Accueil du site > Nos dossiers > Evaluations CP-CE1 > Notre ministre ne nous entend pas ? Rendez-vous sous ses fenêtres le 22 janvier ! Communiqué des SNUipp-FSU d’Ile de France du 20 janvier 2020

Au sommaire




Notre ministre ne nous entend pas ? Rendez-vous sous ses fenêtres le 22 janvier ! Communiqué des SNUipp-FSU d’Ile de France du 20 janvier 2020

publié le 21 janvier 2020

g

Notre ministre ne nous entend pas ? Rendez-vous sous ses fenêtres !

Les évaluations, les injonctions pédagogiques, les pressions… on les envoie en l’air ! C’est nous qui enseignons, c’est nous qui décidons !





Les SNUipp-FSU des départements d’Ile de France appellent l’ensemble des enseignant-es du 1er degré à se rassembler pour une action fortement symbolique et médiatique le mercredi 22 janvier à 13h, place Jacques Bainville, 75007 (Métro Solférino)



Depuis 2 ans, l’école subit le rouleau compresseur Blanquer avec des réformes à marche forcée, sans jamais tenir compte de l’avis des enseignant-es. Ces réformes heurtent notre professionnalité, voire bafouent nos valeurs et notre éthique. La forte mobilisation des enseignant-es dans le mouvement contre la réforme des retraites a remis sur la table notre malaise, nos souffrances au travail. En plus d’être les grand-es perdant-es à la retraite, le ministre nous fait miroiter une augmentation de salaire et en profite pour exiger « une redéfinition » de notre métier !

Du lundi 20 au vendredi 31 janvier, seront à nouveau imposées aux enseignant-es et aux élèves les évaluations mi-cp en mathématiques et en français.
Ces évaluations, le ministère souhaite les utiliser pour repenser les pratiques des enseignantes des cycles 1 et 2. Une volonté de pilotage des apprentissages par les évaluations que d’autres pays ont déjà essayé. Cette dérive, bien connue sous le nom de « Teaching to the test », consiste à prioriser les enseignements sur ce qui est évalué dans les tests standardisés contenus dans les évaluations nationales. Ce recentrage sur les compétences instrumentales dites « fondamentales » ne permet pas, bien au contraire, de lutter contre les inégalités sociales de destin scolaire. Une dérive que le SNUipp-FSU ne cessera de dénoncer.

Il est urgent de reconstruire le respect du travail de chacun-e mis à mal par des réformes incessantes et imposées et le « new management public », qui s’inscrit pleinement dans la loi de transformation de la Fonction publique.

Nous ne sommes pas de simples exécutant-es de méthodes et autres guides colorés pondus par le ministère.

Il est urgent que les réformes à marche forcée cessent !
Il est urgent que les prescriptions pédagogiques à tous les niveaux arrêtent de mettre à mal notre métier !
Il est urgent d’obtenir l’abandon du projet de réforme des retraites et d’obtenir une vraie revalorisation indiciaire sans contreparties !

Lire le communiqué intersyndical

Cliquez sur l’image pour lire le communiqué des SNUipp-FSU D’Ile de France en version PDF.

PDF - 140.8 ko


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0