Accueil du site > Nos dossiers > Evaluations et avancement > Projet de réforme de l’évaluation et de l’avancement :  le SNUipp FSU s’oppose à cette nouvelle attaque contre les fonctionnaires !

Projet de réforme de l’évaluation et de l’avancement : le SNUipp FSU s’oppose à cette nouvelle attaque contre les fonctionnaires !

publié le 18 novembre 2011

g

Le SNUipp-FSU vient de prendre connaissance des projets de textes modifiant en profondeur les modalités d’évaluation des enseignants et de déroulement de carrière.

A partir de janvier 2015, les enseignants seraient soumis à des entretiens professionnels menés par l’IEN qui comprendraient pour une part un dispositif d’auto-évaluations. L’inspecteur de circonscription « distribuera » quelques réductions d’ancienneté quantifiées par le ministère. Pour le reste, l’avancement d’échelon se ferait au rythme le plus défavorable, à savoir l’ancienneté. Cette mesure dégraderait à nouveau le pouvoir d’achat des enseignants alors qu’une revalorisation des carrières et des salaires est indispensable. De plus, cela aurait des conséquences sur l’échelon au moment du départ à la retraite. Une nouvelle fois, le ministère compte faire des économies sur le dos des enseignants.

Si le dispositif actuel d’évaluation est vécu comme injuste tant le poids de la première inspection pèse sur toute la carrière, et inefficace tant il se résume à une simple mise en conformité, le projet du ministère n’améliore absolument pas la situation. Cela accentuera la pression directe et peut renforcer l’arbitraire de la hiérarchie, dans une conception managériale de la gestion des enseignants. La reconnaissance de l’expérience professionnelle liée à l’ancienneté serait complètement minorée. _ Dans un premier temps, le projet de décret pouvait laisser entendre qu’il y aurait un gel des promotions jusqu’en 2015. Le ministère a été contraint de revoir sa copie et d’écrire noir sur blanc que les modalités actuelles d’avancement seront maintenues jusqu’au 31 décembre 2014, date à laquelle on bascule dans le nouveau système.

Le SNUipp-FSU rejette catégoriquement ces évolutions et s’oppose à ce projet. Il exige que les discussions s’engagent sur d’autres bases. Les modalités d’évaluation des enseignants, doivent être déconnectées de l’évolution de carrière, et être concrètement améliorées. Le SNUipp-FSU porte le projet d’une évaluation formative qui soit une aide au développement professionnel pour que les enseignants soient encore mieux armés pour faire réussir tous les élèves. Il défend les principes d’équité, d’égalité de traitement et de carrière, de transparence, garantis notamment par le contrôle paritaire.

L’ensemble des fédérations de l’éducation nationale appelle les enseignants à se mettre en grève le jeudi 15 décembre pour obtenir le retrait de ce projet.

Les documents ministériels en PDF : arrêté et décret


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0