Accueil du site > Carrière > Mouvement intra-départemental > Réforme du remplacement : revendications partiellement entendues ? Compte-rendu de l’audience du 1er juillet 2021

Réforme du remplacement : revendications partiellement entendues ? Compte-rendu de l’audience du 1er juillet 2021

publié le 7 juillet 2021

g

Le SNUipp-FSU Paris, avec le Snudi-FO, Sud éducation, la CGT et la FCPE, ont rencontré en audience le Dasen pour porter la voix des collègues remplaçant-es et des écoles inquiètes de la réforme du remplacement.
Pour le SNUipp-FSU qui rencontrait le Dasen pour la 4e fois sur ce sujet, il semblerait qu’il y ait enfin une prise de conscience du Rectorat sur la non viabilité de la centralisation totale du remplacement.

D’après le Dasen et M. Salles, adjoint au chef de la DE et responsable du remplacement, les secrétaires de circonscription seront les premières personnes en charge de l’affectation des remplaçant-es et dans un second temps seulement, le Rectorat affecterait les collègues qui n’auraient pas de remplacement dans leur circonscription.
La connaissance du terrain, la prise en compte des souhaits des remplaçant-es et la rapidité de gestion des secrétaires de circonscription serait donc partiellement préservées.

La mobilisation de toutes et tous, par la signature de la pétition intersyndicale et l’insistance des syndicats a en partie payé, mais le SNUipp-FSU restera vigilant sur l’organisation concrète du remplacement à la rentrée.

Rappelons que chaque année nous revendiquons la création de postes de remplaçant-es pour pallier les besoins de l’Académie pour remplacer des collègues en arrêt de travail mais que cette augmentation des brigades de remplacement permettrait également le retour de la formation continue sur temps scolaire remplacée.

Lire les échanges précédents et les craintes sur cette réforme du remplacement dans cet article.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0