Accueil du site > Comptes-rendus des CAPD > Compte-rendu de la CAPD du 7 octobre 2016 Stages de formation continue - Stages nationaux ASH 18h d’animation pédagogique

Compte-rendu de la CAPD du 7 octobre 2016 Stages de formation continue - Stages nationaux ASH 18h d’animation pédagogique

publié le 7 octobre 2016

g

18h d’animation pédagogique

En préambule de la CAPD, le SNUipp-FSU a tenu à aborder la problématique des 18h d’animation pédagogique. En effet, un peu plus encore que les années passées, les notes de service sur leur organisation pleuvent dans des circonscriptions. Si certaines sont écrites dans un esprit constructif reconnaissant une liberté aux enseignant-es dans les choix de formation, d’autres reposent uniquement sur des injonctions qui ne sont pas réglementaires.
Le SNUipp-FSU a donc tout d’abord rappelé sa vision globale de la formation, puis ses revendications concrètes en la matière :

- augmentation significative de la diversité de l’offre de formation tant du point de vue de leur nombre que de leur contenu ou des intervenant-es. L’académie se doit d’assurer l’égalité de traitement entre les collègues des diverses circonscriptions. L’IA adjoint (qui présidait la CAPD à la place du Dasen) a indiqué que pour l’an prochain, une circulaire d’harmonisation est prévue.

- liberté des enseignant-es : les enseignant-es doivent pouvoir choisir les formations en fonction de leurs besoins et de leurs envies. Aucune formation ne peut leur être imposée. C’est contraire à la réglementation. Après avoir décrit une nouvelle fois la future politique académique, l’IA adjoint a indiqué que si rien n’autorisait à rendre obligatoire certaines réunions, rien ne l’interdisait non plus. Le SNUipp-FSU a dénoncé cette vision plutôt singulière de l’application du droit. De plus, les enseignant-s sont des professionnel-les et doivent être considéré-es en tant que tel par leur hiérarchie.
A Paris comme ailleurs, le droit a vocation à s’appliquer et ce dans toutes les circonscriptions parisiennes. Notre syndicat s’adressera au Dasen en ce sens. Par ailleurs, le SNUipp-FSU continue de revendiquer que les collègues puissent choisir des formations en dehors de celles prévues par la circonscription et obtenir leur validation par l’ICC.

Enfin, le SNUipp-FSU a dénoncé la décision de certains IEN d’imposer la déduction des heures de réunion d’information syndicale sur des réunions qu’ils choisiraient. En réponse, après avoir rappelé son attachement au droit syndical, l’IA adjoint a rappelé qu’il avait lui-même indiqué aux IEN qu’il pouvait être demandé aux enseignant-es de déduire « de préférence » les heures d’information syndicale en dehors des réunions dites obligatoires. Le SNUipp-FSU a considéré l’attachement de l’académie au droit syndical était plutôt relatif. Notre syndicat a demandé à ce qu’un rappel clair soit effectué sur le droit syndical au sein de toutes les circonscriptions.

Stages de formation continue et stages d’initiative nationale ASH : report de l’étude à une CAPD ultérieure

Les documents préparatoires concernant ces deux points sont arrivés deux jours avant la CAPD. Il était impossible pour les représentant-es des personnels de vérifier les opérations, tâche notamment nécessaire au regard des nombreuses erreurs relevées lors des opérations administratives passées. L’ensemble des organisations syndicales a donc demandé à ce que l’étude de ces points soit reportée. Ces deux opérations seront donc étudiées le jeudi 13 octobre. Les résultats seront donc connus après le 13 octobre.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0