Accueil du site > Comptes-rendus des CAPD > Archives 2010/2011 > Capd du 19 novembre 2010  Promotions

Capd du 19 novembre 2010 Promotions

publié le 19 novembre 2010

g

La CAPD du 19 novembre avait pour objet l’étude des opérations d’avancement des instituteurs et des professeurs des écoles (attention, le passage à la hors-classe ne sera étudié qu’en mars lors d’une autre CAPD). Les représentants du personnel du SNUipp ont rappelé lors d’une déclaration liminaire leurs revendications concernant l’avancement des enseignants : l’avancement au rythme le plus rapide pour tous et l’accès de tous les enseignants à l’indice terminal 783 (dernier échelon de la hors-classe). Le SNUipp a également rappelé son opposition à la prise en compte de la note pédagogique dans le barème de l’avancement des personnels en raison des injustices que cela engendre (différences très importantes entre les circonscriptions, selon les fonctions exercées…). Les mesures gouvernementales de « pseudo revalorisation » ne vont en rien améliorer la situation financière des enseignants, qui se dégrade considérablement ces dernières années, et tendent au contraire à augmenter la part d’un hypothétique « mérite » dans les rémunérations. Les propos du Ministre dans le Pacte « carrière » envoyé à l’ensemble des enseignants ne font que renforcer la volonté gouvernementale de tenir compte de ce si disant mérite, de créer une concurrence individuelle entre les enseignants, suite logique de la volonté gouvernementale de création d’un vaste marché scolaire. Les représentants du SNUipp FSU ont rappelé la demande unitaire faire au Ministre de la fonction publique d’ouverture de réelles négociations sur les questions de retraite, de suppressions de postes, de titularisation et de salaires.

Les enseignants ayant rempli la fiche de contrôle en ligne seront informés par mail au plus tard lundi 22 novembre. Tous les enseignants syndiqués au SNUipp recevront également un courrier papier à leur domicile.

Le SNUipp rappelle que les enseignants disposent de deux mois après la publication de la circulaire de l’Inspecteur d’académie indiquant les barèmes retenus pour contester leur non promotion si leur barème leur ouvrait droit à un avancement. N’hésitez pas à contacter le SNUipp en cas de problème de ce type.

Promotion des instituteurs

Les promotions étudiées sont celles des instituteurs promouvables pendant la période du 1er janvier au 31 décembre 2010.
Barème : ancienneté (arrêtée le 1er du mois de la promotion) + note pédagogique + correctif éventuel.
Date d’effet de la promotion : le 1er du mois suivant la promotion.

Promotion des professeurs des écoles

Les promotions étudiées sont celles des professeurs des écoles promouvables pendant la période du 1er septembre 2009 au 31 août 2010.
Barème : ancienneté à la date de la promouvabilité + note pédagogique (arrêtée au 30 juin 2009) + correctif éventuel.
Date d’effet de la promotion : le jour exact de la promotion. Un rattrapage de salaire sera effectué par l’administration.
PE Hors classe : avancement automatique à l’ancienneté.

Plus de détails dans la rubrique "Promotions"

Tableau des promotions 2010/2011

suite à la Capd du 19 novembre 2010

Lecture du tableau : pour chaque échelon, le barème du dernier promu à chaque rythme est indiqué ainsi que le nombre d’enseignants promus par rapport au nombre total d’enseignants promouvables. Seule une partie des promouvables est promue pour chaque rythme à chaque échelon (les 30% les mieux classés pour l’avancement au grand choix -choix pour les instits- et les 5/7ème les mieux classés pour l’avancement au choix -mi-choix pour les instits-). Les promouvables à l’ancienneté sont automatiquement promus. Les promouvables non promus devront attendre d’être de nouveau promouvables pour un autre rythme, forcément moins rapide.

EchelonCorpsRythmeBarème dernier promuNb promus/nb de promouvables
11e PE Grand choix 54,794 62/196
Choix 50,416 93/127
Instit Choix 40,906 9/26
Mi-choix 41,425 11/14
10e PE Grand Choix 49,997 81/270
Choix 43,425 125/175
Instit Choix 37,744 2/8
Mi-choix 36,325 8/12
9e PE Grand choix 42,564 119/399
Choix 34 185/259
Instit Choix 32,734 1/5
Mi-choix 31,928 2/3
8e PE Grand choix 36,061 93/313
Choix 28,500 145/204
Instit Choix - 0/2
Mi-choix 30,014 1/2
7e PE Grand Choix 25,000 113/378
Choix 24,500 185/260
Instit Choix 20,542 1/1
Mi-choix - 0/1
6e PE Grand choix 21,500 94/314
Ancienneté 20,000 140/196
Instit Choix - 0/0
5e PE Grand Choix 17,000 88/296
Instit Choix 24,416 1/1

Feuilles d’émargement pour retraits de salaire en cas de grève

Les représentants du personnel du SNUipp ont de nouveau interrogé l’Inspecteur d’académie concernant les retraits de salaire pour grève. Si nous avons obtenu un retour à la légalité concernant le contenu de la fiche, il n’en était pas de même au sujet de la procédure d’émargement. En effet, suite au mouvement de grève reconductible, certains enseignants ont eu à émarger des fiches durant la période du 12 octobre aux vacances, d’autres non, en fonction de l’Inspecteur de circonscription voire même du directeur d’école. Le SNUipp a dénoncé ce manque d’équité entre les personnels. Il a obtenu de l’Inspecteur d’académie que désormais les fiches d’émargement ne soient remplies pour une date de journée de grève donnée uniquement sur consigne du rectorat et dans l’ensemble des écoles.
Le SNUipp a également demandé l’application rétroactive de cette procédure pour l’ensemble des journées de grève depuis la rentrée. Le rectorat s’est engagé à ne retirer des jours de salaires qu’en cas de passage des fiches d’émargement dans l’ensemble des écoles parisiennes.

Stages « jeunes collègues »

Les représentants du SNUipp avaient demandé à l’Inspecteur d’académie lors de la CAPD du 28 août à ce que les 18 PE2 renouvelés l’an passé et envoyés sur le terrain cette année bénéficient d’un stage d’accompagnement. Réinterrogé sur la question, l’IA a indiqué que les PE2 renouvelés éprouvant des besoins peuvent en concertation avec leur « tuteur » demander à être déchargé de classe afin d’avoir un complément de formation (une semaine dans la classe d’un PEMF).
Suite à la demande du SNUipp, l’IA étudie toujours la possibilité pour les enseignants T2 qui n’ont pas eu de stages d’entrée dans le métier l’an passé puisse bénéficier de celui-ci cette année. Ces T2 sont invités à se signaler auprès de l’administration, et à contacter les élus du personnel.
Profitant des possibilités offertes par la situation de surnombre dans l’académie, le SNUipp a demandé également à l’académie que tous les enseignants en T2 puissent bénéficier du stage T2 auquel ils ont droit et que l’académie n’organise jamais.

Justification des absences aux animations pédagogiques

Alerté par des enseignants, le SNUipp a dénoncé la procédure à l’œuvre dans certaines circonscriptions concernant la justification des absences aux animations pédagogiques. En effet, dans certaines circonscriptions, l’ICC envoyait la liste de l’ensemble des enseignants absents à l’animation à l’ensemble des écoles, charge aux directeurs et directrices d’école de retrouver les enseignants de leur école et de demander de justifier leur absence auprès de l’Inspection. Cette procédure inacceptable plaçait une nouvelle fois le directeur ou la directrice d’école dans une position hiérarchique qui n’est pas la sienne, et transmettait des informations personnelles à toute la circonscription. L’IA a affirmé ne pas être d’accord avec cette procédure, il le rappellera aux ICC.
D’ailleurs, les représentants du personnel ont une nouvelle fois demandé l’envoi des fiches de paie sous pli fermé aux enseignants.

Stages des étudiants en Master 1 et 2

- les étudiants de Master 1 vont effectuer deux stages d’observation et de pratique accompagnée de 2 semaines : le premier du 22 novembre au 3 décembre et le second du 28 février au 11 mars. Ils effectueront un stage en école maternelle et un stage en école élémentaire. Les MAT qui n’ont pas été mobilisés pour la première période de stage seront mobilisés pour la seconde période de stage. La rémunération est de 200 euros par période de stage. Le SNUipp a demandé que les MAT non retenus soient informés par l’administration.
- les étudiants en Master 2 ont effectué un stage de pratique accompagnée chez des PEMF et vont effectuer des stages en responsabilité en janvier et mars.
Le SNUipp a condamné la nouvelle charge, imposée aux directeurs et directrices d’école, d’accompagnement des réformes et des suppressions de poste. Sans avoir été volontaires, ils devront accompagner des étudiants arrivant dans l’école.
Lors de ce point d’information, les représentants du SNUipp ont rappelé leur revendication d’abrogation de la réforme de la masterisation et dénoncé l’amoindrissement du rôle des PEMF dans la formation initiale ainsi que la mise en responsabilité d’étudiants sans aucun objectif formatif.
Enfin, le SNUipp a dénoncé que l’académie n’ait toujours pas signé de convention avec l’université Paris 4 (dont dépend l’IUFM) et l’université Paris 5 concernant la mise en stage d’étudiants ou la mise à disposition des PEMF à l’IUFM. L’académie reste donc dans l’illégalité. L’IA a indiqué que la convention était en cours de signature et que l’académie assumerait ses responsabilités en cas de problèmes.

Convocation aux stages de formation continue

L’administration a indiqué que les convocations aux stages de formation continue parviendraient aux collègues sur la boite de l’école.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0