Accueil du site > Comité Hygiène et Sécurité - Conditions de Travail > Compte-rendu du CHSCT du 20 mars  Des actions concrètes pour les Risques psycho-sociaux !

Compte-rendu du CHSCT du 20 mars Des actions concrètes pour les Risques psycho-sociaux !

publié le 30 mars 2018

g

Le CHSCTA est l’instance qui réunit des représentant-es du personnel, la Secrétaire générale, les DASEN 1er et 2nd degré ou leurs adjoint-es et le Service d’hygiène et sécurité du rectorat (SHS). Le CHSCTA peut se rendre dans tout lieu où travaillent des agents de l’académie pour examiner leurs conditions de travail, leur exposition aux risques psycho-sociaux (RPS) et proposer des pistes de travail afin d’améliorer les premières ou limiter les dernières. Le SNUipp-FSU invite les personnels à se saisir de cette instance en cas de difficultés.

Le 20 mars, le CHSCT a fait un point d’étape sur les groupes de travail sur les RPS et à l’initiative du SNUipp-FSU, un certain nombre de points concernant les écoles ont été discutés.

Les RPS

Depuis la circulaire de 2016 sur les RPS (« Les risques psycho-sociaux sont des risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental. »), l’Académie doit engager un plan d’évaluation et de prévention de ces risques.

Différents groupes de travail se tiennent cette année : l’accueil et l’intégration de nouveaux personnels, l’accompagnement des personnels confronté-es à des élèves rencontrant d’importantes difficultés de comportement (cf. compte-rendu du 16 janvier 2018), la communication des outils et informations liées aux situations à risque, la question des indicateurs à utiliser (nombre d’absences pour maladie, turn-over…)
Le SNUipp-FSU prend toute sa part dans ces groupes de travail. Dans celui sur les personnels confronté-es à des élèves rencontrant d’importantes difficultés de comportement, le SNUipp-FSU a de nouveau porté l’urgente nécessité d’un travail en deux temps : une action de prévention et de formation des enseignant-es et une action de gestion de crise. Cependant, sans enveloppe budgétaire conséquente, les recommandations et actions envisagées par ces groupes de travail resteront lettre morte. Le SNUipp-FSU Paris a demandé que la prochaine réunion du Groupe de Travail sur les RPS se fasse en présence des décideurs académiques. En effet, un plan d’action académique sera arrêté au prochain CHSCT et il ne sera envisageable que si les moyens budgétaires nécessaires soient débloqués.

Rats, souris…

De nombreuses écoles sont envahies par les nuisibles. La FSU s’est étonnée de la dotation inégale en boîtiers et visites de dératiseur-es selon les écoles et les arrondissements. Comme nous l’avions fait quand nous avons rencontré l’Adjoint aux affaires scolaires de la Ville, nous avons rappelé que la Ville devait faire de l’éradication des nuisibles au sein des écoles une priorité.

Les visites du CHSCT

Le CHSCT est amené à se déplacer dans les écoles et établissements, dans le cadre de la prévention des RPS. Il peut être amené à se déplacer dans le cadre de la prévention primaire (agir sur les causes pour supprimer les RPS) et/ou secondaire ou tertiaire (arrivée dans une école où la situation est trop grave et présente de trop nombreux risques de RPS). Un groupe de travail se réunira prochainement pour envisager le programme et le déroulement de ces visites.

Dégât des eaux sur le site Visalto

L’expertise qui a eu lieu après le dégât des eaux survenu à l’automne a pris fin, les travaux ont commencé début février. Si le calendrier est tenu, tous les services fonctionneront à la normale début mai.

Froid et chaud

Nous avons alerté l’Académie sur les dysfonctionnements de température qui peuvent survenir dans certaines écoles : il fait trop froid en hiver mais aussi trop chaud en été. Pour les écoles où il a fait trop chaud l’an dernier, des mesures sont en train d’être prises par les CASPE afin que les effets soient atténués. Il y a aussi, en hiver, trop d’écoles parisiennes où il fait trop froid à cause de problèmes de chauffage. Il n’est pas possible de travailler, ni pour les élèves, ni pour les enseignants. Dans ce cas-là, le premier interlocuteur reste la Mairie. N’hésitez pas à nous contacter au besoin. En particulier si des stores ou rideaux manquent encore dans vos locaux, il faut qu’ils soient installés avant les éventuelles grosses chaleurs.

Cas d’écoles

Nous avons aussi évoqué les écoles où les conditions de travail ou encore la santé des personnels étaient dégradées. Nous sommes systématiquement revenus vers les écoles qui nous avaient contactés. Si vous avez un signalement à faire, pensez à remplir le Registre santé et sécurité au travail (RSST) qui se trouve à la loge, envoyer un mail à secretaire.chscta@ac-paris.fr et tout simplement contacter la section du SNUipp-FSU Paris !


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0