Accueil du site > Nos dossiers > Rythmes scolaires > Rythmes scolaires : consultation unitaire des enseignant-es parisien-nes Vous avez 15 jours pour prendre la parole et vous positionner !

Au sommaire




Rythmes scolaires : consultation unitaire des enseignant-es parisien-nes Vous avez 15 jours pour prendre la parole et vous positionner !

publié le 15 juin 2018

g

Depuis un an, le SNUipp-FSU Paris revendique auprès de l’Académie que les enseignant-es soient consulté-es sur l’aménagement du temps scolaire pour la rentrée prochaine et a appelé les conseils d’école à se positionner en ce sens. Pour notre syndicat, le statu quo n’est pas possible. Comme il l’avait fait en janvier, le SNUipp-FSU a donc proposé aux autres syndicats une action commune. L’unité s’est enfin faite, c’est à vous maintenant d’agir !

Des conséquences négatives connues

Depuis 2013, le SNUipp-FSU dénonce les conséquences de l’application de la réforme des rythmes scolaires sur les conditions d’apprentissage des élèves et les conditions de travail des enseignant-es. Notre syndicat réaffirme que l’école doit rester l’école. Afin de porter au mieux la parole des collègues dans les différentes instances, nous avons organisé trois enquêtes auprès des enseignant-es qui ont permis de pointer les conséquences négatives de l’aménagement actuel des rythmes scolaires.
Dans le même temps, nous avons accompagné les équipes qui rencontraient des difficultés particulières.

Pour l’abandon du système actuel

Le SNUipp-FSU ne porte aucun dogme sur l’organisation du temps scolaire. C’est d’ailleurs pour cela que le SNUipp-FSU a été le seul syndicat représentatif du 1er degré à voter lors du comité technique ministériel de juin dernier en faveur du décret qui permet le retour à la semaine de 4 jours. Cependant, le retour à la semaine de 4 jours ou la mise en place d’un aménagement de la semaine scolaire sur cinq demi-journées différent de celui actuel nécessitent la consultation officielle des personnels. C’est pour cette raison que nous nous sommes adressés dès la rentrée de manière solennelle au Recteur et que nous avons appelé les conseils d’école à adopter des vœux demandant que la communauté éducative soit consultée. Plus de 120 conseils d’école se sont prononcés en ce sens.

Se mobiliser dans l’unité pour revenir sur cette réforme

Pour le SNUipp-FSU, il est encore temps d’agir ! Devant le refus de l’Académie de consulter la communauté éducative, le SNUipp-FSU a, comme il l’avait fait en janvier, proposé aux autres syndicats de consulter ensemble les conseils des maîtres-ses afin de faire entendre la voix des professionnel-les. La quasi-totalité des syndicats parisiens ont accepté cette proposition. Les syndicats parisiens SNUipp-FSU, Snudi-FO, Se-Unsa, Sud Education, CNT-Ste et CGT Educ’Action appellent les enseignant-es à se positionner sur l’aménagement du temps scolaire à mettre en place à la rentrée scolaire lors d’un vote en conseil des maîtres. Les retours des écoles sont attendus dans les 15 jours à venir.

La Ville et l’Académie auront connaissance des résultats de cette consultation. Il est donc fondamental que l’ensemble des enseignant-es parisien-nes y participe et ce, quelle que soit leur position.

Appel intersyndical à la consultation des conseil des maitre-sses

Rythmes scolaires : nous devons être entendu-es !
Prenons position en conseil des maitre-sses !

Le constat est le même depuis septembre 2013 : les enseignant-es dénoncent les conséquences de la réforme Peillon et de son application parisienne sur les conditions d’apprentissage des élèves, les conditions de travail des personnels. Les problèmes sont multiples : difficultés d’utilisation des locaux, fatigue des élèves, confusion scolaire/péri-scolaire…

Lors du CDEN du 15 février, l’Académie a une nouvelle fois rappelé qu’elle n’avait pas l’intention de consulter les conseils d’école. L’Académie et la Ville refusent d’entendre les remontées des écoles. Dans le même temps, plus de 70% des communes ont consulté les communautés éducatives locales et ont décidé de changer de rythme en revenant à la semaine de 4 jours pour la rentrée prochaine.

Pour le SNUipp-FSU, le Snudi-FO, le Se-Unsa, Sud Education, la CGT-Educ’action et le CNT-Ste, cela n’a que trop duré, le statu quo n’est pas possible. Nos syndicats se sont clairement positionnés pour l’abandon du système actuel.
Si une majorité d’enseignant-es se prononce sur l’aménagement des temps scolaires, l’Académie et la Ville ne pourront rester immobiles. Nous appelons donc chaque conseil des maitre-esses à se prononcer rapidement sur cette question.

Mode d’emploi pour la consultation
1. En conseil des maître-sses, débattre et voter.
2. En cas d’absence d’unanimité, détailler le nombre de présent-es et les résultats des votes.
3. Envoyer cette prise de position par papier ou mail aux syndicats signataires.

Consultation à renvoyer aux syndicats signataires

Les enseignant-es présent-es au conseil des maitre-sses de l’école ............................................... réuni le …................... se prononcent pour l’organisation de la semaine suivante (retour aux quatre jours, autre organisation…) :

Télécharger l’appel intersyndical au format pdf.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0