Accueil du site > Comptes-rendus des CAPD > Archives 2009/2010 > Capd du 15 avril 2010  Postes adaptés et questions diverses

Capd du 15 avril 2010 Postes adaptés et questions diverses

publié le 15 avril 2010

g

Des postes adaptés insuffisants face aux demandes

Le département de Paris a une dotation de 22 postes adaptés, 20 PACD (poste adapté de courte durée) et 2 PALD (poste adapté de longue durée). Sur les 22 postes actuellement attribués, 4 (voire 5) se libèrent à la rentrée scolaire suite à la sortie du dispositif des enseignants occupant ces postes. Cette année, 46 enseignants ont demandé une première affectation sur un poste adapté. Au vu du nombre de places disponibles insuffisantes, seuls 4 ont obtenu un poste adapté et 5 autres sont classés sur une liste complémentaire.
Les représentants du personnel ont condamné le manque de moyens prévus par l’Education Nationale pour les enseignants en grande difficulté médicale. Ils ont insisté pour qu’aucun enseignant non retenu dans le cadre des postes adaptés ne se retrouve sans solution adaptée lors de la rentrée.

Logiciel Mosart et nouvelle fiche d’état de grève

Certaines circonscriptions ont mis en place pour la grève du 23 mars une nouvelle fiche d’état de grève absolument scandaleuse. Elle impose aux enseignants grévistes de signer cette fiche, et en plus de déclarer que « leur absence justifie l’application d’une retenue salariale »… En plus de tout ça, c’est la circonscription qui est censée saisir cette fiche sur le logiciel « Mosart », et ce au mépris de la légalité…
Interpellé le 1er avril par le SNUipp, l’Inspecteur d’académie a annoncé réfléchir sur la suite à donner à l’existence de cette fiche dans le département. Dans l’attente d’une évolution de la position académique, le SNUipp a appellé les enseignants ayant participé à la grève à refuser de signer et de remplir cette fiche.
Interrogé de nouveau par le SNUipp le 15 avril, l’Inspecteur d’académie a indiqué abandonner les modalités de déclaration initiales de cette fiche de grève. Ainsi, seule la colonne « émargement des personnels présents sur la période » doit être remplie par les enseignants au sein de l’école, la colonne « émargement des agents dont l’absence ne justifie pas l’application d’une retenue salariale » sera elle remplie par la circonscription.
Le SNUipp se félicite de ce retour au respect des textes en vigueur en matière de droit de grève.

Fomation continue : encore des enseignants privés de stages !

L’Inspecteur d’académie a annoncé en CAPD que suite aux nouvelles exigences de l’IUFM concernant les niveaux de classes pour les stages des PE2, 23 enseignants ont encore vu leur stage de formation continue annulé pour la rentrée, et parmi eux un certain nombre d’enseignants sur un poste ZIL.
Pour certains d’entre eux, c’est la seconde année consécutive, alors même que l’année dernière, l’académie s’était engagée à ce qu’il soit prioritaire cette année ! Le SNUipp dénonce une nouvelle fois le non respect du droit des personnels à la formation continue. Le SNUipp invite donc les personnels concernés à contacter les représentants du personnel à la section.

Mouvement intra-départemental des permutants

Les enseignants ayant permuté sur Paris, et dont le service I Prof a basculé uniquement à partir du lundi 29 mars peuvent effectuer des voeux papiers en raison du peu de temps restant pour effectuer le mouvement sur Iprof.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0