Accueil du site > Nos dossiers > Direction d’école > Thème 1 « interclasse et activités du soir » - groupe de travail 2 compte-rendu du SNUipp-FSU de la réunion du 6 avril 2010

Au sommaire




Thème 1 « interclasse et activités du soir » - groupe de travail 2 compte-rendu du SNUipp-FSU de la réunion du 6 avril 2010

publié le 7 avril 2010

g

Le champ des thèmes concernés est le suivant :
- activités périscolaires : ateliers bleus, interclasses, étude, goûter
- rôle du directeur d’école : lien avec les animateurs, information envers les familles

1 – Tâches, responsabilités… des personnes en charge de l’organisation du service d’interclasse ou du soir.

Plusieurs questions ont été abordées sur ce point :

- la Mairie a indiqué qu’il y avait bien dissociation entre la responsabilité de la collecte de fonds et la responsabilité de l’organisation du service, et des primes afférentes.
Le système « Facil’famille » qui sera mis en place prochainement devrait modifier les choses.
- au niveau de la responsabilité des personnels chargés de l’organisation du service d’interclasse, et des activités du soir, qui est le plus souvent le directeur ou la directrice d’école. La question de la responsabilité a été soulevée d’un point de vue civile et pénale et doit encore être travaillée.

2 – Recrutement/formation des animateurs ou surveillants d’interclasse

Les représentants du personnel ont soulevé les difficultés liées aux nombreuses absences non remplacées des surveillants le midi, et le manque de formation de ces derniers. La Mairie a affirmé que les problèmes des absences de remplacement des surveillants n’était pas majeur. Selon les services de la DASCO, il n’y aurait que de 1,5 à 3% d’absences non remplacées sur les 5 900 postes le midi. Le SNUipp a insisté sur le fait que ces statistiques ne rendaient pas compte de la situation décrite sur le terrain.
L’autre problème soulevé est la question de la rotation des surveillants et des animateurs, impliquant des difficultés pour organiser le service, et de repartir de zéro avec chaque nouvelle personne. La Mairie a reconnu cette difficulté de rotation, et travaille sur cette question. Pour le SNUipp, la question du statut des personnels est une des questions fondamentales, c’est à dire des conditions de travail, du salaire, du nombre d’heures proposé…
Enfin, la question de la formation initiale et continue des agents est en question : aucune harmonisation n’existe sur Paris. Dans certaines circonscriptions aucune heure de formation n’est institutionnalisée, dans d’autres, il s’agit de deux heures…Dans tous les cas, si elles existent, elles ne sont pas rémunérées, ce qui n’est pas acceptable. Ce manque de formation initiale crée par voie de conséquence des difficultés dans l’organisation du service dans les écoles. Le SNUipp a porté la nécessité d’une formation initiale minimale avant toute prise de poste.
Du point de vue de la formation continue, la Mairie réfléchit à des modules de formation sur le terrain en direction des équipes en place avec le RAE.

3 – Accueil matinal

Lors des dernières élections municipales, le Maire de Paris s’était engagé à créer un dispositif d’accueil matinal pour prendre en charge les enfants avant l’heure d’ouverture de l’école. Interrogée sur cette question, la DASCO a indiqué que la Mairie examinerait le dispositif en fonction de la demande des parisiens. Pour l’instant, aucun dispositif n’est arrêté.

4 – Goûters récréatifs

Faute de temps, cette question n’a pas encore été abordée. Le SNUipp portera cette question lors du prochain groupe de travail.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0