Accueil du site > Comité Hygiène et Sécurité - Conditions de Travail > Compte-rendu du CHSCT du 8 octobre  Prévention des risques psycho-sociaux, canicule...

Compte-rendu du CHSCT du 8 octobre Prévention des risques psycho-sociaux, canicule...

publié le 11 octobre 2019

g

Le CHSCTA est l’instance qui réunit des représentant-es du personnel, la Secrétaire générale, les DASEN 1er et 2nd degrés ou leurs adjoint-es et le Service d’hygiène et sécurité du rectorat (SHS). Le CHSCTA peut se rendre dans tout lieu où travaillent des agent-es de l’Académie pour examiner leurs conditions de travail, leur exposition aux risques psycho-sociaux (RPS) et proposer des pistes de travail afin d’améliorer les premières ou limiter les dernières. Le SNUipp-FSU invite les personnels à se saisir de cette instance en cas de difficultés.

Déclaration liminaire unitaire : plus jamais ça !

À l’initiative de la FSU, ce CHSCT a commencé par la lecture d’une déclaration liminaire de tous les syndicats représentés (FSU, UNSA et FO) pour rendre hommage à Christine Renon, Frédéric Boulé et Laurent Gatié et exprimer notre colère face à la non prise en compte des difficultés des conditions de travail par notre institution. Nous avons ensuite fait une minute de silence.


Prévention des RPS dans l’Académie : où en est-on ?

La FSU a ensuite rappelé l’importance de l’implication de l’Académie dans la mise en place des actions proposées par le groupe de travail sur les RPS. La FSU a exigé qu’un bilan de suivi du plan académique de prévention soit tiré lors de la prochaine réunion du CHSCT. Il y a urgence !


Plomb à Notre Dame : Non, le sujet n’est toujours pas clos !

L’Académie dit avoir appliqué les préconisations de l’ARS (agence régionale de santé), c’est-à-dire des tests dans les établissements publics d’un certain périmètre. Par ailleurs suite aux tests, la Mairie de Paris a dit qu’elle allait mettre en place un plan sur le plomb plus global car il semble qu’il y ait du plomb préexistant dans certains établissements. En outre, des études sont en cours sur le chantier de la gare d’Austerlitz, qui semble dépasser également les taux de plomb règlementaires.
La FSU, reprenant la revendication du collectif auquel elle appartient, a demandé à nouveau le confinement du chantier. Ceci afin qu’il n’y ait plus de ré-envol de poussières de plomb.
Nous avons souligné le manque et le flou des informations données, qui ne pouvaient qu’entretenir l’inquiétude des personnels. Nous avons également rappelé qu’il était important que tous les personnels qui le souhaitent puissent rencontrer le SPR (service de prévention des risques) ou faire un test de plombémie. Si vous avez des inquiétudes ou des questions, contactez le SNUipp-FSU et n’hésitez pas à contacter le SPR et plus particulièrement Monsieur Moscatelli : guy.moscatelli@ac-paris.fr


Canicule

La FSU a trouvé nécessaire de revenir sur l’épisode de canicule du mois de juin dernier, ceci afin d’anticiper au mieux l’an prochain : 52 établissements ont utilisé le RSST pendant la canicule, une dizaine faisant état de températures proches de 40 degrés. Un seul déplacement des services de secours pour un élève a été notifié.
La FSU a aussi demandé un point précis sur la présence de ventilateurs et/ou de rideaux occultant. Certaines classes, où ce serait pourtant nécessaire, ne bénéficient pas de ces rideaux. Si c’est le cas dans votre école, contactez le SNUipp-FSU Paris.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0