Accueil du site > Nos dossiers > Rythmes scolaires > Rapport de l’Inspection de la Ville : Non, les rythmes à Paris, cela ne se passe pas bien ! 

Au sommaire




Rapport de l’Inspection de la Ville : Non, les rythmes à Paris, cela ne se passe pas bien !

publié le 28 novembre 2014

g

Le SNUipp-FSU Paris est toujours fermement opposé à la réforme Peillon des rythmes scolaires et à son application parisienne. Cependant, compte tenu des problèmes graves et nombreux qu’elle engendre dans les écoles, nous estimons prioritaire de lutter sans faiblir pour que ceux-ci soient traités rapidement et efficacement.

Il est hors de question de laisser les écoles et les collègues seuls face à toutes ces difficultés. La grande fatigue des élèves reste la préoccupation première. A cela s’ajoute la perte des repères spaciaux et temporels pour les élèves de maternelle, notamment, et plus largement la confusion entre le scolaire et le péri-scolaire.

La priorité au scolaire doit être affirmée par l’Académie, mais aussi par la Mairie de Paris, pas uniquement dans les paroles, mais aussi dans les actes !

Le rapport de l’Inspection générale de la Mairie qui a été réalisé en février 2014 vient d’être mis en ligne. Ce rapport a été réalisé sur la base d’une enquête faite auprès de 90 écoles parisiennes, soit 13% des écoles. Nous ne pouvons donc plus être accusés de parti pris…

L’occupation des classes reste un gros problème :

Selon le rapport, plus de 60% des écoles ont entre 50 et 100% des classes occupées. La Mairie doit mettre à disposition d’autres équipements et faire ainsi sortir les élèves des écoles pendant l’ARE.

Nous refusons que le matériel scolaire soit utilisé pour les ARE sans l’autorisation du conseil des maîtres ou du collègue concerné. Le rapport mentionne un manque de fournitures et de matériel pour le périscolaire, ainsi qu’un manque d’espace de rangement. La mairie doit y pourvoir.

Avec le Supap-FSU (syndicat unitaire des personnels des administrations parisiennes), nous revendiquons un vrai statut pour les animateurs :

Le rapport mentionne qu’une des grandes difficultés des écoles élémentaires est la présence d’animateurs sans formation, notamment en tant que « référent social ». Une formation sur la manière de s’adresser aux enfants ainsi qu’une formation sur les règles de sécurité est nécessaire. Il met également en exergue le turn-over important, l’absentéisme et les retards fréquents des animateurs. Le vivier de ces animateurs vacataires n’est pas suffisant dans certaines circonscriptions, d’où un recrutement sans exigence parfois.

Le rapport indique également qu’un certain nombre d’animateurs issus d’associations ne sont pas formés à la gestion de groupe ni aux questions de sécurité.

Loin de mettre en cause ces personnels, c’est bien à la Mairie de leur offrir un véritable statut et une formation professionnelle.

ATSEM :

Le rapport indique qu’il est nécessaire de leur prévoir des formations supplémentaires mettant à leur disposition des outils nécessaires à l’animation des ateliers. Il mentionne également que 50% des écoles se plaignent de la gestion par les CASPE de leurs absences  : elles apportent une réponse différenciée en fonction de la nature des fonctions qu’elles ne pourront remplir à cause de leur absence : non remplacement systématique durant le temps scolaire ; remplacement aléatoire sur le temps d’interclasse ; remplacement systématique sur le temps des ARE. Ce n’est pas acceptable. Le nombre d’ATSEM doit donc augmenter.

Pour le SNUipp-FSU, il n’est pas possible que toutes ces questions qui dégradent les conditions de travail des enseignant-es et les conditions d’apprentissage des élèves soient de nouveau laissées sans solution satisfaisante cette année. Plus largement, sur la base des différentes enquêtes menées et des rencontres avec les collègues, cette réforme doit être abrogée pour la mise en place de rythme préservant les intérêts des enseignant-es comme des élèves. Avec cette réforme, tout le monde y perd, il est temps d’y mettre fin !

Lire le rapport de l’IG sur le site de la Ville : http://www.paris.fr/pro/publication...


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0