Accueil du site > A la une > Evaluations, formation, injonctions pédagogiques,  Gare à la mise au pas des enseignant-es !

Evaluations, formation, injonctions pédagogiques, Gare à la mise au pas des enseignant-es !

publié le 12 septembre 2018

g

Le ministre Blanquer multiplient les injonctions pédagogiques (notes sur l’enseignement de lecture, du calcul, animations pédagogiques obligatoires, évaluations en CP et en CE1,...) considérant les enseignant-es comme de simples exécutant-es des bonnes pratiques édictées d’en haut. Pour le SNUipp-FSU nous devons reprendre la main sur notre métier. Pour cela, la liberté pédagogique et la liberté de choisir une formation qui répondent à nos besoins sont fondamentales.

Evaluations

Des évaluations nationales vont avoir lieu en CP et en CE1, mettant en place, selon les termes du ministre une « culture de l’évaluation ». Or, comme le souligne Pierre Merle, sociologue, « les évaluations standardisées font souvent l’objet d’une instrumentalisation politique et d’interprétations sommaires conduisant le ministère par exemple à recentrer davantage les apprentissages sur les fondamentaux ».
Par ailleurs, cette culture de l’évaluation avec pilotage par les résultats, déjà testée dans nombre de pays anglo-saxons, risque d’inciter les enseignant-es à centrer leur enseignement sur la réussite aux tests, surtout si leurs résultats ont une incidence sur leur rémunération par exemple…
En outre, pour le SNUipp-FSU, ces évaluations témoignent d’une vision rétrograde et étriquée des apprentissages qui ignore la contextualisation des processus d’apprentissage, et elles sont mal conçues  : items inadaptés aussi bien dans leur organisation que dans leur contenu, limitation du temps facteur de stress, explication et aide non autorisées. Enfin, les enseignant-es sont cantonné-es à la saisie des résultats, et donc dépossédé-es de leur analyse, ce qui est inacceptable.
Le SNUipp-FSU a donc adressé au ministère une demande de moratoire dans le but de sursoir à leur passation, et propose dès à présent aux équipes une motion à adopter en conseil des maîtres et appelle à reprendre la main sur ces évaluations.
Si des évaluations par échantillon peuvent être nécessaires pour analyser un système éducatif, elle ne saurait se confondre avec l’évaluation formative, conçue et analysée par les enseignants pour conduire les apprentissages.

Formations et réunions en CP-CE1

En ce qui concerne les formations proposées aux enseignant-es de CP dédoublés, le SNUipp-FSU Paris a réalisé une enquête auprès des collègues concerné-es l’an passé qui a montré qu’ils ou elles étaient dans l’ensemble satisfait-es des contenus. Il restera cependant vigilant afin que, dans le contexte d’évaluation omniprésente où nous sommes en cette rentrée, leur contenu ne devienne pas injonctif.
Par ailleurs, nous rappelons que les réunions auxquelles les enseignant-es de CP et de CE1 sont invité-es à participer doivent majoritairement avoir lieu sur temps scolaire, ou le cas échéant bien être décomptées des 108h. Sur tous ces sujets, le syndicat reste en alerte, n’hésitez surtout pas à nous contacter en cas de pressions ou problèmes !`


L’article intégral sur le site du SNUipp-FSU national ici.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0