Accueil du site > Carte scolaire parisienne > Compte rendu du CDEN du 9 novembre  Effectifs de rentrée, contrats aidés, inclusion, rythmes scolaires…

Compte rendu du CDEN du 9 novembre Effectifs de rentrée, contrats aidés, inclusion, rythmes scolaires…

publié le 10 novembre 2017

g

Le CDEN est l’instance qui réunit notamment l’Académie, les représentant-es de la ville, les représentant-es des parents d’élèves et des enseignant-es. Ceci dit, force est de constater que les conseiller-es de Paris nommé-es pour représenter la ville sont toujours quasiment tous absent-es. Suite à l’interpellation du SNUipp-FSU, le nouvel adjoint au Maire a indiqué qu’il était déterminé à ce que cela change. Ce CDEN se réunissait principalement pour effectuer le bilan de la rentrée, le SNUipp-FSU est quand même intervenu en préambule sur différents points majeurs et a revendiqué un débat sur les rythmes scolaires.

Débats liminaires

En plus des rythmes scolaires, le SNUipp-FSU a tenu à pointer quelques enjeux majeurs de cette année scolaire.

Pénurie d’AVS/AESH : il y a urgence
Le SNUipp-FSU a tenu une nouvelle fois à dénoncer la pénurie d’AVS/AESH en cette rentrée. Cela n’est acceptable ni pour les élèves concerné-es qui ne bénéficient pas du droit qu’il leur a été reconnu par la MDPH, ni pour les enseignant-es, ni pour les autres élèves de la classe. La raison nous la connaissons toutes et tous : elle se trouve dans le manque de candidat-es à ces missions en raison des conditions d’emploi qui leur sont proposées. Pour le SNUipp et la FSU, à ce vrai métier, doit correspondre un statut de la fonction publique accompagné par une formation digne de ce nom.
Plus largement, les enseignant-es ne bénéficient pas de la formation qui leur est due afin de permettre d’accueillir et d’enseigner à ces élèves.

Pour le recrutement de candidat-es supplémentaires sur liste complémentaire Durant l’été, au regard du faible nombre d’enseignant-es titulaires sans poste dits en surnombre, le SNUipp-FSU a revendiqué le recrutement de candidat-es sur la liste complémentaire. Sans cela, l’Académie aurait recours rapidement à l’embauche de contractuel-les. Durant l’été, l’Académie a eu l’autorisation du Ministère pour recruter 15 candidat-es supplémentaires, mais cela n’est pas suffisant. Partageant cette analyse, l’Académie a demandé la possibilité de recruter à nouveau 30 candidat-es inscrit-es sur cette liste complémentaire. Le Ministre a refusé cette demande. Pour nous, il est donc clair que le gouvernement fait le choix de la précarité et de la dégradation des conditions d’apprentissage des élèves. Si le Ministère ne revient pas sur cette décision, des personnels contractuels vont être embauchés rapidement et en nombre important au sein des écoles parisiennes. C’est dans ce cadre-là que les syndicats parisiens représentatifs ont envoyé une demande d’audience au Ministre. Le SNUipp-FSU a donc proposé à l’ensemble des élu-es au CDEN de s’exprimer afin de faire revenir le Ministre sur sa décision.

Manque d’ASEM et d’ATE
Depuis la rentrée, de nombreuses écoles se retrouvent avec un nombre insuffisant d’ASEM pour pouvoir fonctionner correctement. Ceci engendre d’énormes difficultés de travail pour les personnels concernés, pour les enseignant-es et dégrade les conditions d’apprentissage des élèves. Notre syndicat a déjà alerté l’Académie et la Mairie sur cette situation. Ceci dit, il nous a semblé indispensable que cette problématique soit soulevée en CDEN et réaffirmons notre revendication de la création d’emplois statutaires à la hauteur des besoins dans le prochain budget de la ville.
M. le Maire adjoint a rappelé la décision de la ville de recruter 40 contractuel-les et a soulevé que la suppression des contrats aidés (256 personnels travaillent dans les écoles pour principalement effectuer des tâches d’entretien) pourraient avoir des conséquences négatives. La Mairie travaille en ce moment pour trouver une solution.

Constat de rentrée

Le CDEN a débattu des mêmes chiffres que ceux transmis en CTA au mois d’octobre.

Effectifs : - 10 000 élèves en 10 ans
L’Académie a présenté le constat d’effectifs de rentrée : un peu plus de 127 000 élèves étaient scolarisé-es au sein des écoles maternelles et élémentaires publiques. Depuis 10 ans, les écoles ont perdu 10 000 élèves. Cette perte d’effectifs s’accélère puisqu’en deux ans, la perte a été de 5 500 élèves. La chute la plus brutale depuis quelques années concerne l’école maternelle. D’ici à 2020, les écoles parisiennes devraient perdre 8 020 élèves supplémentaires. La part des élèves du public par rapport au privé baisse de 0,5 % en cette rentrée, 78 % des élèves du premier degré restent scolarisés dans le public. Par ailleurs, les statistiques montrent que les élèves qui quittent les écoles publiques ne vont pas de manière significative dans les écoles privées parisiennes, mais ce sont des familles qui quittent la ville et l’académie. Cependant l’ouverture d’une dizaine d’écoles hors contrat en cette rentrée est tout de même notable.

Rythmes scolaires : pour la consultation des enseignant-es !

Même si le sujet n’était pas à l’ordre du jour, le SNUipp-FSU a tenu à dénoncer une nouvelle fois les conséquences de la réforme des rythmes scolaires et son application parisienne. Une nouvelle fois, le SNUipp-FSU a revendiqué la consultation des enseignant-es et plus largement de la communauté éducative sur l’aménagement du temps scolaire. Le Maire adjoint a rappelé la position de la Mairie de Paris et le Recteur a indiqué qu’il n’était pas mandaté par le Ministère pour consulter les enseignant-es. Par ailleurs, l’Académie a indiqué qu’une enquête allait être lancée auprès du panel des 95 écoles déjà retenues pour l’enquête de 2015. Cette enquête portera sur les conditions d’enseignement et l’articulation scolaire/péri-scolaire. Pour le SNUipp-FSU, cela n’est absolument pas suffisant ! L’ensemble des enseignant-es doit être consulté sur des changements à l’aménagement parisien des rythmes scolaires.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0