Accueil du site > A la une > Remise en cause des droits des personnels : Trop, c’est trop ! Mouvement, Temps partiels, Détachement et disponibilité, Jours libérés…

Remise en cause des droits des personnels : Trop, c’est trop ! Mouvement, Temps partiels, Détachement et disponibilité, Jours libérés…

publié le 29 mai 2019

g

Remise en cause des droits des personnels : trop, c’est trop !

Le SNUipp-FSU est intervenu dès le début de la CAPD pour dénoncer la remise en cause des droits des personnels à l’œuvre : retard du mouvement et remise en cause des règles, restrictions des demandes de temps partiels, de détachement et de disponibilité, demandes de temps partiels et de disponibilité toujours non traitées, annonce des jours libérés prévues début juillet…

Concernant les temps partiels, l’Académie a indiqué que les dernières réponses aux temps partiels hebdomadaires et aux disponibilités seront apportées après avis de la médecine de prévention. Les demandes de mi-temps annualisé recevront une réponse dans les 15 jours à venir. Les collègues qui ont vu leur demande refusée sont invité-es à formuler un recours auprès du Dasen et à envoyer une copie de leur demande au SNUipp-FSU pour que les élu-es du personnels puissent le soutenir lors du groupe du travail du 14 juin.

Concernant les jours libérés pour les collègues à temps partiels, l’Académie a confirmé qu’a priori, l’annonce des jours libérés sera faite après les résultats du mouvement… Le SNUipp-FSU a dénoncé cette décision

Malgré l’engagement des services du rectorat, les dysfonctionnements actuels sont inacceptables. Ils sont de la responsabilité du Ministère. Il est donc maintenant clair qu’en plus d’être idéologue et autoritaire, le Ministre est incompétent puisqu’il est incapable de gérer le mouvement des personnels. Sur le mouvement, le SNUipp-FSU invite les enseignant-es à signer la pétition unitaire dénonçant le retard pris et revendiquant le respect des règles et barèmes actés par l’Académie.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0