Accueil du site > Carrière > Départ à la retraite / Retraité-es / Retraitables > Retraité-es, retraitables...et actif-ves : des revendications communes ! Contribution de la Commission départementale des retraité-es

Retraité-es, retraitables...et actif-ves : des revendications communes ! Contribution de la Commission départementale des retraité-es

publié le 3 juin 2021

g

Depuis plus d’un an, à cause de la pandémie, beaucoup de retraité-es ont eu leur part de souffrance et de difficultés…Bien souvent la solidarité syndicale a permis d’aider à vaincre l’isolement et la désolation.

La vie syndicale s’est poursuivie, les informations ont circulé, et même certaines actions collectives ont pu être menées à leur terme. Cela a permis de mettre sous l’éteignoir la catastrophique réforme des retraites (que le gouvernement n’a pas pour autant abandonnée), et de limiter les attaques contre le pouvoir d’achat des retraité-es.

Santé et protection sociale

S’agissant de la santé et de la protection sociale nous devons être particulièrement sensibles aux mesures qui visent peu à peu à la poursuite de la déconstruction de l’architecture de la Sécu et aux dérives de la mutualité qui l’accompagnent :
- la prochaine loi de finance de la Sécurité sociale de 4 milliards d’économie à réaliser sur les dépenses de santé et le transfert sur la Sécu de 136 milliards de dette qui seront donc payés essentiellement par les seuls salarié-es et retraité-es,

- la création d’une 5ème branche de la Sécu pour couvrir le risque de la perte d’autonomie qui pourrait selon le rapport Vachey ouvrir en grand les portes du financement aux acteurs privés ( 4,5 % des 17 millions de retraité-es…sont « en perte d’autonomie »)

- le sujet brûlant du financement de la complémentaire santé, prise en charge partiellement par l’employeur, mesure qui peut paraître attrayante mais qui peut exclure certaines catégories (précaires, famille, retraité-es) et servir de variable d’ajustement de la politique salariale.
Nous refusons le projet gouvernemental de livrer une partie de plus en plus grande de la santé aux marchés financiers.
Comme la sécurité sociale les complémentaires santé (mutuelles) doivent reposer sur le principe de la solidarité et non sur un fonctionnement à but lucratif.

Toutes ces mesures visent à réduire la place de la Sécurité sociale et repousse un peu plus loin la revendication d’une couverture à 100% par la Sécu.

Pouvoir d’achat des pensions

Concernant, le pouvoir d’achat des pensions, les nombreuses mobilisations syndicales des retraité-es, dans presque tous les départements (le 17 novembre et 31 mars derniers par exemple !) ont permis que les pensions de retraites soient revalorisées à hauteur de l’inflation soit de 0,4% mettant ainsi un coup d’arrêt au dogme du gel des pensions.

Pour autant, nous sommes encore loin de l’indexation des pensions sur l’évolution du salaire moyen et du rattrapage des pertes subies ces dernières années (de 2008 à 2019, les prix hors tabac ont augmenté (INSEE) de 12,93 % et les pensions de 8,6 % ).

Ces questions centrales renvoient à celle de la place des retraité-es dans la société…

Nous n’acceptons pas l’idée selon laquelle les retraité-es s’en « sortiraient » mieux que les actif-ves ! Cette campagne, destinée à opposer actif-ves et retraité-es, est démentie par toutes les études chiffrées officielles (les données récentes de la DREES*, du COR** et l’examen du revenu moyen des ménages indiquent au contraire une baisse des pensions et une baisse du niveau de vie d’un quart pour les personnes qui sont et qui vont être en retraite).

Cette propagande est une véritable « fabrique du consentement » pour faire accepter l’idée de la nécessité de nouveaux sacrifices ! Pendant ce temps toujours rien n’est demandé aux "premiers de cordée" !

Nous continuerons de revendiquer l’augmentation des pensions…pour une raison essentielle : les retraité-es ont le droit de vivre avec leur temps ! Nous refusons de vivre 25 à 30 ans avec une pension quasiment gelée, et un pouvoir d’achat toujours plus en décalage avec l’évolution des prix.

Retraitables, futurs retraité-es…restez au SNUipp-FSU 75…
Rejoignez la Commission départementale des retraité-es…Restez informé-es, actif-ves, solidaires !

Plus d’infos dans cet article.

Annick CONCINA, responsable de la commission départementale des retraité-es du SNUipp-FSU Paris.

*Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
**Comité d’Orientation des Retraites


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0