Accueil du site > Comptes-rendus des CAPD > Plan de continuité pédagogique et cités éducatives compte-rendu du CTA du 12 janvier 2021

Plan de continuité pédagogique et cités éducatives compte-rendu du CTA du 12 janvier 2021

publié le 14 janvier 2021

g

En préambule, le Directeur d’Académie a tenu à faire un point sur la situation sanitaire dans l’Académie.

La situation sanitaire s’aggrave avec un nombre de cas qui augmente, comme dans le reste du pays. L’Académie indique être extrêmement attentive à l’évolution de la situation sanitaire.

Le SNUipp-FSU Paris l’est tout autant, d’autant plus qu’il s’inquiète de la gestion actuelle des cas contacts et confirmés dans l’Académie qui ressemble davantage à un exercice de communication qu’à une vraie politique de santé publique. Les personnels sont toujours prioritaires pour se faire tester dans les « barnums ». 5 équipes mobiles académiques se déplacent pour effectuer des tests dans 4 à 6 établissements par semaine.
Ces équipes mobiles académiques peuvent aussi se déplacer à la demande.

Cependant, l’Académie indique qu’elle se prépare à un « plan 2 » en concertation avec la Mairie : soit un accueil en demi-groupes. Pour rappel, il s’agit du fameux « plan de continuité pédagogique » demandé en début d’année où nul ne comprenait ni le sens, ni les consignes.

Le SNUipp-FSU a insisté une nouvelle fois pour en connaître les grandes lignes de réflexion (voir le compte-rendu du CDEN du 15/10) afin que tout et son contraire ne soit pas dit aux équipes.
Le directeur d’Académie a indiqué qu’un groupe de travai pourrait être prévu si ce plan venait à se réaliser.
L’Académie a nuancé en indiquant tout de même que la situation s’analyserait école par école.
Pour le SNUipp-FSU Paris, au vu des informations contradictoires et parfois ahurissantes entre les différentes circonscriptions, une absence de grandes lignes académiques est très inquiétante.

Carte scolaire premier degré : point de vue de la direction de l’Académie

L’Académie a estimé qu’au vu de la chute démographique, notre académie aurait pu perdre 800 postes depuis une dizaine d’années mais en a gagné 220 sur cette période.

Pour le SNUipp-FSU Paris, cette réponse n’est pas suffisante. La réduction des inégalités scolaires ne pourra se faire sans un véritable engagement national et académique, afin que le mot égalité écrit au fronton des écoles soit une réalité.

La réduction des effectifs en CP, en CE1 et en GS est un premier pas mais cette baisse doit avoir lieu dans tous les niveaux de classe. Elle ne doit pas non plus être un frein à la réflexion collective et pédagogique des équipes dans la structure des écoles. 

Cités éducatives : pour quoi faire ?

Deux nouvelles cités éducatives pourraient être mises en place à la rentrée 2021 : Utrillo-Clémenceau-Meyer dans le 18ème et Villon dans le 14ème. Elles s’ajouteraient aux deux existantes : pour quel(s) objectif(s) ?

Un premier bilan très positif a été réalisé après les premiers mois de mise en route selon l’Académie.
Le SNUipp-FSU Paris s’est interrogé sur ce bilan qui a été réalisé sans les personnels concerné-es.
L’Académie a indiqué alors qu’il s’agissait plutôt d’une revue de projets qu’une évaluation en bonne et due forme. Elle a aussi indiqué qu’elle communiquera les conclusions aux représentant-es du personnel.

Le SNUipp-FSU Paris questionne l’utilité de ce nouveau dispositif concomitant à la disparition programmée des REP : l’Académie est incapable de fournir un exemple précis d’action mise en place dans le premier degré.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0