Accueil du site > Comptes-rendus des CAPD > CAPD du 14 septembre 2018 Stage d’initiative nationale ASH

CAPD du 14 septembre 2018 Stage d’initiative nationale ASH

publié le 14 septembre 2018

g

Stages d’initiative nationale ASH : plus de départs actés suite à l’intervention du SNUipp-FSU

117 enseignant-es se sont porté-es candidat-es contre 149 l’an passé et 68 l’année d’avant. Comme tous les ans, les stages en province n’ont pas été retenus et l’administration a contacté les candidats à ces stages pour leur en proposer un autre de même nature en région parisienne.

Dès réception des documents, la rigueur des élu-es du SNUipp-FSU a permis de faire corriger quelques erreurs.
L’an passé, le SNUipp-FSU avait été à l’initiative d’un vote dénonçant le manque de départs en stages ministériels ASH pour les enseignant-es devant classe. L’Académie avait mis en avant le manque de visibilité sur le calendrier des stages pour expliquer ce faible nombre de départs, mais s’était engagée à réétudier ce dossier pour cette année. Or, rebelote cette année… Très peu de candidatures d’enseignant-es devant être remplacé-es étaient acceptées. Avant même la CAPD, le SNUipp-FSU s’est donc adressé à l’Inspecteur d’Académie par courrier pour dénoncer le faible nombre de départs d’enseignant-es (spécialisé-es ou non) devant être remplacé-es. Il y en a plus qu’assez du fossé entre la prétendue priorité au handicap claironné par le Ministre et l’Académie et le peu d’accompagnement, d’aide et de formation pour les collègues qui œuvrent tous les jours en faveur de l’inclusion.

Suite au courrier envoyé du SNUipp-FSU et aux échanges de début de CAPD, l’Académie a annoncé accepter la possibilité d’augmenter le nombre de stagiaires en stage ASH, mais qu’en contre-partie, elle devait limiter le nombre de possibilités de départ en stage de formation continue dans certains stages faute de remplaçant-es. Au final, sept candidatures supplémentaires d’enseignant-es devant classe spécialisée ou non ont au final été retenu-es. Le SNUipp-FSU tenu à dénoncer une nouvelle fois le manque de remplaçant-es permettant de remplacer les collègues en formation continue. Pour le SNUipp-FSU, la formation continue est un droit pours les enseignant-es et une nécessité pour qui veut transformer l’école.

Barème : (A + 36) – le nombre de semaines de stages effectuées depuis le début de la carrière (décomptées en jour). A = l’AGS est arrêtée au 1er septembre de l’année scolaire où se déroulent les stages. En cas d’égalité de barème, les candidat-es sont départagé-es selon l’ordre décroissant d’âge. Un-e candidat-e ne peut être retenu-e qu’à un seul module de formation d’initiative nationale.

Procédure : l’Académie propose les candidatures des enseignant-es parisienn-es au Ministère qui arrêtera la liste des enseignant-es retenu-es après la CAPN du 4 octobre. Tous-tes les enseignant-es retenu-es par l’académie ne le seront donc pas forcément par le Ministère.

Les enseignant-es concerné-es peuvent contacter le SNUipp-FSU pour connaître leurs résultats personnels.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0