Accueil du site > À la une > Coronavirus > Interdiction de brassage et de répartition : oui, mais par quels moyens ?

Interdiction de brassage et de répartition : oui, mais par quels moyens ?

publié le 27 avril 2021

g

Edit du 12 mai : proposition de lettre pour les parents sur la situation du remplacement dans l’école en bas de l’article.


Le nouveau protocole dans la FAQ mise à jour le 23 avril entraine la fermeture de la classe suite au non remplacement d’un-e enseignant-e afin d’éviter toute situation de brassage en répartissant les élèves.
"Dans les écoles, lorsqu’un enseignant absent ne peut, malgré le renforcement des moyens de remplacement, être immédiatement remplacé, les élèves ne peuvent en aucun cas être répartis dans les autres classes. L’accueil des élèves est alors suspendu dans l’attente de l’arrivée du professeur remplaçant." (FAQ ministérielle du 23 avril)

La demande du SNUipp-FSU a donc enfin été entendue.

Nous pourrions nous satisfaire de cette mesure mais à l’heure actuelle, l’Académie ne s’est pas donné les moyens de pouvoir l’appliquer convenablement.

En effet, ne nous y trompons pas ! Si ces classes ferment, c’est uniquement parce que le Ministère, au contraire de ce qu’il annonce, n’a pas engagé les recrutements nécessaires pour assurer les remplacements dans de bonnes conditions. Il n’y a pas eu de recrutements de professeur-es pour pallier la pénurie de remplaçant-es à laquelle nous faisons face depuis des années, depuis le Covid c’est encore pire !

Nous avons donc demandé à l’Académie de produire un document officiel qui puisse être donné aux familles lorsque la classe de leur enfant ferme ou lorsque "l’accueil est suspendu". Cela pourrait permettre aux parents de faire valoir leurs droits de garde auprès de leur employeur-euse.

Le Dasen a répondu que la FAQ suffit et l’Académie ne semble pas prête à fournir un document officiel, laissant une nouvelle fois les collègues et directeur-trices gérer cette situation ubuesque seul-es. Ce document officiel permettrait de limiter au maximum les situations entraînant des brassages et éviterait d’éloigner toujours davantage les directeur-trices de leurs missions principales.

En attendant que l’Académie prenne enfin ses responsabilités et fournisse aux écoles ce document, le SNUipp-FSU propose une phrase-type à écrire aux parents pour leur demander de garder leur enfant et une lettre pour faire état du (non)-remplacement dans l’école :

"Chers parents,

Suite à la mise en place du nouveau protocole sanitaire, le 23 avril, la classe de votre enfant sera fermée du xx au xx car le remplacement de Mme / M. ........... ne pourra pas être assuré par l’Académie.
Nous n’avons pour le moment pas reçu de notre hiérarchie de document officiel à vous transmettre pour faire valoir ce que de droit à votre employeur-euse.

Veuillez croire, Madame, Monsieur, en notre attachement au service public d’éducation.
L’équipe enseignante de l’école .........
"


"Chers parents,

Afin d’éviter le brassage entre les élèves des différentes classes, le protocole actuel prévoit de ne plus accueillir les élèves dont l’enseignant-e serait absent-e et non remplacé-e.
Si cette mesure est protectrice de la santé des élèves, de leurs familles et des personnels de l’école, son application dans l’académie a eu pour conséquence de priver certain-es élèves de jours de classe.
Ainsi depuis le (date)........., ....... classes ont été fermées dans l’école du fait d’absences non remplacées, soit ....... jours de classe perdus. Croyez bien que nous sommes les premier-es à le déplorer.
Cette situation, qui a aussi posé de graves problèmes d’organisation à l’école et à un certain nombre de familles, aurait pu être évitée si le nombre de titulaires remplaçant-es dans l’académie était suffisant.

Veuillez croire, Madame, Monsieur, en notre attachement au service public d’éducation.
L’équipe enseignante de l’école .........
"



Vous pouvez déclarer les jours non remplacés dans votre école en cliquant sur l’image ci-dessous :


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0