Accueil du site > Nos dossiers > Rythmes scolaires > Rencontre SNUipp-FSU/Dasco du 13 octobre Rythmes scolaires, direction d’école, ASEM, cars, chauffage dans les écoles, équipement des Rased

Au sommaire




Rencontre SNUipp-FSU/Dasco du 13 octobre Rythmes scolaires, direction d’école, ASEM, cars, chauffage dans les écoles, équipement des Rased

publié le 15 octobre 2015

g

Le SNUipp-FSU a souhaité rencontrer Mme Darpheuille, directrice des affaires scolaires de la Ville de Paris pour aborder un certain nombre de points.

Rythmes scolaires : quelle évaluation du PEDT ?

Comme il l’a fait en audience avec Mme Cordebard et comme il le fera avec le directeur d’académie à la rentrée, le SNUipp-FSU a souhaité interroger la directrice des affaires scolaires sur la méthode et le calendrier que la ville souhaite mettre en place pour évaluer le PEDT actuel et construire le nouveau. La Dasco souhaite le faire de manière collaborative avec les partenaires du projet : l’académie et la CAF. Chaque partenaire décidera de ce qu’il veut évaluer, mais aussi d’une méthode globale d’évaluation. Cette évaluation ne portera pas que sur l’ARE, mais sur l’ensemble du PEDT. À la suite de cette évaluation, la DASCO souhaite construire un nouveau PEDT avec l’ensemble de la communauté éducative (enseignants, agents de la ville, parents…). Pour le SNUipp-FSU, le calendrier et la méthode restent flous pour le moment. Ses représentant-es ont rappelé leur opposition à la réforme des rythmes et le contexte dans lequel le PEDT a été élaboré et imposé par la Ville il y a trois ans. Il est indispensable que cette fois-ci, les enseignant-es soient entendus sur l’ensemble des problématiques et difficultés soulevées sans exclusive (locaux, horaires, matériel scolaire…). A la rentrée des vacances d’automne, le SNUipp-FSU lancera une grande consultation pour tirer un bilan des trois années passées et porter les propositions et revendications des enseignant-es.

Direction d’école : vers une clarification des missions ?

Depuis des années, le SNUipp-FSU interpelle la ville et l’académie sur la clarification des rôles des directeurs/trices d’école, la sucharge de travail qu’il leur est souvent imposée. Il a d’ailleurs interpellé l’académie pour que le groupe de travail sur la simplification des tâches de direction se réunisse comme prévu. Les représentant-es du syndicat ont également rappelé à la Ville le travail et les propositions que le SNUipp-FSU a fourni il y a quelques années au cours des tables rondes sur la direction et le fonctionnement des écoles parisiennes et qui sont restés lettres mortes. Après avoir rappelé que la Ville n’avait pas pour but de remettre en cause les décharges de direction, Mme Darpheuille a indiqué sa volonté de lancer une réflexion sur les rôle des directeurs/trices à Paris afin notamment de clarifier les compétences de chacun-e au sein des écoles. Pour le moment, la méthode et le contenu des discussions sont en cours d’élaboration.

Le point sur le chauffage dans les écoles

Le SNUipp_FSU a une nouvelle fois interrogé la ville sur la problématique du chauffage dans les écoles et surtout le sous-chauffage des écoles participant au programme d’économie d’énergie. Mme Darpheuille a indiqué que la mise en chauffage s’est passée correctement et avait été sciemment lancée avant qu’il ne fasse trop froid. Cela dit, la température sera maintenue à 19 degrés dans les écoles en présence des enfants. Un dépliant sur le bon usage des capteurs de température servant à la mis en route du chauffage va être envoyé aux écoles concernées. Le SNUipp-FSU doute que cela suffise à arranger les choses, il invite donc les écoles concernées à contacter le syndicat en cas de problème. Ses représentant-es réinterviendront au besoin en CHSCT.

Le point sur les locaux et l’équipement mis à disposition des RASED Le SNUipp-FSU a demandé à la DASCO qu’un point soit fait sur l’équipement et les locaux mis à disposition des enseignant-es des RASED en fonction de chaque spécialité. La ville a accepté d’ouvrir le débat et va analyser la situation école par école. Une nouvelle rencontre aura donc lieu sur la question.

Recrutement des ASEM

Le Maire de Paris s’était engagé à recruter des ASEM supplémentaires au moment de l’application de la réforme des rythmes. La promesse d’embaucher ces personnels qui devait être effective au bout de quatre ans l’a été à cette rentrée. Les écoles maternelles jusqu’à 4 classes disposent d’une ASEM par classe. Les maternelles de plus de 5 classes disposent d’un nombre d’ASEM inférieur de un au nombre de classes. Il y a donc maintenant près de 2 000 ASEM à Paris. Le SNUipp-FSU a rappelé sa revendication d’une ASEM par classe et la nécessité que ces personnels soient remplacés en cas d’absence. La Ville a indiqué travailler sur les conditions de travail des ASEM et que ces derniers n’étaient pas plus absents que dans les autres professions. Le SNUipp-FSU a également soulevé les problèmes suite à l’affectation des ASEM apprentis au sein d’écoles maternelles en cette rentrée puisque les équipes des écoles concernées n’en avaient pas toujours été informées. Pour le SNUipp-FSU, cette décision doit être prise en concertation avec l’ensemble des enseignant-es (devant classe et chargé de direction) de l’école. La Mairie a indiqué entendre les problématiques soulevées et travailler à un document de cadrage.

Transport scolaires : cars , métro, classe de découverte…

En audience, Mme Cordebard avait indiqué que la Mairie ne reviendra pas sur la suppression des cars pour les écoles élémentaires, mais que finalement les cars seront maintenus pour les sorties scolaires en maternelle. Le SNUipp-FSU a une nouvelle fois contesté cette décision et invite les enseignant-es à signer massivement la pétition unitaire, ce qui est indispensable pour obtenir gain de cause. La DASCO a indiqué travailler avec la RATP pour que les tickets de métro alloués aux écoles puissent être utilisés dans les bus et les tramways. Le SNUipp-FSU a demandé la confirmation que les transports des bagages pour les classes de découverte allaient continuer à être mis en place : http://75.snuipp.fr/IMG/pdf/Petitio...
La DASO a répondu par l’affirmative et indiqué qu’un nouveau marché était en route.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0