Accueil du site > Carte scolaire parisienne > Carte scolaire 2012 > Ajustements de rentrée and co, compte-rendu du CTA du mercredi 5 septembre

Ajustements de rentrée and co, compte-rendu du CTA du mercredi 5 septembre

publié le 6 septembre 2012

g

Carte scolaire 2012, fin

L’académie ne disposait que de trois postes pour ouvrir les classes à la rentrée, elle a par conséquent fermé deux postes de brigade supplémentaires pour ouvrir cinq classes. Une nouvelle fois, le SNUipp-FSU a rappelé l’insuffisance de l’enveloppe des 15 postes attribuées à l’académie de Paris par le nouveau gouvernement en juin dernier. Il manquera plus encore de Rased et de remplaçants que l’an passé. Concernant les Rased, le SNUipp-FSU a demandé à ce que l’ensemble des postes qui n’ont pas été supprimés soient pourvus. Le syndicat a également rappelé sa revendication de recruter des enseignants sur la liste complémentaire au concours 2012 dès que des besoins se feront sentir dans les écoles parisiennes. Pour le moment, le directeur d’académie n’a pas d’informations en provenance du Ministère sur cette question.
Au final, une classe a été fermée en élémentaire à l’école Paul Baudry (8ème) pour être transformée en classe maternelle. Cinq classes ont été ouvertes : école élém Buffon (5ème), école polyvalente Grands Moulins (13ème), école mat Maurice Rouvier (14ème), école mat Gutenberg (15ème), école élém Chernoviz (16ème).

Indemnité Eclair attribuée de manière uniforme !

L’indemnité Eclair distingue une part fixe, correspondant à l’indemnité Zep et une part modulable versée après service fait. Les équipes se sont engagées dès la rentrée dans le cadre des projets d’écoles et/ou d’actions élaborées en concertation dans le réseau Eclair. L’engagement des enseignants au service de la réussite de tous les élèves a été indéniable.
Pour le SNUipp-FSU Paris, le travail d’équipe est une condition indispensable à la réussite de tous les élèves, en particulier dans les quartiers les plus difficiles. L’introduction d’un élément de rémunération créant des disparités de traitement entre des collègues ayant participé à l’élaboration d’un projet commun et ayant contribué à la réussite d’actions collectives peut conduire à une injustice et être perçue comme le retour d’une gestion arbitraire. Une attribution arbitraire et inégale de l’indemnité Eclair risque de fragiliser la cohésion des équipes et de créer des tensions qui nuiraient au bon fonctionnement des écoles.
C’est pourquoi le SNUipp-FSU avait demandé à l’académie d’attribuer cette part variable de manière uniforme à tous les collègues affectés dans une zone Eclair du département quelle que soit leur mission. Le directeur d’académie a annoncé en comité technique académique qu’il en serait ainsi. La prime sera donc versée de manière uniforme et égalitaire à tous les personnels y ayant droit. Le SNUipp-FSU se félicite de la satisfaction de sa revendication.

Recrutements d’AVS

197 postes supplémentaires ont été octroyés à l’Académie de Paris, 1er et 2nd degré confondus. Il s’agit de postes d’AVS-I (rattaché à un élève) mais aussi de postes d’AVS « mutualisé » qui seraient affectés à plusieurs élèves. L’Académie a assuré avoir lancé les recrutements mais est notamment confrontée à des problèmes de démission dès que les personnes trouvent un emploi plus intéressant et moins précaire.
Le SNUipp-FSU a rappelé une nouvelle fois la nécessité d’emploi statutaires pérennes seuls à même de garantir la stabilité nécessaire des personnels et des missions. Le SNUipp-FSU invite les personnels à contacter le syndicat en cas d’absence d’AVS pour accompagner un élève en situation de handicap dans leur classe.

Changement d’IA-adjoint

M. Zarka a quitté l’académie de Paris et est remplacé en tant qu’IA-adjoint par M. Claval, ancien inspecteur de la circonscription 20 D.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0