Accueil du site > A la une > Compte-rendu du GT académie/ville du 23 juin Equipement informatique des écoles, Quota de photocopies

Compte-rendu du GT académie/ville du 23 juin Equipement informatique des écoles, Quota de photocopies

publié le 6 juillet 2017

g

Equipement informatique des écoles

La Ville a commencé par présenter les équipements qui sont attribués à chaque école et les équipements fournis dans le cadre du budget participatif.

L’équipement « socle » que la Ville attribue à toutes les écoles élémentaires parisiennes est le suivant : 15 postes dans la salle info et quelques postes en fond de classe. Pour les écoles élémentaires de plus de 11 classes, 5 postes en fond de classe sont attribués. Donc plus de la moitié des classes ne sont pas pourvues d’ordinateur de la Ville.
En maternelle, seulement 3 ordinateurs sont attribués, 5 pour les plus grosses écoles.
La Ville a ensuite présenté les équipements installés dans les écoles de certains arrondissements « grâce » au budget participatif parisien (vote des habitants de l’arrondissement). Dans les 15e, 18e, 13e, 9e et 17e un certain nombre d’écoles ont été dotées de vidéoprojecteurs, tableaux numériques interactifs ou vidéoprojecteurs interactifs sans que les écoles n’aient été consultées.
En ce qui concerne le budget participatif des écoles (vote des élèves), la Ville s’est enorgueillie de son succès en mettant en avant la demande de 50% des écoles sur un équipement numérique. Seraient prévues une formation Ville de Paris sur la prise en main de tablettes et une formation académie sur l’’aspect pédagogique de leur utilisation.
Le SNUipp-FSU est alors intervenu pour démontrer que si une majorité des écoles s’est saisie de ce budget participatif pour s’équiper en numérique, c’était bien la preuve que l’équipement socle de la Ville est loin de répondre aux besoins des équipes enseignantes. Sont indispensables au moins un ordinateur par classe maternelle comme élémentaire ainsi qu’un raccordement Internet. Des matériels de projection en nombre suffisant sont également indispensables. Le SNUipp-FSU a rappelé son opposition catégorique à l’utilisation du budget participatif pour équiper les écoles en informatique. L’utilisation du numérique fait partie des programmes nationaux : c’est à l’académie de définir ce qui est nécessaire dans chaque école pour les mettre en œuvre. Par ailleurs, pour les équipements plus spécifiques comme les TNI, les projets doivent être impulsés par les équipes et adressés à l’académie qui ensuite demande les financements complémentaires à la ville.
La Ville a répondu qu’une réunion sera organisée à la rentrée pour revoir l’équipement socle.

Quota de photocopies

La ville attribue à chaque école un copieur et le renouvelle tous les 6 ans. La maintenance de ce copieur est assurée par chaque Caspe.
Depuis 2008, des quotas de photocopies sont fixés en fonction de la taille des écoles. Pour les écoles maternelles : de 3 à 7 cl : 18 000 photocopies, de 8 à 12 classes : 21 600, 13 classes et + : 26 400. Les écoles élémentaires reçoivent le double du quota attribué aux écoles maternelles.
En prenant l’exemple d’une école de 12 classes de 300 élèves, cela fait 4 photocopies par élèves par semaine. Ne sont pas prises en compte les photocopies des livrets scolaires, les informations aux parents, les tirages pour les élections des parents d’élèves etc…
La DASCO a précisé que seules 10% des écoles respectent ces quotas ! Le SNUipp-FSU considère donc qu’il faut les augmenter, travailler plus finement ces derniers en fonction du nombre d’élèves et pas seulement en fonction du nombre de classes et les rendre plus progressifs.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0