Accueil du site > À la une > Coronavirus > Point sanitaire de rentrée Compte-rendu de la réunion du 30 août

Point sanitaire de rentrée Compte-rendu de la réunion du 30 août

publié le 30 août 2021

g






Une réunion sur la situation sanitaire s’est tenue lundi 30 août en présence de Monsieur le Recteur, de la direction de l’académie et des représentant-es du personnel. À deux jours de la rentrée, le SNUipp-FSU a interpellé l’Académie sur de nombreux points. Le SNUipp-FSU Paris informera la profession au fur et à mesure de nouvelles dispositions.







- Le Niveau 2 du protocole implique que la "limitation du brassage par niveau est obligatoire". (https://www.education.gouv.fr/annee...) Quelle est la conséquence lors du non-remplacement d’un-e enseignant-e ?
D’après l’interprétation de l’Académie, la limitation de brassage doit se faire dans la mesure du possible, donc si un-e enseignant-e est absent-e, les élèves pourront être répartis.

- Quels sont les critères de passage d’un niveau de protocole au suivant ?
Le niveau (1, 2, 3 ou 4) est décidé en conseil de défense selon une multiplicité de critères qui n’ont pas été communiqués lors de la réunion malgré la demande de la FSU.

- Y a-t-il eu un renforcement de la brigade de remplaçant-es depuis la dernière carte scolaire ?
Il n’y a pas eu de renforcement mais, selon l’Académie, tant que nous ne sommes pas au cœur de l’hiver, les remplacements devraient être assurés.

- Existe-t-il des règles académiques pour l’entrée des parents dans les écoles, notamment en maternelle ?
Il n’y a pas de limitation à l’entrée des parents dans l’école, et pas de passe sanitaire à présenter. Les parents peuvent donc accompagner leurs enfants dans les classes.

- Existe-t-il des règles académiques pour les réunions des personnels ?
Si une réunion a lieu en dehors d’une école et à plus de 50 personnes, le passe sanitaire est requis. Dans l’immédiat, il n’y a aucune consigne académique concernant les réunions de personnels dans les écoles.
L’Académie n’a pas su répondre sur la situation administrative d’un personnel qui ne pourrait se rendre à une réunion, formation ou autre puisqu’il ne serait pas en possession d’un passe sanitaire.

- Un personnel totalement vacciné est-il considéré comme cas contact ?
Selon l’Académie, un personnel vacciné (deux doses) n’est pas considéré comme cas contact alors même que l’assurance maladie demande la réalisation d’un test PCR immédiatement après avoir eu connaissance d’une situation de contact à risque.
Le SNUipp-FSU Paris va interpeller à nouveau l’Académie sur ce sujet.

- Quels personnels sont concernés par l’obligation vaccinale à partir du 15 septembre ?
Tous-tes les médecins, infirmier-es, psychologues de l’Éducation nationale, personnels exerçant en hôpital et en ESMS sont soumis-es à l’obligation vaccinale (première dose exigible avant le 15 septembre, schéma vaccinal complet avant le 15 octobre).

- Un réassort de masques est-il prévu ? Une livraison de gel hydroalcoolique ? Des auto-tests ?
Normalement, les masques distribués en mai sont valables jusqu’en novembre. Le SNUipp-FSU Paris a une nouvelle fois interpellé l’Académie sur le fait que les derniers masques livrés sont inadaptés à l’exercice des fonctions.
Deux auto-tests par semaine et par personne sont censés être mis à disposition par les circonscriptions. Si un manque est constaté concernant les masques et les auto-tests, il faut contacter l’IEN.
Suite à une énième interpellation du SNUipp-FSU Paris concernant le gel hydroalcoolique, l’Académie a répondu qu’elle allait voir ce qu’elle pourrait faire pour cette nouvelle année.

- Quelle politique de tests salivaires est prévue (temporalité, écoles, objectifs) avec quelles modalités d’organisation et de surcharge de travail notamment pour les directeur-trices ?
La réflexion sur la mise en place de la campagne de tests salivaires n’est pas encore aboutie au niveau académique. Pour le SNUipp-FSU Paris, un déploiement de tests lisible, coordonné et efficace permettrait un dépistage opérationnel pour lutter contre la pandémie et non une énième initiative de stratégie de communication.

Le SNUipp-FSU Paris a demandé un courrier-type émanant de l’Académie en direction des parents pour le recueil du consentement aux tests salivaires, valable toute l’année scolaire. Cette demande a été formulée afin de faciliter le travail des écoles et l’Académie a entendu la demande en indiquant cependant qu’elle ne souhaitait pas se substituer au travail des directeur-trices.
Ce serait pourtant un bon exemple de simplification des tâches administratives comme le revendique le SNUipp-FSU !

- Les ASA pour personnels vulnérables ont-elles toujours cours ?
Pour l’instant, il n’y a pas de changement par rapport au dernier décret en vigueur (novembre 2020), même si ces personnels sont vaccinés. Mais cette situation pourrait changer rapidement suite à un nouvel avis du Haut Conseil pour la Santé Publique.

- Existe-t-il des ASA pour la vaccination ?
D’après la circulaire du 5 juillet 2021, les fonctionnaires d’État peuvent bénéficier d’ASA pour se faire vacciner, s’ils-elles présentent des effets secondaires suite à l’injection ou pour accompagner leur enfant de plus de douze ans à une injection.

- La livraison de capteurs CO2 et-ou de purificateurs d’air est-elle prévue ?
L’Académie n’a pas encore de nouvelles de la Ville concernant le premier degré.

Le SNUipp-FSU Paris n’a pas obtenu de réponse sur l’harmonisation des protocoles entre l’Éducation nationale et la Ville ni sur les effectifs d’agent-es municipaux-ales pour effectuer la désinfection des surfaces plusieurs fois par jour.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0