Accueil du site > Carrière > Mouvement intra-départemental > Mouvement : remise en cause inacceptable des barèmes et des procédures En plus d’être autoritaire et idéologue, le Ministre ne sait pas gérer son administration !

Mouvement : remise en cause inacceptable des barèmes et des procédures En plus d’être autoritaire et idéologue, le Ministre ne sait pas gérer son administration !

publié le 12 avril 2019

g

L’autoritarisme du Ministère supplante son efficacité

Les services de la DGRH du Ministère, qui se sont montrés si engagés dans la chasse aux enseignant-es qui n’ont pas fait passer les évaluations CP ou remonter les résultats aux évaluations nationales CP, sont beaucoup moins efficaces quand il s’agit d’assurer dans des conditions normales les opérations administratives concernant la vie professionnelle des enseignant-es et assurant le bon fonctionnement des écoles. Lors du groupe de travail académique qui se tenait jeudi 28 mars, il a été annoncé aux représentant-es du personnel que l’ouverture du serveur pour le mouvement intra-départemental sera décalée au 8 avril et fermera le 19 avril, 12h. La CAPD serait reportée à mi-juin… En cause, d’improbables problèmes de paramétrage de la nouvelle application ministérielle pour y intégrer les modifications de certains éléments du barème, imposées par le Ministère. _

Remise en cause des barèmes actés en février

L’Académie a annoncé deux jours avant la publication de la circulaire « mouvement » aux représentant-es du personnel que certains éléments des barèmes qui avaient été actés par l’Académie suite aux échanges fructueux avec les représentant-es du personnel sont remis en cause. Ce problème n’est pas propre à Paris, mais concerne toutes les académies. L’Académie va garder un certain nombre de points non pris en compte par le nouveau serveur à l’aide d’un traitement manuel : 300 points direction, points REP + et TRS notamment. En revanche, l’Académie souhaite enlever les points d’ancienneté sur poste en ASH, sur poste de direction et sur poste de formateur-trices dans les barèmes du mouvement faute de pouvoir l’intégrer automatiquement. Le Dasen a précisé en CAPD que d’autres départements ont choisi de s’en tenir à l’application fournie par le Ministère et de ne pas aller au-delà. Si le SNUipp-FSU a pris acte des quelques efforts de l’Académie par rapport aux autres départements, notre syndicat considère que c’est insuffisant ! C’est bien l’ensemble des éléments du barème qui doit être pris en compte. Le nombre d’agents à la division des écoles ne suffit effectivement pas pour absorber cette nouvelle charge de travail, mais le Rectorat peut créer des postes !

Résumé des principaux changements 

 

- Pour les postes de direction : il n’y a plus de prise en compte des années effectuées sur poste de direction. 

 
- Pour les enseignant-es spécialisé-es candidatant sur les postes spécialisés, il n’y a pas de prise en compte des années effectuées sur poste spécialisé. 

 
- Pour les enseignant-es non spécialisé-es candidatant sur des postes spécialisés comme c’est possible depuis cette année, les années d’exercice sur poste spécialisé seront pris en compte. 

 
- Pour les postes de direction d’application ou spécialisée : le barème des candidat-es déjà en poste ne prendra pas en compte les années de direction, ni les années en poste spécialisé ou de formateur-trice.

Lors de la CAPD du 8 avril, le SNUipp-FSU est intervenu pour faire bouger encore les lignes et a obtenu quelques avancées qui demeurent insuffisantes. Par exemple, les nouveaux-elles inscrit-es sur la liste d’aptitude à la direction d’application et à la direction spécialisée verront leurs année sur poste de formateur-trice ou poste spécialisée depuis l’obtention du titre finalement pris en compte.

Volonté d’affecter à tout prix sur des postes définitifs au détriment des enseignant-es

- Les collègues sans poste ont l’obligation d’effectuer au moins un « VOL » qui permet d’affecter les collègues sur un poste qui entre dans le champ du vœu. Les « VOL » imposés pour les collègues non titulaires d’un poste ont un spectre beaucoup trop large : il s’agirait de choisir des regroupements d’arrondissements, mais les fonctions incluses dans le VOL seraient très larges : "enseignant-e en élém ou en mater, TRS" ou "brigade école, circonscription". Il est inacceptable que les enseignant-es puissent être nommé-es à titre définitif sur un poste de TRS ou sur un niveau qu’ils-elles ne souhaitent pas. Ce n’est bon ni pour eux-elles, ni pour le fonctionnement des écoles.

Suite à l’intervention du SNUipp-FSU, le Rectorat a confirmé que les postes de TRS seront sortis des VOL, mais que le logiciel ministériel ne peut séparer les postes en élémentaire et ceux en maternelle. 

 



-  Il n’y a plus de vœu d’ordre général permettant de guider le rectorat lors de l’affectation des collègues resté-es sans postes (anciennement dit VOG 2).

- Il n’y a pas non plus de vœu d’ordre général de maintien sur poste en éducation prioritaire. 

Le SNUipp-FSU a dénoncé la fin de ces vœux d’ordre général. En effet, à Paris, il reste toujours des centaines d’enseignant-es sans poste faute de postes d’adjoint-es ou de direction disponibles au mouvement en nombre suffisant. Il ne reste quasiment que des postes spécialisés, des postes de TRS ou de remplaçant-e. Les enseignant-es ne pourront donc donner aucune indication au Rectorat pour leurs futures affectations. 

 

- Interrogée par le SNUipp-FSU, l’Académie a confirmé qu’il n’y avait plus de vœu « maintien en poste REP ». Les collègues affecté-es à titre provisoire dans une école en éducation prioritaire n’auront plus de priorité pour y être affecté-e l’année d’après s’ils-elles restent sans poste à l’issue du mouvement et qu’un poste reste disponible sur leur école. Les services justifient cette décision par le fait que le logiciel ministériel ne peut prendre en compte ce vœu d’ordre général... et que les services n’ont pas les moyens de le traiter manuellement.
Pour le SNUipp-FSU, c’est inacceptable ! L’Académie ne peut mettre fin à cette pratique, établie tant dans l’intérêt des collègues que des écoles, pour des raisons techniques ! Après l’intervention du SNUipp-FSU en CAPD, le Dasen a dit entendre notre position et souhaite essayer de maintenir cette tradition. Il a donc indiqué qu’un point sera fait lors de la CAPD « Mouvement » pour avoir une visibilité sur le nombre de collègues concerné-es et donner une réponse sur la faisabilité de la prise en compte de cette demande. 

 

- Absence de VOL « ASH » : certain-es collègues spécialisé-es ne sont pas titulaires d’un poste, or, ils-elles ont l’obligation d‘effectuer un VOL et aucun VOL n’est prévu pour l’ASH. Suite à l’intervention du SNUipp-FSU, l’Académie a indiqué que seraient étudiés en CAPD « mouvement » les cas des collègues qui auraient été nommé-es sur un poste hors ASH suite à l’application de ce VOL, alors qu’ils-elles souhaitaient exercer dans le spécialisé.

Report du calendrier, bugs en chaine... les élu-es du personnels sont déterminé-es à faire respecter les règles

Le SNUipp-FSU dénonce vigoureusement l’énième report du mouvement qui dessert les enseignant-es, va compliquer la vie des écoles et qui risque de compliquer le contrôle syndical des opérations du mouvement. La fermeture du serveur est, bien entendu elle aussi, repoussée : le serveur sera a priori ouvert du 8 au 19 avril. En plus du report de l’ouverture du serveur, le SNUipp-FSU considère que la période d’ouverture du serveur est trop courte. Les élu-es du SNUipp-FSU n’ont pas réussit à obtenir un délai supplémentaire. 

Les enseignant-es parisien-nes peuvent compter sur la détermination de nos élu-es du personnel pour rester vigilant-es sur le déroulement des opérations du mouvement afin d’en assurer l’équité et la transparence. Le SNUipp-FSU proposera aux autres syndicats élus en CAPD d’envisager l’envoi d’un courrier unitaire exigeant notamment le maintien des barèmes actés par l’Académie suite aux différents groupes de travail si l’Académie ne revient pas sur sa décision. Ces derniers ont accepté.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0