Accueil du site > Nos dossiers

 Nos dossiers


g

Arrêt des APC

Le cap des 35 000 engagements vient d’être dépassé. Ces engagements doivent se traduire par l’entrée dans l’action aujourd’hui. Le SNUipp-FSU appelle donc les collègues de l’ensemble des départements à arrêter de mettre en place l’APC. Notre syndicat vient de s’adresser à la Ministre pour obtenir la rédéfinition de notre temps de travail et la suppression sèche des APC. Le métier d’enseignant-e est en pleine mutation, il leur est demandé de plus en plus de choses en dehors de l’acte d’enseigner. De multiples tâches relèvent du travail enseignant et demeurent cependant invisibles. En prenant la décision d’arrêter les APC, nous souhaitons voir notre temps de travail reconnu et redéfini.
Consulter notre dossier.

Education prioritaire Pour les syndicats de la FSU, le principe de l’éducation prioritaire est de partir des besoins des élèves. Cela suppose de ne pas partir d’une enveloppe budgétaire fermée à priori contrairement à ce que fait le ministère en limitant par principe le nombre de REP à 29. Il faut donc travailler au niveau de chaque école et chaque établissement pour définir le classement de chaque structure de l’éducation nationale en EP. La définition des réseaux doit être faite seulement dans un second temps sans que les REP ne recoupent forcément les secteurs des collèges classés en EP. Loin de cette logique, la carte proposée le 14 octobre par l’Académie conduit à de nombreuses aberrations. Grève, manifestation, pétition... le SNUipp-FSU est présent aux côtés des écoles qui se mobilisent. Avec la FSU, il demande la remise à plat de la carte pour que la future cartographie de l’éducation prioritaire soit basée sur les besoins des écoles et des établissements. Rejetant à ce titre l’enveloppe fermée imposée par le ministère, il revendique des moyens à la hauteur des besoins.
notre dossier Education prioritaire

Université de Printemps du SNUipp-FSU Paris - Réfléchir et débattre pour transformer l’école En complément de l’Université d’Automne du SNUipp-FSU organisée tous les ans, le SNUipp-FSU Paris lance son université de Printemps. Elle se déroulera les jeudi 1er et vendredi 2 juin dans les locaux du SNUipp national 12 rue Cabanis, 75014 (M° Glacière). En réunissant chercheurs et enseignants pour des conférences, débats et table ronde, le SNUipp-FSU poursuit son ambition de participer à la transformation d’une école en quête de réussite de tous les élèves en agitant et alimentant la réflexion professionnelle. Ces deux jours ont également pour but de permettre aux enseignant-es de prendre du recul et de reprendre la main sur leur métier. L’Université de Printemps est un temps de formation et de réflexion ouvert à toutes et tous, syndiqué ou non, et entrant dans le cadre de la formation syndicale à laquelle chaque enseignant a droit. Chaque séquence sera divisée en deux temps : un exposé des chercheurs et intervenants suivi d’un temps de débat avec la salle. notre dossier Université de Printemps

Rythmes scolaires Le SNUipp-FSU appelle à la mobilisation générale face au projet sur les rythmes scolaires. Ce bricolage politique sans aucune vision pour l’école est inacceptable. 
La mobilisation de l’ensemble de la profession est indispensable pour obtenir une réelle transformation de l’école pour les élèves et les enseignants (salaire et formation des enseignants, taille des classes, Rased, maternelle, remplacement…). notre dossier rythmes scolaires

Mesures d’urgence pour l’école Dans cette période pré-électorale, le SNUipp-FSU entend bien prendre toute sa part dans le débat public et y porter une véritable ambition pour l’école. Avec un livre blanc organisé autour de 21 thématiques, il présente son projet pour relever le défi majeur posé encore et toujours à notre école : faire réussir tous les élèves.

Le syndicat ne manque pas de propositions qui pour être ambitieuses n’en sont pas moins réalisables : redonner toute son importance à la formation initiale, développer la formation continue, améliorer les conditions d’enseignement pour les élèves et les enseignants. notre dossier mesures d’urgence

Photographie de l’école à Paris Les parutions conjointes du bilan de la rentrée scolaire 2011 et du bilan social de l’éducation nationale réalisés par les services du ministère ainsi que le dépouillement du tableau de classement annuel des enseignants des écoles réalisé par le SNUipp-FSU Paris sont l’occasion de brosser le portait de quelques caractéristiques des écoles et enseignants parisiens. notre dossier sur l’école à Paris

Evaluation des enseignants Alors que le décret sur les nouvelles carrières a été validé par le Comité technique ministériel, le SNUipp-FSU propose aux enseignants des outils qui détaillent les différentes mesures et permettent à chacun de visualiser l’évolution de sa carrière.

Le SNUipp-FSU met à la disposition de l’ensemble de la profession une brochure qui détaille l’ensemble des nouvelles mesures concernant le déroulement de carrière, les rémunérations et les nouvelles modalités d’inspection.

- Télécharger la brochure / notre dossier évaluation et avancement

Les retraites Avec un projet de loi annoncé dès septembre 2010, le calendrier des retraites reste très serré. Le SNUipp Paris met en ligne un dossier avec de nombreux textes pour appréhender l’ensemble des éléments du débat. Ces différents textes explicatifs sur la question des retraites sont souvent longs, fouillés, argumentés... mais indispensables... notre dossier retraites

Formation initiale Dans le cadre de la mise en place à la rentrée prochaine de la « réforme » dite de « mastérisation », l’inspecteur d’académie a bloqué pour l’instant 58 postes au mouvement dans les écoles afin d’accueillir un enseignant stagiaire, lauréat au concours de professeur des écoles 2010. Par la suite, plus d’une centaine d’école seraient concernées : les postes devenant vacants après le mouvement (libération du poste suite à des congés parentaux, disponibilités, détachement, exeat etc.) seraient réservés aux enseignants stagiaires. Ce dispositif concernerait donc toutes les écoles parisiennes. notre dossier formation initiale

Direction et fonctionnement d’école , depuis longtemps, le SNUipp FSU revendique l’organisation d’une table ronde avec la Ville de Paris pour clarifier les relations entre la ville de Paris et les écoles primaires. Le problème de la double saisie Base élèves/Gépi l’an passé à amener le SNUipp à porter de nouveau cette revendication. Mme Brossel, adjointe au Maire de Paris chargée des affaires scolaires, partageant cette volonté de clarification, a souhaité lancer une table ronde sur les relations entre la Ville et les écoles primaire. Seront abordés 5 thèmes de travail : les activités pendant l’interclasse, les projets scolaires et périscolaires type Paris lecture, les relations entre la ville et les personnels de la ville : animateurs, ATE, ATSEM, gardien d’école, la question des locaux : utilisation et travaux et la question de l’organisation des cours municipaux d’adultes.notre dossier direction d’école à Paris

© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0