Accueil du site > Comptes-rendus des CAPD > Archives 2010/2011 > Capd du 28 avril 2010  Accès à la hors classe, mouvement intra : cas médicaux

Capd du 28 avril 2010 Accès à la hors classe, mouvement intra : cas médicaux

publié le 29 avril 2011

g

Accès à la hors-classe

Les représentants du SNUipp FSU ont tout d’abord dénoncé la politique gouvernementale de suppression de postes et de gel du point d’indice des fonctionnaires. Le SNUipp revendique la disparition de la hors classe et la création d’une classe unique à l’indice terminal 783 avec une progression de carrière identique pour toutes et tous au rythme le plus rapide.
Le système de promotion actuel reposant sur la note est profondément inégalitaire. La disparité de notation des enseignants suivant les missions exercées est significative. L’analyse des 98 premiers enseignants pouvant accéder à la hors-classe cette année par le SNUipp-FSU est significative : 40 adjoint(e)s en classes ordinaires pour 26 directeurs ou directrices d’école, 26 enseignant(e)s en ASH, 5 enseignant(e)s « animation » et 2 autres missions.

Cette année, le ratio ministériel permet à 98 enseignants parisiens d’accéder à la hors-classe. Le barème du dernier candidat retenu est de 41,500 points avec une ancienneté de 38,511.
Barème (peuvent prétendre à la hors classe les enseignants ayant atteint au moins l’échelon 7 au 31 décembre 2010) :
(2 X échelon )+ (N + C ) + Z
Le point Z : 1 point supplémentaire pour les enseignants ayant exercé en ZEP durant l’année scolaire 2010/2011 et ce au moins pour la troisième année consécutive.
Les enseignants promus sont admis à la hors classe au 5e échelon à partir du 01/09/11.

Mouvement intra-départemental : priorités médicales au titre du handicap

Cette année, 37 enseignants parisiens avaient effectué des demandes de priorité médicale. Comme cela devient de coutume, le médecin conseiller du Recteur était absent lors du groupe de travail. Les représentants du personnel ont dénoncé cette absence qui ne leur permet pas de garantir l’égalité de traitement entre les personnels puisque aucun éclairage ne pouvait être donné sur l’ensemble des dossiers. L’Inspecteur d’académie s’est arc-bouté et a refusé d’entendre (ou a fait semblent de ne pas comprendre) les arguments des élus et s’est refusé à tout report du groupe de travail.
Les représentants du personnel ont veillé à ce que les droits des personnels soient respectés au mieux dans ces conditions. Les élus du SNUipp FSU se tiennent à disposition des personnels concernés pour leur communiquer la décision de l’IA les concernant, et à appuyer leur demande en cas de contestation.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0