Accueil du site > A la une > Consultation unitaire sur les rythmes scolaires parisiens  Mobilisation massive des enseignant-es Rejet massif du système actuel et très large majorité pour les 4 jours

Consultation unitaire sur les rythmes scolaires parisiens Mobilisation massive des enseignant-es Rejet massif du système actuel et très large majorité pour les 4 jours

publié le 20 juin 2018

g

Le SNUipp-FSU Paris à l’offensive, aux côtés des enseignant-es

Depuis 2013, le SNUipp-FSU Paris dénonce les conséquences de l’application de la réforme des rythmes scolaires sur les conditions d’apprentissage des élèves et les conditions de travail des enseignant-es. Afin de porter au mieux la parole des collègues dans les différentes instances, nous avons organisé trois enquêtes auprès des enseignant-es qui ont permis de pointer les conséquences négatives de l’aménagement actuel des rythmes scolaires.

Depuis un an, le SNUipp-FSU Paris revendique auprès de l’Académie la consultation des enseignant-es et plus largement de la communauté éducative parisienne sur l’aménagement du temps scolaire. Devant le refus de l’Académie, le SNUipp-FSU a, comme il l’avait fait en janvier, proposé aux autres syndicats de consulter ensemble les conseils des maître-sses afin de faire entendre la voix des professionnel-les. La quasi-totalité des syndicats parisiens a accepté cette proposition, un front syndical unitaire s’est donc constitué (SNUipp-FSU, Snudi-FO, SE-Unsa, Sud Education, CNT-STE et CGT Educ’Action) pour appeler les enseignant-es à se positionner sur l’aménagement du temps scolaire.

Forte mobilisation de la profession

En l’espace de deux semaines, réuni-es en conseils des maîtres-ses dans chaque école, les enseignant-es des écoles parisiennes ont répondu en nombre à cette consultation.
61% des écoles se sont positionnées (402 sur 656 écoles), c’est considérable. Ce taux de réponse est inédit pour une consultation syndicale au sein des écoles.

Rejet massif du système actuel

Cinq années après l’entrée en vigueur à Paris de la nouvelle organisation de la semaine, les enseignant-es tirent un constat sans appel : le statu quo n’est plus tenable.
98% des enseignant-es qui se sont exprimé-es réaffirme ainsi leur opposition à un système dont ils dénoncent les écueils depuis 2013 : confusion scolaire/périscolaire, fatigue accrue des élève, dégradation des conditions de travail et d’apprentissage...

Très large majorité pour la semaine de 4 jours

Cinq années après, 79,5% des enseignant-es qui se sont exprimé-es se prononcent en faveur d’une semaine de classe de 4 jours. 15% des collègues qui se sont exprimé-es sont pour un aménagement sur cinq jours autre que celui existant.
Il est significatif que les enseignant-es des écoles maternelles ont le plus participé la consultation et sont le plus en faveur d’une semaine de 4 jours.

Engageons le rapport de force ! Rassemblement unitaire le 27 juin en Sorbonne !

Pour le SNUipp-FSU, cette forte mobilisation de toutes et tous doit être le début d’un plan d’actions réfléchi dans la durée pour faire entendre la voix des enseignant-es et de gagner le retrait de l’aménagement actuel des rythmes scolaires. Notre syndicat a donc proposé aux autres syndicats de demander une audience au Recteur et d’appeler les enseignant-es à se rassembler avant la fin de l’année scolaire. Les autres syndicats ont accepté cette proposition.

L’ensemble des syndicats parisiens a demandé à être reçus en urgence par le Recteur pour porter la voix des enseignant-es. Un rassemblement des enseignant-es parisien-nes aura lieu devant le rectorat en Sorbonne (RDV : Place de la Sorbonne) mercredi 27 juin à 13h30 afin d’enclencher la mobilisation unitaire à la suite de cette consultation. L’appel intersyndical est consultable en ligne ici

Il est indispensable que les enseignant-es parisien-nes confirment leur engagement lors de la consultation en participant massivement à ce rassemblement.

Le Recteur de Paris et la Maire de Paris ne peuvent rester sourds aux remontées des écoles. La Maire de Paris doit comprendre qu’elle ne peut avoir raison contre l’avis de la très large majorité des enseignant-es. Le Recteur doit enfin s’engager aux côtés des personnels dont il a la charge.
Une consultation des conseils d’école doit être engagée dès la rentrée 2018 et la solution majoritaire appliquée dès la rentrée 2019.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0