Accueil du site > À la une > Coronavirus > Bilan sanitaire hebdomadaire avec l’Académie Jeudi 6 mai 2021

Bilan sanitaire hebdomadaire avec l’Académie Jeudi 6 mai 2021

publié le 6 mai 2021

g

La réunion hebdomadaire a eu lieu jeudi 6 mai avec la direction de l’Académie et les représentant-es du personnel alors même que la situation de l’épidémie dans notre département demeure préoccupante.

Un taux d’incidence en baisse tout en restant élevé

L’Académie a ouvert la réunion en indiquant que le taux d’incidence à Paris était en baisse tout en restant élevé. Sur les 3 premiers jours de cette semaine, 108 classes ont été fermées. En revanche, l’Académie n’est pas en mesure de dénombrer le nombre de classes où les élèves ne sont pas accueilli-es à l’école en cas de non remplacement d’une absence.

Fermeture de classe - absence non-remplacée : où en est-on ?

Sur la base de la FAQ, le Dasen a rappelé en CAPD ce même jour, qu’il ne pouvait y avoir de brassage des élèves. L’Académie a d’ailleurs rappelé qu’aucun élève ne pouvait être accueilli-e en cas d’absence non remplacée, quelle que soit la profession des parents. Ceci dit, la suspension de l’accueil peut avoir lieu jusqu’au lendemain.
Un arrangement peut avoir lieu le premier jour si l’absence n’était pas prévue… comme la prise de classe par le-la directeur-trice ou un-e membre du Rased, ce que le SNUipp-FSU a évidemment dénoncé.


Depuis la parution de cette mise à jour, le SNUipp-FSU demande à l’Académie de produire un document officiel qui puisse être transmis aux familles lorsque la classe de leur enfant ferme ou lorsque "l’accueil est suspendu". Cela pourrait notamment permettre aux parents de faire valoir leurs droits de garde auprès de leur employeur-euse. 

Suite à ces demandes, l’Académie a produit une lettre type à destination des écoles pour informer les parents en cas de fermeture de classe pour cause de Covid.
Cependant, pour des raisons obscures, elle se refuse à produire une lettre type à destination des parents d’élèves en cas de suspension de l’accueil de leurs enfants pour cause de non remplacement d’un-e enseignant-e absent-e.
Derrière les beaux discours, c’est faire peu de cas du soutien que devrait apporter l’Académie auprès des directeur-trices d’école...

Dix contractuel-les ont été embauché-es pour effectuer les remplacements sur les 20 possibilités offertes par le Ministère.
Enfin, l’Académie a confirmé qu’un-e enseignant-e dont l’enfant n’est pas accueilli-e à l’école et qui n’a pas de mode de garde peut obtenir une autorisation d’absence auprès de son IEN.

Les moyens de protection toujours inadaptés ou manquants...

Le SNUipp-FSU est intervenu une énième fois sur l’absence de gel fourni par l’Éducation nationale, le caractère inadapté des derniers masques… L’Académie a indiqué que le Ministère n’avait effectué aucun retour sur ces sujets… Quant aux capteurs CO2, l’Académie n’a aucune information sur les lieux de déploiement des quelques centaines de capteurs déployés.
L’Académie a indiqué que la Ville ne s’engagerait pas dans le déploiement de purificateurs d’airs.

Concernant les tests, l’Académie a indiqué que cette semaine, 7 400 tests salivaires sont effectués dans les écoles dont 1 200 en auto-prélèvement à domicile.
Concernant les autotests, l’Académie a rappelé qu’il n’y avait pas d’obligation de les utiliser pour les personnels, même si cela est souhaitable. Le Rectorat a indiqué qu’avant d’envisager le réassort, un point devait être fait sur les stocks. Le réassort n’a pas encore été reçu par le rectorat, il sera livré en circonscription quand cela sera le cas.

Concernant l’accompagnement à la piscine, l’Académie a précisé qu’elle ne l’imposait pas aux collègues qui ne souhaitaient pas y aller avec leur classe.

Vaccination : l’Académie n’apporte aucune réponse...

Le SNUipp-FSU a réaffirmé son exigence de vaccination pour tous-tes les personnels et dénoncé le fait que les enseignant-es soient obligé-es de s’échanger les bons tuyaux pour pouvoir se protéger en se faisant vacciner. Face à cela, l’Académie s’est bornée à rappeler les consignes nationales…

L’Académie a indiqué que l’absence pour vaccination n’est pas de droit et que le protocole indiquait que l’autorisation ne serait accordée que dans la mesure du possible.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0