Accueil du site > Carrière > Mouvement intra-départemental > Quelques précisions utiles Postes de remplacement, titulaire secteur, postes bloqués, second mouvement...

Quelques précisions utiles Postes de remplacement, titulaire secteur, postes bloqués, second mouvement...

publié le 8 avril 2019

g

Les brigades écoles

Les postes de brigade école sont rattachés à une école et géré-es par la circonscription. Suite à l’intervention du SNUipp-FSU, ces collègues devraient effectuer des remplacements courts en priorité dans la circonscription. Ils et elles peuvent cependant être appelé-es sur une zone de remplacement élargie, voire dans tout Paris. Ils et elles peuvent être appelé-es sur des missions de remplacement long.

Les brigades circonscriptions

Les brigades départementales sont rattachées administrativement à une circonscription tout en restant gérées par la cellule de remplacement du rectorat. Ces collègues doivent se rendre dans leur école de rattachement à la prérentrée et lorsqu’ils-elles n’ont pas de mission de remplacement.
Un-e brigadier-e remplaçant un-e collègue dont le poste deviendrait vacant en cours d’année scolaire ne peut pas refuser le maintien sur ce poste de remplacement pour ne pas perdre les ISSR. Il y a arrêt du versement de l’ISSR dès que le remplacement couvre la totalité de l’année scolaire.

Autres brigades

- Les brigades REP+ ont pour vocation à remplacer sur tous les REP+ de l’Académie.

- Les brigades ASH sont gérées par les circonscriptions ASH.

- Les brigades de formation continue peuvent être appelées sur des remplacements non liés à la formation si aucune formation n’a lieu.

Incompatibilité de temps partiel sur des postes de Titulaire remplaçant-e

Selon l’Administration, les fonctions de titulaire remplaçant-e ne sont pas compatibles avec un service à temps partiel. Un temps partiel sur autorisation pourrait leur être refusé. Dans le cas d’un temps partiel de droit, ce collègue serait affecté provisoirement sur un poste vacant.

Les postes de TRS

Ces postes sont, dans la grande majorité des cas, constitués à partir de compléments de temps partiels de collègues à 50% ou à 75%. Un service sur quatre journées dans trois voire quatre écoles différentes de la circonscription, pourra être proposé aux candidat-es qui obtiendront ces postes. Attention, les TRS peuvent être affecté-es sur d’autres arrondissements que celui de leur école de rattachement pour des raisons de service.
Les collègues affecté-es à titre provisoire pendant au moins trois mois et sur au moins trois postes bénéficient de 4 points au mouvement suivant. Les collègues affectés à titre définitif bénéficieront de 4 points au mouvement suivant pendant les trois premières années et de 6 points à l’issue de leur 4ème année sur ce type de postes. Ces points bonus sont éphémères ils disparaissent à la fin du mouvement et réapparaissent le cas échéant au mouvement suivant.

Second mouvement

Le rapport nombre de postes encore à pourvoir/nombre d’enseignant-es sans poste n’est pas suffisant pour organiser un réel second mouvement avant l’été, l’Académie ne le met donc pas en oeuvre.

Postes bloqués

Afin d’accueillir les PES (Professeurs des écoles stagiaires), l’Académie bloque des postes. D’autres solutions pourraient être trouvées comme le blocage de postes se libérant après le mouvement pour moins pénaliser les collègues titulaires.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0