Accueil du site > Nos dossiers > Rythmes scolaires > Rythmes scolaires Faisons-nous entendre pour revenir enfin sur cette réforme !

Au sommaire




Rythmes scolaires Faisons-nous entendre pour revenir enfin sur cette réforme !

publié le 6 octobre 2017

g

Les enquêtes menées depuis maintenant quatre ans par le SNUipp-FSU tant au niveau national que parisien sont claires : les enseignant-es dénoncent les conséquences de la réforme Peillon et de son application parisienne sur les conditions d’apprentissage des élèves et les conditions de travail des personnels. Il est temps d’y mettre fin et d’imposer le débat à la Mairie et à l’Académie !

Une réforme contestée de toutes parts

Fatigue des élèves, confusion scolaire/périscolaire, difficulté de gestion des comportements dans un certain nombre d’écoles… Le constat est largement partagé. Cette réforme et la manière dont la Ville de Paris l’a mise en place n’a apporté rien de bon ni aux élèves, ni aux enseignant-es. Même l’enquête qu’avait menée l’Académie il y a deux ans a abouti à ces conclusions. L’école n’est plus l’école et cela n’a que trop duré.

Des institutions sourdes aux revendications

Malgré ce constat partagé, malgré les multiples groupes de travail mis en place, la Mairie de Paris refuse d’entendre les professionnel-les que nous sommes et s’arque-boute sur la réforme. L’Académie se contente depuis quatre ans de suivre la Mairie.
L’évaluation du PEDT menée durant l’année scolaire 2015-2016 n’a été qu’une farce, la Marie refusant de remettre en cause l’aménagement horaire qu’elle avait mis en place en 2013.

Imposons le débat !

En fin d’année scolaire dernière, le SNUipp-FSU avait voté en faveur du décret permettant de revenir sur la réforme. A la suite de ces débats, le SNUipp-FSU Paris s’est adressé au Recteur pour que s’ouvrent des discussions urgentes. Après de multiples relances, nous venons de recevoir sa réponse : fin de non recevoir ! En effet, l’Académie ne partage pas nos analyses et se contente de nous faire savoir que la Maire de Paris n’envisage aucun changement dans l’organisation des temps scolaire et périscolaire.
Nous ne pouvons nous contenter de cette réponse ! Le SNUipp-FSU vient donc de demander une audience au Recteur pour revendiquer la consultation rapide des enseignant-es et de la communauté éducative sur l’aménagement des temps scolaires. Afin d’appuyer cette demande, le SNUipp-FSU appelle l’ensemble des écoles à voter un vœu lors du premier conseil d’école. Nous savons que la bataille sera rude, ce vœu est bien une première étape de la mobilisation qui s’annonce.
Vous trouverez ci-dessous une proposition de vœu que les équipes peuvent modifier. Nous vous invitons à retourner au syndicat le vœu voté au sein de votre école.

Proposition de vœu pour le premier conseil d’école

Les membres du conseil d’école de l’école xxxxxxxxxxxx réunis le xxxxxxxxxxxxxxxx considèrent qu’après quatre années d’application, la réforme des rythmes scolaires et son application parisienne n’ont pas de conséquences bénéfiques pour les apprentissages des élèves. Ils demandent donc à l’Académie et à la Mairie de consulter rapidement la communauté éducative afin qu’un réel débat s’installe sur l’organisation des temps scolaire et périscolaire.

Télécharger le vœu au format Word.

Le SNUipp-FSU a été alerté par un certain nombre d’écoles situées dans des circonscriptions où il avait été indiqué que le conseil d’école ne pouvait pas adopter un vœu sur l’aménagement du temps scolaire voir même qu’il n’était pas permis de débattre des rythmes scolaires en conseil d’école. Le SNUipp-FSU a donc contacté l’Inspecteur d’académie ce jour. M l’Inspecteur d’académie a indiqué que la question des rythmes scolaires pouvait être débattue lors du conseil d’école et qu’un vœu pouvait être soumis au vote sur la question. http://75.snuipp.fr/?Rythmes-scolaires,1785
Ceci dit, il a tenu à rappeler que les débats devaient être ouverts et respectueux de chacun.

Le SNUipp-FSU appelle donc l’ensemble des équipes à se saisir de ce premier conseil d’école pour obtenir la réouverture du débat sur les rythmes scolaires et obtenir la consultation de la communauté éducative. Notre syndicat propose un vœu qui est modifiable. Si une position fait consensus au sein du conseil d’école, rien n’empêche de voter une proposition d’aménagement du temps scolaire. Le vote de ce vœu ne suffira peut-être pas à lui seul à obtenir gain de cause, mais c’est une première étape nécessaire dans notre mobilisation.

Suite à sa demande, le SNUipp-FSU, sera reçu par le Recteur sur la question des rythmes scolaires. Notre syndicat va également rencontrer prochainement le nouvel adjoint aux affaires scolaires, nous aborderons évidemment le sujet avec lui.

N’hésitez pas à nous contacter en cas de problème.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0