Accueil du site > Carte scolaire parisienne > Carte scolaire 2015 > Report des opérations de carte scolaire : inadmissible ! Dysfonctionnements prévus pour des raisons électoralistes 

Report des opérations de carte scolaire : inadmissible ! Dysfonctionnements prévus pour des raisons électoralistes

publié le 9 janvier 2015

g

Décision ubuesque

Comme l’avait initié le précédent gouvernement et comme cela a été le cas l’an passé avec les municipales, le Ministère de l’Education Nationale a donné la consigne au Recteur de déplacer les opérations de carte scolaire après les élections cantonales. L’académie de Paris sera concernée par ce report. Les opérations de carte scolaire prévues début février seraient reportées fin mars/début avril. Le SNUipp-FSU s’insurge contre cette décision qui va désorganiser la vie des écoles en raison de considérations électorales, alors même qu’à Paris, il n’y aura pas d’élections. Le SNUipp-FSU a écrit à la Ministre pour lui demander de renoncer à cette décision. Le SNUipp-FSU a également interrogé l’administration sur un éventuel report des opérations de mouvement, nous n’avons pas de réponse pour le moment.

Désorganisation des écoles et irrespect des droits des personnels

Nous l’avons expérimenté l’an passé, les conséquences du report sont nombreuses : comment préparer la rentrée, répartir les élèves dans les différentes classes, attribuer les classes dans de bonnes conditions alors même que les équipes ne sauront pas si l’école est touchée par une fermeture ou sans savoir si elle va pouvoir bénéficier d’une ouverture de classe ? Il en va de même pour les écoles qui ont déposé un projet de maître supplémentaire ou de scolarisation des moins de trois ans. Les conséquences sur le mouvement des personnels sont également importantes : les collègues vont participer au mouvement dans le plus grand flou. Les collègues victimes d’une fermeture de classe ne le sauront pas avant la fermeture du serveur, quand d’autres obtiendraient un poste qui seraient fermés par la suite. Cette décision va avoir pour conséquence de diminuer le nombre de postes disponibles alors même que des centaines de collègues se retrouvent sans affectation à l’issue du mouvement (les écoles bénéficiant d’une ouverture à la rentrée verront un enseignant nommé à titre provisoire après le mouvement).

Lire l’article "Suppression de 29 postes à la rentrée 2015 luttons contre cette attaque ! Mobilisons-nous fortement et rapidement !’ : http://75.snuipp.fr/?Suppression-de...


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0