Accueil du site > À la une > Compte-rendu de l’audience avec la Dasco sur le budget participatif des écoles Vendredi 4 juin 2021

Compte-rendu de l’audience avec la Dasco sur le budget participatif des écoles Vendredi 4 juin 2021

publié le 10 juin 2021

g

Dans un contexte de baisse du budget d’investissement consacré aux écoles et de relance du catalogue du budget participatif des écoles (BPE), le SNUipp-FSU Paris a demandé à être reçu en audience pour rappeler ses positions sur le BPE.

Présentation du catalogue

La Dasco a tenu à nous présenter le catalogue en construction pour la rentrée 2021 (équipement livré dans le 1er semestre 2022).
En voici les 4 axes :
- L’académie du climat : tri des déchets, équipements en cas de fortes chaleur...
- L’ouverture des écoles aux quartiers : boite à livres dans les cours d’école, oeuvres d’art sur les murs des cours...
- Le vivre ensemble : "espace zen, gestion des émotions", matériel sensoriel pour éveiller les sens...
- Jeux olympiques et paralympiques : matériel de jeux sportifs...

Le BPE serait ouvert au vote des élèves des classes d’élémentaire et de grande section de maternelle en priorité dans les écoles polyvalentes pour leur permettre de profiter du projet dans les années ultérieures.

Une coupe budgétaire très politique

Même si notre syndicat n’a pas à se prononcer sur le bienfondé de la démarche du budget participatif des écoles, cette démarche ne doit pas avoir pour conséquence une baisse du budget consacré aux écoles.
Le SNUipp-FSU Paris a été alerté fin mai sur la baisse drastique du budget d’investissement consacré aux écoles et s’était adressé à la Maire de Paris (lire la lettre) pour lui manifester son opposition et revendiquer le rétablissement de l’ensemble des crédits, lettre sans réponse à ce jour. Ce budget baisserait de 60% par rapport à l’an passé, ce qui nous a été confirmé par la Dasco lors de l’audience. La baisse du budget d’investissement concernerait toute la ville - et pas uniquement la Dasco - et serait liée à la baisse d’activité et de recettes du fait de la pandémie.

Les municipalités ont des obligations en terme de financement pour toutes les écoles. Dans le catalogue présenté, des projets ne pourront être choisis que par un nombre limité d’écoles, qui pourraient se trouver mises en concurrence. Par ailleurs, certains projets proposés relèvent clairement du budget d’investissement consacré aux écoles (la lutte contre les fortes chaleurs au sein des écoles par exemple).

Pour le SNUipp-FSU Paris, la Mairie a donc fait le choix politique de maintenir le BPE alors que les écoles et leurs personnels ont des besoins plus urgents : des problèmes d’utilisation du matériel informatique, des gardien-des et ATE ou ATSEM non remplacé-es, des rideaux sur les fenêtres…
Le SNUipp-FSU revendique le rétablissement de l’ensemble des crédits d’investissement, indispensables au bon fonctionnement des écoles.

Cours ouvertes le samedi : un bilan positif d’après la Ville

La Ville a indiqué que désormais une cinquantaine d’écoles étaient concernées par l’ouverture des cours le weekend, uniquement le samedi pour le moment. Suite à l’intervention du SNUipp-FSU Paris, la ville a indiqué avoir contacté les équipes en amont pour organiser les choses au mieux.

L’ambition de la Ville est d’ouvrir plus de cours - jusqu’à près de 300 cours, dont les accès se font directement par la rue pour ne pas compromettre l’accès à l’école - plus souvent, le soir et le dimanche ? les weekends de vacances ?
Le SNUipp-FSU Paris a rappelé à la Dasco les problématiques de surveillance, organisation, nettoyage, etc.

Cars scolaires pour les sorties de fin d’année

Le SNUipp-FSU a demandé à ce que les cars non utilisés par les écoles pour leur sortie de fin d’année puissent être redistribués vers d’autres écoles. Le directeur adjoint de la Dasco a entendu cette demande et les écoles concernées sont invité-es à contacter le snu75@snuipp.fr si besoin.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0