Accueil du site > A la une > Stop aux classes surchargées ! Pas plus de 25 élèves hors éducation prioritaire et 20 en éducation prioritaire

Stop aux classes surchargées ! Pas plus de 25 élèves hors éducation prioritaire et 20 en éducation prioritaire

publié le 21 octobre 2014

g

Le SNUipp avec la FSU revendique un budget à la hauteur des besoins dans l’éducation et l’arrêt des suppressions de postes dans les autres services publics. La FSU dénonce le prochain budget de l’Etat qui sera voté au mois de novembre, il confirme les choix d’une politique d’austérité injuste et inefficace. Le 22 novembre, la FSU mobilisera la profession pour mettre en avant ses exigences et porter son projet ambitieux de transformation de l’école permettant la réussite de tous les élèves et assurant aux enseignant-es des conditions de travail satisfaisantes.

Le SNUipp-FSU Paris lance dans le même temps une grande campagne sur les effectifs dans les classes. La réussite de tous les élèves ne dépend pas uniquement du nombre d’élèves bien sûr. La question de la formation des enseignant-es, des contenus et des pratiques pédagogiques, des Rased… sont déterminantes également. Cependant, comment réaliser notre objectif de réussite de tous les élèves dans des classes surchargées ? C’est à cette mission impossible que les enseignants parisiens sont censés s’atteler quotidiennement.
Les classes surchargées ont bien sûr également des conséquences inadmissibles sur les conditions de travail des enseignant-es.

Les moyennes parisiennes d’élèves par classe sont parmi les plus élevées de France et encore, elles ne prennent pas en compte les élèves d’enseignant-es absents et non remplacés qui ont peuplé les fonds de classe toute l’année dernière.

Au moment où la question de l’éducation prioritaire est posée, le SNUipp-FSU réaffirme ses revendications. Pour nous, le nombre d’élèves ne doit pas dépasser 25 dans les écoles hors éducation prioritaire et 20 dans les écoles en éducation prioritaire. Ce n’est pas du luxe, mais juste des effectifs qui permettent des conditions d’apprentissage et d’enseignements satisfaisantes ! Il est grand temps que la Ministre donne du contenu à la priorité au primaire !


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0