Accueil du site > Comptes-rendus des CAPD > Rentrée, carte scolaire, mouvement, AESH, entrant-es dans le métier Déclaration liminaire du SNUipp-FSU Paris au CTA du 8 septembre 2020

Au sommaire




Rentrée, carte scolaire, mouvement, AESH, entrant-es dans le métier Déclaration liminaire du SNUipp-FSU Paris au CTA du 8 septembre 2020

publié le 11 septembre 2020

g

Nous sommes début septembre, voilà maintenant 6 mois (depuis l’annonce du confinement) que nous connaissons une crise sanitaire sans précédent qui perturbe nos vies et nos façons de travailler.
Pourtant, en cette rentrée particulière, toutes et tous ont cette impression de déjà-vu, d’une rentrée mal préparée et d’un bricolage à la va-vite. À croire qu’aucune leçon n’a été tirée par le ministère depuis le 11 mai. Les enseignant-es parisien-nes ont repris depuis 10 jours seulement et déjà l’inquiétude grandit et les dysfonctionnements s’accumulent.

Rentrée en temps de COVID

Protocole abscons et sentiment pour les équipes d’un travail inutile, manque de temps pour des concertations avec le périscolaire, plan de continuité pédagogique envoyé dans les écoles la première semaine de rentrée alors même que les autres lieux d’accueil ne sont pas encore connus, lien entre travail dans la classe et maintien du lien scolaire à distance, sur l’entrée des parents avec la confusion entre les couloirs et les classes, sur le brassage au périscolaire, et des équipes pédagogiques obligées de bricoler dans la précipitation, la liste est longue…

En outre, alors que la circulation du virus est de plus en plus active en région parisienne, la protection des personnels de l’EN semble bien dérisoire quand elle n’est pas carrément manquante.
Les masques en tissus fournis aux enseignant-es se révèlent inadaptés pour un grand nombre d’entre elles-eux : trop petits, trop grands, inutilisables après un seul lavage, provoquant des irritations, des maux de têtes ou des difficultés respiratoires…
Certaines écoles manquent encore de gel hydroalcoolique ou de savon dans les sanitaires… Que doivent faire les personnels pour bénéficier du matériel nécessaire pour protéger leur santé et celle de leurs élèves ?

Parmi cette légèreté avec laquelle le plus gros employeur de France traite la santé des personnels, le sort réservé aux personnes vulnérables en est un triste exemple. Sommées d’aller à l’école, on ne leur fournit aucune protection adaptée (les masques en papier sont loin de suffire), leur situation administrative reste une fois de plus dans le flou le plus total, les obligeant à se déclarer en CMO, risquant des jours de carence et des pertes de revenus.

10 jours après la rentrée, la circulaire académique qui régularise leur situation n’est toujours pas publiée alors même qu’une circulaire interministérielle est parue le 1er septembre : pourquoi ?

Enfin, que dire sur la procédure en cas de suspicion Covid ou cas positif dans une école ? Il semblerait que personne ne sache exactement quelle est la procédure à suivre et les consignes se révèlent variables selon les arrondissements. Les personnes placées à l’isolement (cas contact ou suspicion) sont placées là encore en congé de maladie ordinaire (CMO) alors qu’elles devraient bénéficier d’ASA. Quelle est la réelle procédure et la situation des personnels ?

Carte Scolaire

De manière générale, la dotation en postes pour l’Académie de Paris, bien que nulle en cette rentrée, n’est pas suffisante au vu des besoins des écoles.

Certaines classes de maternelle et d’élémentaire continuent d’être chargées, y compris au sein des écoles en éducation prioritaire. Une création massive de postes aurait permis des classes moins chargées, fait notable dans une situation de pandémie mais surtout un meilleur accompagnement des élèves dans cette rentrée si exceptionnelle.

Les moyens de remplacement vont inévitablement manquer cette année encore, et nous ne pouvons qu’être inquiet-es face aux besoins qui ne manqueront pas d’être plus important cette année avec un virus en circulation active à paris.
Comment va s’organiser l’Académie lorsqu’il n’y aura plus de remplaçant-es ? Le SNUipp-FSU Paris continue de revendiquer l’ouverture de la Liste complémentaire.

Mouvement sans représentant-es du personnel

Nous pouvons d’ores et déjà tirer un premier bilan des opérations administratives traitées hors CAPD. Le manque de transparence, la saturation des services et les retards de traitement des dossiers a créé des tensions entre les enseignant-es et l’administration. L’arrivée encore très tardive de certaines affectations provisoires à mis en difficulté de jeunes collègues, déjà malmené-es par une année de stage compliquée, et des écoles pour qui la rentrée n’était déjà pas sereine !

Le traitement en CAPD au lieu de simplifier les opérations administratives semblent ajouter des problèmes aux problèmes. Quel bilan l’académie tire-t-elle de ce fonctionnement ?

Entrant-es dans le métier

Est-ce que tous les binômes de PES sont complets, les PES sont-il-elles tous-tes sur des berceaux ? Combien de recrutements ont déjà eu lieu sur la liste complémentaire ? Jusqu’à quand l’appel à la liste complémentaire est-il prévu ?
Le SNUipp-FSU Paris rappelle sa revendication que les candidat-es inscrit-es sur la liste complémentaire puissent être appelé-es à n’importe quel moment de l’année.

PIAL / AESH

La généralisation des PIAL ne résout rien aux problématiques maintes fois soulevées par nos organisations syndicales des conditions de travail et d’emploi déplorables des AESH et de la prise en charge non satisfaisante des élèves en situation de handicap. Le fonctionnement des PIAL, loin d’améliorer la prise en charge, n’est qu’un outil de gestion de pénurie. Des AESH mieux payées, formées et recrutées avec un vrai statut permettrait de répondre à l’ambition d’une école véritablement inclusive.

Qu’en est-il du nombre d’AESH et de la couverture des notifications ? Nous avions demandé un GT l’année dernière, émanation CCP sur les conditions de travail et d’emploi des AESH.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0