Accueil du site > CUI-CAE et AESH > Compte rendu du Comité Technique sur la question des PIAL mardi 8 juin 2021

Compte rendu du Comité Technique sur la question des PIAL mardi 8 juin 2021

publié le 16 juin 2021

g

Mardi 8 juin s’est tenu un groupe travail émanant du Comité Technique Académique. Celui émanait d’une demande de la FSU et devait concerner la mise en place d’une évolution indiciaire pour les AESH.
Le sujet de ce groupe de travail a été élargi à l’organisation de la rentrée 2021.
Étaient présent-es pour l’académie : M. Fontaine, Conseiller technique ASH, M. Debats, IEN ASH3, Mme Bauer, cheffe du BACA et Mme Depoyant-Duvaut, Secrétaire générale d’Académie.


Vers la fin des PIAL inter-degré

Le Service de l’école inclusive (SEI) souhaite modifier totalement la carte des PIAL. Paris était jusqu’à présent organisé en 112 PIAL inter-degrés (collèges et écoles) et 67 PIAL lycées. Selon le Service de l’école inclusive cette organisation était compliquée ne permettant « pas assez de souplesse ».
Selon l’Académie et le SEI la gestion était très lourde pour les chef-fes d’établissement. Il y a une différence de culture entre le premier et second degré. Il était constaté des problèmes dans les PIAL lycée, des « AESH désœuvré-es »
Cependant il semblerait que le SEI constate une « satisfaction globale des usager-es »

Tout en réaffirmant son opposition au PIAL, la FSU semble quelque peu dubitative face à ce bilan qui semble ne prendre en compte qu’un bilan du point de vue administratif. Pour ce qui est d’une satisfaction des usager-es, aucun bilan écrit et chiffré n’a été présenté. De plus les AESH qui sont les acteur-trices primordiaux de l’accompagnement sont absent-es de ce bilan !

Lors du prochain Comité technique académique (CTA) du 22 juin, le SEI présentera une nouvelle carte des PIAL en regroupant des écoles dans 65 PIAL dans le premier degré (élémentaire et maternelle) 67 PIAL dans le second degré, soit 3 à 4 PIAL par circonscription.

Les pilotes des PIAL seront soit les IEN de circonscription dans le premier degré, soit les chef-fes d’établissements pour ceux du second degré. La coordination des PIAL sera toujours confiée à des AESH.

Mobilité et mouvement des AESH

L’objectif annoncé par le SEI serait le moins de mouvement possible et une fixation des AESH sur un établissement en priorité.
Les fiches de vœux remontées par les collègues sont en train d’être traitées par les services du rectorat. L’Académie affirme que les affectations dans les PIAL seront transmises aux collègues au plus tard début juillet, avant le début des vacances d’été.

Les collègues n’ayant pas fait de vœux d’affectation seront affecté-es dans le PIAL auquel est rattaché l’école ou l’établissement où elles-ils exercent à l’heure actuelle.
Une marge de manœuvre sera laissée aux collègues qui souhaiteraient changer d’affectation en raison de la réorganisation des PIAL.

Administratif (contrat , avenant...)

Des avenants au contrat modifiant le lieu d’exercice des missions, devront être signés par quasiment l’ensemble des personnels de l’académie.
Selon la cheffe du BACA, il y a nécessité de faire le point pour l’ensemble des AESH.
Les avenants seront signés sur place, à savoir sur les PIAL, à la rentrée de septembre.

Les années passent et se ressemblent ! Cela fait des années que la FSU n’a de cesse de demander une anticipation des rentrées administratives des AESH, précaires parmi les précaires. Ce manque d’anticipation et d’organisation met les collègues AESH dans des situations économiques catastrophiques.

Organisation de la rentrée

La volonté affichée du SEI est de signifier à chaque AESH à quel PIAL il-elle sera affecté-e dès fin juin début juillet.
L’Administration s’est engagée à transmettre un guide contact du PIAL aux AESH.
L’Académie doit prévoir en anticipation de la rentrée des AESH, leur participation aux réunions de pré-rentrée et que soient fournis les outils nécessaires à l’exercice de leurs missions. Mais également une rencontre entre l’AESH, l’élève, sa famille et l’enseignant-e. Des textes réglementaires le prévoient dès le début de l’année scolaire.

Formation et stage MIN ASH

Le SEI affirme son attention de rendre accessible l’offre de formation continue par le biais du Plan académique de formation (PAF). L’accès à ces formations sera réfléchi afin de permettre aux AESH de s’y inscrire. Une information sur le calendrier et les modalités d’inscription devrait être faite via la messagerie académique.
Voir la circulaire et les annexes.

Création et renforcement d’une brigade Remplacement

La brigade d’accompagnement mobile créée cette année pour assurer des remplacements sera renforcée à la rentrée et devrait compter une vingtaine de personnes.

Salaire

Lors du Comité technique académique du 12 janvier dernier, une grille de revalorisation de l’indice de rémunération des AESH en fonction de l’ancienneté avait été présentée par l’Académie. Cette revalorisation devait intervenir cette année scolaire mais l’Académie n’a pas été en mesure de l’appliquer.
En effet, le rehaussement de l’indice plancher (qui correspond au SMIC) au 1er janvier 2021 a rendu caduc le projet de l’académie.
Une nouvelle grille devrait être présentée au cours du premier trimestre de l’année 2021-2022, avec effet rétro-actif.

Calendrier social

Enfin, la FSU a sollicité l’Administration afin qu’un calendrier social régulier des AESH soit mis en place dans l’académie, ce à quoi l’Administration a répondu favorablement.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0