Accueil du site > Comité Hygiène et Sécurité - Conditions de Travail > Situation sanitaire, élèves à comportement perturbateur, fiches RSST Compte-rendu CHSCT du 20 octobre 2021

Situation sanitaire, élèves à comportement perturbateur, fiches RSST Compte-rendu CHSCT du 20 octobre 2021

publié le 21 octobre 2021

g

Le CHSCT-A est l’instance qui réunit des représentant-es du personnel, la Secrétaire générale, les DASEN 1er et 2nd degrés ou leurs adjoint-es et le Service d’hygiène et sécurité du rectorat (SHS). Le CHSCT-A peut se rendre dans tout lieu où travaillent des agent-es de l’Académie pour examiner leurs conditions de travail, leur exposition aux risques psycho-sociaux (RPS) et proposer des pistes de travail afin d’améliorer les premières ou limiter les dernières. Suite au départ de Mme Kerambrun, le Rectorat de Paris est en instance de recrutement d’un-e nouveau-elle psychologue du travail.

Une augmentation des fiches RSST en fin de période : constat partagé

L’Académie a constaté une augmentation des signalements de souffrance au travail ces deux dernières semaines. Le SNUipp-FSU Paris a partagé ce constat et a insisté sur le fait que les équipes enseignantes essaient de tenir, dans des conditions souvent difficiles, quand elles sont confrontées au manque de personnels (remplaçant-es, AESH, Asem) et/ou à des élèves difficiles à gérer.
Les enseignant-es alertent au niveau local souvent sans résultat (IEN, Mairie), puis en viennent à saisir le CHSCT.

Le Dasen a donc indiqué qu’il allait proposer à nouveau des formations, en particulier aux IEN et directeur-trices, pour réactualiser les connaissances sur les marches à suivre dans des situations de crise.
Il envisage de mettre en place une équipe de veille qui se réunirait tous les quinze jours environ pour vérifier l’avancée dans la résolution des situations problématiques.
Pour le SNUipp-FSU Paris, cette annonce est une prise en compte des difficultés des écoles qui entrainent souffrance au travail chez les personnels. Cependant, aux effets d’annonce doivent suivre de réelles mesures !

Depuis plusieurs années, le SNUipp-FSU Paris alerte notamment l’Académie sur l’explosion du nombre d’écoles dans lesquelles les conditions de travail se trouvent gravement dégradées du fait du comportement d’élèves hautement perturbateurs.
Le SNUipp-FSU Paris s’est rendu à toutes les réunions et groupes de travail à ce sujet et à formulé des propositions concrètes (stages écoles, analyse de pratique, information générale simplifiée sur la marche à suivre et les interlocuteur-trices, augmentation du nombre d’enseignant-es spécialisé-es, augmentation des possibilités d’intervention de R’école 1 et R’école 2). Le constat est bien noir en cette rentrée : quelles sont les solutions apportées par l’Institution à des situations de crise ?

Pourquoi et comment remplir une fiche RSST ?

Les fiches RSST sont traitées par les élu-es au fur et à mesure de leur arrivée et entre deux CHSCT. Il est important de se saisir de cet outil afin d’alerter sur les conditions de travail des personnels et la protection de leur santé dans l’exercice de leurs fonctions.
Ces fiches sont traitées par l’Académie et cette alerte permet un suivi sur le long terme.
Comment remplir une fiche de RSST : https://75.snuipp.fr/?Qu-est-ce-qu-une-fiche-RSST

L’Emasco (équipe mobile d’accompagnement à la scolarisation) : nouveau dispositif d’aide

Les équipes Mobiles, "constituées d’intervenants médicaux-sociaux" doivent « permettre la prise en compte au plus tôt par la communauté éducative des besoins éducatifs particuliers », et lui permettre de "s’appuyer de manière souple sur l’expertise et les ressources existantes dans les ESMS". L’objectif affiché est de constituer "une ressource mobilisable par les professionnels de la communauté éducative des établissements pour étayer leurs pratiques".
(Circulaire n°DGCS/SD3B/2021/109 du 26 mai 2021)

Les EMAS ont pour mission de participer à des actions de sensibilisation, de conseiller les établissements scolaires en cas de difficulté avec un élève en situation de handicap, d’aider la communauté éducative à gérer des situations difficiles et de conseiller une équipe pluridisciplinaire d’évaluation MDPH.

À Paris, l’Emasco a été mise en place en collaboration avec l’ARS (agence régionale de santé) : une première équipe a été créée à titre expérimental l’an dernier, suivie d’une seconde depuis septembre, et deux devraient suivre en janvier. Ainsi, Paris, découpé en 4 zones, sera couvert entièrement.
La procédure de saisine de cette équipe est encore en construction au niveau de l’Académie, son intervention est décidée en concertation avec le Conseiller Technique du Recteur. Elle est déjà intervenue sur quelques écoles avec semble-t-il des résultats positifs.

Le SNUipp-FSU Paris observera la mise en œuvre de ces dispositifs et en analysera l’impact sur les missions des enseignant-es spécialisé-es, sur les personnels, sur la carte scolaire, sur la formation spécialisée ou encore sur les nouvelles pratiques dans les écoles.

Situation sanitaire et tests salivaires

Après une légère baisse du taux d’incidence, il y a une remontée ces dernières semaines. Selon le service de médecine du Rectorat, il faut rester vigilant au respect des gestes barrière dans les écoles et établissements.
Cette semaine, 65 classes ont été fermées dans le premier degré (public et privé sous contrat confondus), 170 élèves sont cas covid confirmés.
Le Ministère demande à l’Académie de dépister 17 000 élèves par semaine (1er et second degré confondus), ce que celle-ci fait, souvent à marche forcée comme l’a rappelé la FSU.

Les tests sont majoritairement faits in situ dans les quartiers populaires, et en autoprélèvement dans les quartiers plus favorisés.
Le SNUipp-FSU Paris marque son étonnement face à cette différence de traitement et demande, ainsi qu’il l’a déjà fait, l’uniformisation des modalités pratiques de ces campagnes de prélèvement et dénonce la surcharge de travail qu’elles représentent pour les directeur-trices parisien-es.
Le SNUipp-FSU Paris rappelle sa consigne syndicale "Pas d’aide administrative, pas de tests !"

De nouveaux masques en tissu vont être livrés dans les circonscriptions. Le SNUipp-FSU Paris a souligné à nouveau que ces masques sont peu portés par les personnels car peu confortables et gênants pour l’exercice du métier.
Cela n’a pas semblé émouvoir les membres de l’Administration, qui de toute manière portent des masques chirurgicaux depuis le début de la pandémie mais ne semblent pas y voir de contradiction.

Vaccination des psychologues de l’Éducation nationale : contacter le syndicat

Ces personnels sont soumis à l’obligation vaccinale. À ce jour, des psy-EN ne sont pas vacciné-es, ils et elles ont reçu un courrier il y a deux semaines leur rappelant leurs obligations, et sont convoqué-es cette semaine au rectorat. Si ils et elles ne se font pas vacciner, ils et elles seront suspendu-es sans salaire à partir du 8 novembre a annoncé l’Académie.

Au niveau national, la FSU a dénoncé les atteintes au droit du travail contenues dans les dispositions actuelles, en particulier concernant l’activité des psychologues qui ne peut être catégorisée en référence à une classification existant pour les actes médicaux !
Le SNUipp-FSU Paris réinterviendra auprès de l’Académie pour qu’il n’y ait pas de suspension d’activité et que des discussions soient enfin ouvertes avec les organisations représentatives des psychologues de tous les champs d’exercice.
Le SNUipp-FSU Paris invite tous les personnels concernés à contacter le syndicat.

Cas d’écoles

Plusieurs cas particuliers d’écoles ayant fait des signalements ont été soulevés, tant pour des raisons bâtimentaires, sanitaires, qu’en raison de manque d’ASEM ou encore de conditions de travail très dégradées du fait d’élèves hautement perturbateurs.
Le SNUipp-FSU Paris a porté la parole des collègues, et rappelé qu’il est indispensable que ceux-celles-ci reçoivent une réponse de l’Administration.

N’hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez des difficultés à snu75@snuipp.fr, et/ou à nous mettre en copie de vos signalements à secretaire.chscta@ac-paris.fr


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0