Accueil du site > Jeunes enseignants > Master et concours > Master > Organisation des stages pour les étudiants (version 2010-2011) 

Organisation des stages pour les étudiants (version 2010-2011)

publié le 2 décembre 2010

g

Le SNUipp est au côté des étudiants et exige avec eux une formation de qualité. Il les accompagne sur les conditions de mise en stage (« tuilage », prises de contact, suivi, pratique accompagnée, rencontres avec les PEMF...) Il réaffirme son mandat de stages intégrés dans tout le parcours de formation, d’une formation professionnelle en situation réelle de classe progressive et s’étendant sur tout le cursus et qu’ aucun étudiant ne doit être en charge de classe. Le SNUipp sera vigilant sur les conditions de mise en stage et interviendra partout où cela s’avérera nécessaire dans l’intérêt des étudiants. Le SNUipp revendiquera tous les postes de remplaçants titulaires nécessaires, les étudiants n’ayant pas à s’y substituer.

La circulaire sur l’organisation des stages est sortie le 13 juillet 2010 : http://www.circulaires.gouv.fr/pdf/... .

1. Stages d’observation et de pratique accompagnée :

Ils s’adressent aux étudiants de M1 et de M2. Les étudiants sont placés par binôme dans la classe d’un MAT ou d’un MF. Les stages sont groupés ou filés, d’une durée inférieure à 40 jours et dans la limite de 6 semaines. Les étudiants doivent être mis en situation de mises en pratique concrète : préparation et conduite d’une évaluation, encadrement de la classe, préparation d’un conseil d’école.

2. Stages en responsabilité :

Il s’adressent aux étudiants de M2 ou titulaires d’un master inscrits à une préparation à un concours. Ils sont prioritairement ouverts aux candidats admissibles.

Des professeurs référents (PEMF, conseillers pédagogiques de circonscription) sont chargés de l’accompagnement et du suivi des étudiants effectuant un stage en responsabilité. Le formateur référent exerce auprès du stagiaire un rôle de conseil et de guide à son arrivée dans l’école et procède à un suivi régulier pendant toute la durée du stage. Il aide à l’organisation des cours et intervient sur les questions relatives à la conduite de la classe et à la gestion de différentes situations, notamment pour prévenir et régler les conflits, les attitudes discriminatoires ou les situations de violence.

Ces stages sont placés sous la responsabilité administrative et pédagogique de l’équipe pédagogique du master. Dans les écoles ou les établissements d’accueil, les stagiaires sont placés sous la responsabilité du directeur ou du chef d’établissement. L’organisation des stages doit garantir leur compatibilité avec les études poursuivies dans le cadre du master et de la préparation aux concours (volume horaire, emploi du temps).

L’étudiant prend la responsabilité d’une classe d’école. La durée maximale du stage est de 6 semaines. Ils sont rémunérés sur la base d’un montant hebdomadaire brut de 617,40 euros pour une quotité de service identique à celle des personnels titulaires. Cela représente 22,87 euros de l’heure.

3. Organisation

Pour les deux types de stages (observation et pratique accompagnée et responsabilité), des conventions tripartites entre les universités, les académies et le stagiaire doivent être établies.

Les stages en responsabilité donnent lieu à un contrat dans le cadre de l’article 6-2e alinéa de la loi n°84-16 du 11 janvier 1984. Il s’agit d’un contournement de cet article, qui prévoit : « Les fonctions correspondant à un besoin saisonnier ou occasionnel sont assurées par des agents contractuels, lorsqu’elles ne peuvent être assurées par des fonctionnaires titulaires. »

Vous pouvez nous envoyer les documents que le rectorat et/ou l’IUFM vous demande de signer pour que nous puissions vous conseiller.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0