Accueil du site > Nos dossiers > Direction d’école > Tâches de direction Quand simplification rime avec surcharge et complexification

Au sommaire




Tâches de direction Quand simplification rime avec surcharge et complexification

publié le 12 mai 2017

g

A part la création de la lettre « Inform@lire », difficile de voir en quoi les tâches de direction d’école ont été simplifiées à Paris. D’ailleurs, aucun protocole n’a été produit par l’académie. Pire, il semble que depuis quelques semaines, l’académie cherchent les différents moyens de complexifier et alourdir ces tâches.
Depuis les annonces ministérielles, le SNUipp-FSU intervient auprès de l’académie lors des groupes de travail avec des propositions concrètes. Ses représentant-es travaillent activement lors des groupes de travail avec la ville, un compte-rendu du dernier GT vous sera d’ailleurs transmis prochainement.

Circulaire sur l’assiduité : l’académie suspend son application

Il y a 15 jours, une circulaire académique est parue sur le contrôle de l’assiduité des élèves. Il ne s’agit pas de revenir sur l’objectif légitime de contrôler l’assiduité des élèves. Cependant, les moyens dont l’académie se dote pour y arriver sont pour le moins disproportionnés et vont une nouvelle fois augmenter la charge de travail des directeurs/trices d’écoles. Le SNUipp-FSU avait donc interpellé l’académie en CAPD le 27 avril. Le SNUipp-FSU a alors déploré que l’incapacité de l’académie à répondre en CAPD sur une circulaire concernant la vie des écoles et qu’elle a elle-même édictée. Le SNUipp-FSU avait alors considéré qu’il n’y avait pas urgence à appliquer à la lettre ces nouvelles dispositions.
L’académie vient d’indiquer qu’après une nouvelle étude de la circulaire, elle suspendait son application. Le SNUipp-FSU se félicite de cette décision et interviendra de nouveau en CAPD le 11 mai pour obtenir des éclaircissements. Par ailleurs, notre syndicat insistera pour que tous les IEN répondent aux demandes des écoles quand celles-ci demandent leur intervention auprès de certaines familles.

Circulaire PAI : encore un alourdissement en vue

La semaine passée, l’académie a décidé d’une nouvelle procédure concernant l’élaboration des PAI. L’objectif semble être simple : décharger les médecins scolaires et leurs secrétariats et demander aux directeurs/trices d’école de constituer le dossier à leur place. Pour le SNUipp-FSU, ce n’est pas aux directeurs/trices de payer le prix du manque de postes dans les services de médecine scolaire ! Cette nouvelle procédure n’est donc pas acceptable. Notre syndicat interviendra en CAPD le 11 mai.

Note sur les sorties scolaires

Dans le contexte actuel, il ne nous revient pas de juger de l’opportunité de tenir tel ou tel événement ou sorties au-dehors des écoles. Cependant, il convient d’être clair dans les procédures et de respecter les textes réglementaires afin de ne pas créer de la confusion dans un domaine engageant la responsabilité de nos collègues.
Or, la dernière note académique laisse apparaître une contradiction au sujet des sorties sans nuitées sur le territoire français : les sorties sans nuitées sur le territoire français sont autorisées par le directeur d’école puis envoyées à l’IEN non pas pour information comme le prévoient les textes mais pour décision et validation. Le SNUipp-FSU va intervenir en CAPD pour obtenir des éclaircissements.

N’hésitez pas à nous faire part de votre opinion par mail ou téléphone !


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0