Accueil du site > Comptes-rendus des CAPD > Rôle des élu-es du personnel, encore un droit attaqué par le Ministère et l’Académie Compte rendu du GT du mardi 4 février 2020

Au sommaire




Rôle des élu-es du personnel, encore un droit attaqué par le Ministère et l’Académie Compte rendu du GT du mardi 4 février 2020

publié le 6 février 2020

g

Le mardi 4 février s’est tenu un groupe de travail avec l’Académie au sujet des directives ministérielles concernant la mobilité des enseignant-es

Ce texte parait dans un contexte de restriction des prérogatives des commissaires paritaires. La loi de transformation de la Fonction publique prétend simplifier -pour les services- les opérations administratives en « fluidifiant » le dialogue social.

En clair, il s’agit surtout de supprimer ce dialogue social ! La mobilité des personnels ne sera plus gérée en CAPD mais uniquement dans les services du Rectorat, toutes les phases de vérification effectuées par les élu-es du personnel étant supprimées !

L’Académie s’est voulue rassurante mais le compte n’y sera pas : les élu-es du SNUipp-FSU n’auront plus accès aux documents relatifs aux mutations inter et intra académiques et aux promotions, ni avant ni après validation par le Dasen.

Il s’agit donc d’un grave recul dans la transparence et l’équité des opérations administratives. Pour le SNUipp-FSU il n’est pas question que les personnels soient utilisés comme des pions, le syndicat sera toujours à l’offensive pour faire respecter les droits des personnels et accompagner les recours nécessaires.

Le SNUipp-FSU continue à revendiquer l’abrogation de cette loi de transformation de la Fonction publique !


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0