Accueil du site > Carte scolaire parisienne > Carte scolaire : ajustements de carte scolaire  Groupe de travail du 26 juin

Carte scolaire : ajustements de carte scolaire Groupe de travail du 26 juin

publié le 26 juin 2018

g

Rythmes scolaires : le SNUipp-FSU interpelle l’Académie et la Mairie

Soyons nombreux-ses demainau rassemblement à 13h30 Place de la Sorbonne !

Lors de la déclaration liminaire, suite aux résultats de la consultation intersyndicale sur l’aménagement du temps scolaire, le SNUipp-FSU a tenu à interpeller la Mairie de Paris représentée par M Bloche, adjoint à la Maire de Paris et l’Académie représentée par le Dasen. Ses représentant-es ont réaffirmé leur revendication de la consultation des enseignant-es et plus largement de la communauté éducative. Ils-elles ont rappelé que l’avis majoritaire issu de cette consultation devra être suivi. L’Académie ne peut rester immobile et sourde aux revendications des personnels dont elle a la charge. La Ville ne peut continuer à s’arc-bouter sur une position dogmatique et refuser ainsi d’entendre les remontées du terrain.

En réponse, le Maire adjoint s’est défendu de toute position dogmatique de la part de la Maire de Paris. Il a indiqué ne pas être étonné de la position des enseignant-es, mais a indiqué être à l’écoute des familles, des agent-es de la ville qui ne sont selon lui pas défavorables à l’organisation actuelle des écoles. La FCPE a évidemment soutenu la position municipale sans manquer de remettre en cause une nouvelle fois les syndicats enseignants.

Carte scolaire

Le SNUipp-FSU aux côtés des écoles
Le groupe de travail étudiant les ajustements de carte scolaire a eu lieu ce 26 juin en présence des représentant-es de la Mairie et des parents d’élèves. Lors des opérations de carte scolaire au mois de février, notamment suite à l’intervention du SNUipp-FSU, des avancées ont pu être actées comme la création de postes de remplaçant-es stage pour les enseignant-es ayant des élèves avec de graves difficultés de comportement ou encore la création de postes de R’Ecole 2. Des annulations de fermeture ou des ouvertures de classe supplémentaires ont pu être actées. Cependant, on était loin du compte ! Le SNUipp-FSU revendiquait donc l’augmentation du budget alloué aux écoles. Notre syndicat a accompagné toutes les équipes des écoles qui réclamaient une ouverture, l’annulation d’une fermeture ou qui luttaient contre une fermeture. Ses représentant-es ont porté leurs voix au sein du groupe de travail.

Des besoins encore à satisfaire !

Il ne s’agissait pas de refaire l’ensemble de la carte scolaire lors de cette phase d’ajustement. Ceci dit, le SNUipp-FSU a revendiqué que l’académie entende les revendications des écoles qui demandaient l’annulation de la fermeture de classe ou la création d’une classe au sein de leur école. Par ailleurs, il n’était pas question que l’académie ferme des classes si tard dans l’année dans des écoles dont les effectifs s’approchent des seuils de fermeture. Les écoles hors REP et les écoles maternelles en REP ne doivent pas faire les frais des dédoublements de classe en CP et en CE1.

De même, le SNUipp-FSU a réaffirmé que l’académie devait répondre aux revendications des écoles élémentaires en REP et REP + qui demandaient une ouverture de poste supplémentaire pour effectuer le dédoublement des classes de CP ou de CE1 sans surcharger les classes des autres niveaux.

L’Académie a indiqué que 114 écoles étaient au-dessous du seuil de fermeture dans ses prévisions. Le SNUipp-FSU a rétorqué qu’il ne porte pas une vision comptable du service public, mais revendique bien une amélioration des conditions d’apprentissage sur l’ensemble du territoire parisien.

1 ouverture en plus, 3 fermetures annulées
A la fin des débats, le Dasen est revenu sur la décision de fermeture de 3 classes maternelles et a ouvert 1 classe en élémentaire. Pour le SNUipp-FSU, des mesures actées demeurent injustifiées et injustes au regard de leur situation.
Un groupe de travail aura lieu fin août pour examiner les dernières mesures nécessaires. Le SNUipp-FSU invite les écoles qui craindraient une fermeture ou revendiqueraient une ouverture au regard de l’évolution des effectifs au cours de l’été à contacter le syndicat.

Listes des mesures arrêtées le 26 juin s’ajoutant à celles du mois de février Mesures envisagées : 20 ouvertures dont 2 ouvertes de manière provisoire, 12 annulations de fermeture, 14 fermetures, 5 transformations de PDM en classes.

Listes des mesures arrêtées le 26 juin s’ajoutant à celles du mois de février

20 ouvertures de classe :

- 5 ouvertures en maternelle : 21 rue Primo Lévi (13e), 19 rue Louise Bourgeois (13e), 78 rue de la Convention (15e), 3 impasse des Belles Feuilles (16e) par transfert de l’élémentaire, 9 rue des Tourelles (20e)

- 6 ouvertures en élémentaire : une Ulis au 19 passage des Récollets (10e), 52 rue de Wattignies, un PDM au 17 rue Vigée Lebrun (pour un an) (15e), 81 rue Mademoiselle (15e), 20 rue de la Saïda (15e), 5 rue des Alouettes (pour un an)

- 9 ouvertures pour le dédoublement des classes en REP et REP+ : 39 rue des Trois Bornes (11e), école B 8 Place Françoise Dorléac (18e), 11 rue Rampal (19e), école Cheminets (19ème), école A 20 rue Le Vau (20e), école B 22 rue Olivier Métra (20e), 293 rue des Pyrénées (20e), 291 rue des Pyrénées (20e), 54 rue Planchat (20e).

- ASH : 1/2 poste pour le dispositif ROLL et 1 poste pour le dispositif Olga Spitzer


- 1 ouverture de TPS : EM trois Bornes (11ème)

13 annulations de fermeture de classe :

- 12 annulations de fermeture en maternelle : 16 rue Vicq d’Azir (10e), 87 rue Brillat Savarin (13ème), 23 rue Jacquier (14e), 15 rue Antoine Chantin (14e), 25 rue de Passy (16e), 53 bis rue Marx Dormoy (18e), 4 place Jean-Baptiste Clément (18e), 5 rue Rampal (19e), 8 rue Sadi Lecointe (19e), 20 rue Tandou (19e), 18 rue du Surmelin (20e), 91 rue de la Réunion (20e).

- 1 annulation de fermeture en élémentaire : 7 rue du Général Brunet (19e)

14 fermetures de postes :

- 8 fermetures en maternelle : 221 rue Saint-Denis (2e), 17 rue de Verneuil (7e), 144 rue de la Roquette (11e), 72 rue Gutemberg (15e), 7 rue de Torcy (18e), 8 rue Christiani (18e), 5 rue du Noyer Durand (19e)

- 5 fermetures en élémentaire : 29 rue Servan (11e), 27 rue de Reuilly (12e), 37 rue du Château des Rentiers (13e), 7 rue Lacordaire (15e), 3 impasse des Belles Feuilles pour transfert (16e)

- 3 fermetures pour le dédoublement des classes en Rep et Rep+  : 40 bis rue Manin (19e), 9 rue des Tourelles (20e), 8 rue Pierre Foncin (20e)

5 Transformations de Pdm en classes :

2 place des 44 enfants d’Izieu (13e), 7 rue Gustave Rouanet (18e), 33 rue de l’Évangile (18e), 132 rue d’Aubervilliers (19e), 103 rue des Amandiers (20e)


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0