Accueil du site > Carrière > Mouvement intra-départemental > Résultats définitifs du mouvement CAPD du 27 juin

Résultats définitifs du mouvement CAPD du 27 juin

publié le 28 juin 2019

g

Remise en cause des droits des personnels et désorganisation des écoles : c’est trop !

Cette année, le Ministère a décidé de modifier sans concertation réelle le logiciel et les règles et barèmes concernant le mouvement. Au niveau national, de nombreux groupes de travail se sont tenus avec les organisations syndicales pour discuter de ces modifications. Cependant, le Ministère n’a pas pris en compte les oppositions exprimées par les élu-es du personnel. Malgré l’engagement des services du Rectorat de Paris, les dysfonctionnements actuels sont inacceptables. Ils sont de la responsabilité du Ministère. Il est donc maintenant clair qu’en plus d’être idéologue et autoritaire, le Ministre est incompétent puisqu’il est incapable de gérer le mouvement des personnels.
Les dysfonctionnements du serveur national et la précipitation avec laquelle ces changements ont été mis en place sont à mettre en lien avec la remise en cause des instances paritaires, que ce soit au niveau académique ou national, prévue par la réforme de la Fonction publique.


Report des résultats définitifs à la CAPD du 27 juin

Après les 70 cascades à traiter en une semaine, des nouvelles annoncées en CAPD, les résultats définitifs ont enfin pu être actés le jeudi 27 juin. Il semblerait néanmoins qu’il y ait des disparités entre les résultats publiés par l’administration sur Iprof et ceux que nous avons mis en ligne.

Mouvement complémentaire ASH
Le mouvement complémentaire ASH serait lancé dans les jours qui viennent. En attendant, les futur-es stagiaires CAPPEI qui n’ont pas obtenu de poste au mouvement pour le moment vont être contacté-es par l’administration pour leur proposer un poste qui resterait pour le moment vacant.

Attention, les stagiaires CAPPEI qui ont obtenu un poste à ce mouvement ne l’obtiennent qu’à titre provisoire. Leur affectation passera automatiquement à titre définitif après leur titularisation.

Sans poste à l’issue du mouvement
Pour le moment, plusieurs centaines d’enseignant-es demeurent sans poste. Les affectations provisoires ne pourront donc commencer que début juillet et certainement après la fin de la période scolaire. Ces affectations se feront au fil de l’eau au courant de l’été, en juillet voire fin août.

Le vœu "maintien REP" avait été retiré suite au nouveau logiciel. Pour le SNUipp-FSU, il n’était pas imaginable que des collègues sans affectation après le mouvement ne puisse être maintenu-es à titre provisoire sur l’école REP dans laquelle il-elle exerce cette année si un poste restait disponible après mouvement. Les élu-es du personnel sont donc intervenu-es une nouvelle fois. Suite à leur intervention, l’Académie a accepté cette possibilité, ils-elles devront se manifester auprès du Rectorat.

Jours libérés pour les temps partiels
Les jours libérés des temps partiels ne seront donc connus que début juillet au plus tôt.

Consulter les résultats définitifs

Le SNUipp-FSU a mis en ligne les modifications du mouvement.
Les résultats personnels sont accessibles à l’aide du code ACADY qui est inscrit sur la carte d’adhérent-e ou qui peut être demandé en ligne (ce code ne change pas d’année en année, vous l’avez peut-être déjà !) : http://75.snuipp.fr/?Demander-son-code-Acady

Le SNUipp-FSU rappelle que la cause principale des erreurs contenues dans le projet de mouvement repose sur des dysfonctionnements du nouveau logiciel ministériel. C’est donc bien le Ministère qui est responsable des dysfonctionnements actuels. En plus d’être autoritaire et idéologue, il est manifestement clair que le ministre Blanquer n’est pas compétent pour gérer son Ministère. En effet, de manière inédite, les opérations de mouvement se déroulent fin juin, ce qui a des conséquences néfastes sur le bon fonctionnement des écoles et la vie professionnelle et personnelle des enseignant-es.

Opération transparence

Dans un objectif de transparence, l’ensemble des personnels peut consulter les barèmes des arrivé-es dans une école. Il est ainsi possible pour chaque collègue de vérifier qu’il n’y a pas eu d’erreur le-la concernant. Il-elle peut vérifier que personne avec un barème plus faible n’a obtenu un des vœux qu’il-elle a demandé.
Attention, un certain nombre de priorités absolues sont attribuées par l’Académie (victime de fermeture de classe, stagiaires CAPPEI, situations médicales ou sociales exceptionnelles…). Ces priorités sont peu nombreuses et présentées par l’Académie en toute transparence aux représentant-es du personnel. Dans ce cas, le-la collègue prioritaire, même avec un barème plus faible, obtient un poste demandé par d’autres collègues ayant un barème plus élevé.

Pour le moment, nous n’avons pas encore eu le temps d’analyser les conséquences de l’introduction des vœux d’ordre général.

Consulter les résultats provisoires personnels (code Acady nécessaire) : http://e-mouvement.snuipp.fr/75/les-resultats

Consulter le projet global de mouvement (accessible sans code) : http://e-mouvement.snuipp.fr/75/les-resultats

Consulter les priorités : Liste priorités absolues 2019

Consulter le dossier spécial mouvement ici : http://75.snuipp.fr/?-Mouvement-intra-departemental,7-


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0