Accueil du site > Carrière > Devenir PE > Passer le second concours interne  

Passer le second concours interne  

publié le 13 avril 2011

g

Les agents titulaires ou non d’une administration ou d’une entreprise publique dépendant de l’Etat ou d’une collectivité locale, et justifiant de 3 années de service public et des diplômes requis, peuvent passer ce concours, à l’exclusion des enseignants titulaires et stagiaires. Cependant le concours est ouvert aux personnels auxilliaires ceux titulaires d’une licence ou ceux engagés dans le cycle préparatoire (suppléants éventuels, M.A. ...) Après réussite au concours académique, les admis sont classés comme Professeurs des Ecoles stagiaires au 1er échelon et rattachés selon leurs voeux et leur classement à un département de l’académie. Ils sont alors assimilés aux PE ayant passé le concours externe. Le nombre de postes au concours est fixé par arrêté des Ministres de l’Education nationale et de la Fonction Publique, ce nombre ne peut dépasser celui des postes mis au concours externe. La liste complémentaire ne peut excéder 50% des postes offerts au concours.

Cycle préparatoire au second concours interne

Peuvent s’inscrire les agents titulaires ou non d’une administration ou d’une entreprise publique dépendant de l’Etat ou d’une collectivité locale, et justifiant de 3 années de service public et de diplômes universitaires ou équivalents à bac plus 2. Ne peuvent pas se présenter les personnes pouvant s’inscrire directement au second concours interne, c’est à dire les titulaires d’une licence ou d’un diplôme équivalent. Les admis sont rattachés au département de l’académie selon leurs voeux et classement. Ils ont la qualité de stagiaire, sauf s’ils sont par ailleurs fonctionnaires, auquel cas, ils sont détachés de leur corps d’origine. A l’issue du cycle préparatoire, les stagiaires peuvent être candidats au second concours interne. En cas d’échec les fonctionnaires détachés sont réintégrés dans leur administration d’origine.

Engagement décennal

Les P.E. admis après avoir suivi le cycle préparatoire sont astreints à rester au service de l’Etat pendant 10 ans. L’arrêté du 23 juin 1993 fixe les conditions de remboursement en cas de rupture de l’engagement décennal. Le SNUipp revendique la mise en place d’un concours spécifique offrant autant de places que de candidats, pour l’accès à la titularisation de tous les suppléants.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0