Accueil du site > Comptes-rendus des CAPD > Archives 2009/2010 > Capd du 28 janvier  Mouvement inter-départemental : vérification des vœux et barèmes

Capd du 28 janvier Mouvement inter-départemental : vérification des vœux et barèmes

publié le 28 janvier 2010

g

La CAPD du 28 janvier avait pour objet la vérification des vœux et des barèmes des enseignants ayant demandé un changement de département pour la rentrée prochaine, ainsi que quelques questions diverses dont les départs en stage T1 et T2.
En début de séance, l’adoption du procès verbal (PV) de la CAPD du 10 décembre a fait l’objet de longs débats entre l’administration et une partie des représentants du personnel. L’administration a refusé d’intégrer des modifications proposées par les syndicats SNUipp, Snudi FO et Sud Education pour que ce PV soit le plus complet possible. L’attitude de l’Inspecteur d’académie est ubuesque, il ne contestait même pas le fait que les propos aient été tenus mais refusait leur intégration dans le PV. Au final, les syndicats SNUipp-FSU, Snudi Fo et Sud Education ont voté contre son adoption, l’administration pour et le Se-Unsa s’est abstenu.

Mouvement inter-départemental

Les délégués du personnel du SNUipp sont intervenus en amont de la CAPD pour contrôler et faire rectifier les erreurs dans les documents de l’administration (oubli de points, problèmes de justificatifs…) à l’aide des fiches de contrôle syndical remplies par les enseignants concernés. La CAPD a permis de contrôler l’exactitude du barème de chaque participant qui sera fourni par Paris au ministère. Cette année, 408 enseignants ont participé au mouvement inter-départemental, contre 424 l’an passé, et ont émis 721 vœux. Les rapprochements de conjoints sont en hausse, 107 demandes cette année pour 65 en 2009. Les demandes de bonification de 500 points au titre du handicap également, 11 demandes ont été déposées, contre 7 l’an passé. Après examen, 9 ont obtenu un avis favorable.
Il reste aux candidats jusqu’au jeudi 4 février au plus tard pour déposer une demande tardive (rapprochement de conjoints), annuler ou modifier sa candidature. Le lundi 22 mars, les résultats du mouvement inter-départemental seront communiqués par le SNUipp Paris et sur Iprof.

158 stages T1 et T2 non assurés

Une fois de plus, l’académie de Paris ne respecte pas ses obligations légales de formation initiale. Malgré d’incessantes relances du SNUipp auprès de l’Inspecteur d’académie et des services du Rectorat, 145 T1 et 13 T2 ne partiront pas en stage cette année. La formation continue et initiale paie malheureusement les frais de la politique générale de restriction budgétaire du gouvernement. Le nombre de PE2 (267), qui remplacent les T1 et les T2 devant partir en stage, étant inférieur à ceux-ci, beaucoup de collègues titulaires n’en bénéficieront pas et seront encore laissés pour compte, sans aucune garantie d’en bénéficier un jour. Le SNUipp rappelle son attachement au droit à la formation et réclame donc que l’académie de Paris remplisse ses obligations légales de formation afin qu’aucun collègue, qu’il soit T1 ou T2, ne soit lésé par le manque de moyens de remplacements.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0