Accueil du site > Nos dossiers > Formation > Formatrices, formateurs : une question de sens du métier Journal du SNUipp-FSU automne 2020

Au sommaire




Formatrices, formateurs : une question de sens du métier Journal du SNUipp-FSU automne 2020

publié le 27 novembre 2020

g

Tandis que le temps manquait déjà aux conseiller-es pédagogiques et aux PEMF pour faire face à toutes leurs missions, le "plan français" vient s’ajouter au "plan maths" sans création de postes, pendant que la formation initiale à l’INSPE doit maintenant reposer pour un tiers sur les interventions de formatrices et formateurs de terrain...

En parallèle, la question des rémunérations est toujours bloquée, alors même qu’un "Grenelle de l’Éducation" est annoncé.

Alors dans plusieurs départements, CPC et PEMF s’organisent pour s’exprimer et agir collectivement, en s’appuyant sur l’outil syndical.

Les nécessaires mobilisations pour améliorer les conditions de travail devront aussi porter la question du sens de la mission des formatrices et formateurs du 1er degré : car quelle logique l’emportera ? Celle qui tire la fonction vers le management ou celle qui permet de renforcer la professionnalité enseignante parce qu’elle respecte la professionnalité des CP et des PEMF ?

Cliquez sur l’image pour lire le journal spécial formatrices et formateurs en entier.

PDF - 3 Mo


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0