Accueil du site > À la une > Multiplication de cas confirmés Covid à Paris... sans fermeture des écoles concernées Communiqué du SNUipp-FSU Paris du 15 décembre 2020

Multiplication de cas confirmés Covid à Paris... sans fermeture des écoles concernées Communiqué du SNUipp-FSU Paris du 15 décembre 2020

publié le 17 décembre 2020

g

Le SNUipp-FSU Paris a proposé aux autres syndicats de s’adresser solennellement au Recteur de Paris pour demander une audience afin que cesse cette gestion chaotique de l’épidémie.
Lire le courrier intersyndical du 17 décembre au Recteur dans cet article.



Les cas de Covid se multiplient dans les écoles parisiennes : plutôt que de servir la communication gouvernementale en maintenant les écoles ouvertes à n’importe quel prix, l’ARS devrait veiller à garantir la santé de toutes et tous !

La gestion et le suivi des cas contacts au sein des écoles est incompréhensible. Des enseignant-es a priori cas contacts sont sommé-es d’aller travailler alors même que leurs collègues sont testé-es positif-ves.
Pour le SNUipp-FSU Paris, l’École est indispensable, mais en cas de contaminations multiples, une fermeture de l’école d’une durée minimale qui permettrait de briser les chaines de contamination ne remettrait pas en cause le service public d’éducation. C’est la santé de toutes et tous qui doit primer !

Alors même qu’il y a parfois jusqu’à six cas d’adultes et d’enfants contaminé-es dans une même école, l’ARS ne qualifie pas ces écoles de « clusters ». En conséquence, le Recteur de l’Académie de Paris refuse de les fermer au détriment du bon sens : c’est donc l’ensemble de l’équipe éducative qui est mis à l’isolement et remplacé par des enseignant-es venu-es d’autres arrondissements, qui ne connaissent ni les locaux, ni les protocoles (alors que le plan vigipirate est activé), ni les familles, ni les élèves.

Pire, lorsque les enseignant-es manquent, ce sont des animateur-trices de la ville de Paris qui prennent en charge des groupes d’enfants sur temps scolaire : la Ville pallie ainsi les manquements de l’Éducation nationale.
Pour le SNUipp-FSU, face au manque d’enseignant-es, le Ministère doit permettre le recrutement des inscrit-es sur la liste complémentaire et augmenter drastiquement le nombre de postes au prochain concours !

Le SNUipp-FSU Paris s’alarme que les parents, usager-es du service public d’éducation, ne soient pas informé-es des cas de contaminations et des conditions d’accueil de leurs enfants. Les parents seraient-ils-elles méprisée-es comme le sont les enseignant-es parisien-nes ?

Le Ministère ne peut pas masquer ce qu’il se passe dans les écoles pour servir sa communication du « tout va très bien ». En cette période de crise sanitaire, à l’école aussi, c’est la santé de toutes et tous qui doit primer !

Les équipes concernées sont invitées à contacter les élu-es du personnel pour obtenir aide et soutien. Le SNUipp-FSU Paris n’a de cesse d’intervenir auprès de l’Académie.

Le SNUipp-FSU Paris a proposé aux autres syndicats de s’adresser solennellement au Recteur de Paris pour demander une audience afin que cesse cette gestion chaotique de l’épidémie.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0