Accueil du site > Carrière > Mouvement intra-departemental > Mouvement intra 2019 : des changements en vue

Mouvement intra 2019 : des changements en vue

publié le 21 mars 2019

g

Cette année, sous l’impulsion du Ministère, les règles appliquées au mouvement ont été bouleversées dans la plupart des départements. Trois groupes de travail ont donc eu lieu sur les règles et barèmes appliqués lors du mouvement intra-départemental. Les discussions préparatoires au mouvement 2019 ont fait l’objet de vifs débats. Des règles nationales devaient s’inscrire dans les règles et barèmes parisiens sans tenir compte de la réalité de la situation parisienne. Le SNUipp-FSU a donc du intervenir pour faire modifier le projet de circulaire académique.

Le nouveau serveur pour rentrer ses voeux devrait ouvrir le 1er avril selon l’administration.

Ce qui aurait pu changer
- des points enfants équivalent à 0,5 points au lieu de 1 pt. Après les débats, les élu-es du personnels ont obtenu des points à hauteur de 0,9.
- des points pour rapprochement de conjoint, abandonnés après discussion
- la suppression des 300 points pour le mouvement de directeur-trice. Pour mémoire ces 300 points avaient été instaurés pour permettre au PE parisien-nes d’accéder à la fonction. Sinon seul-es les directeurs-trices arrivé-es par permutation nationale obtenaient ces postes. Cette disposition a été abandonnée.

Ce qui change
Les nouveautés adoptées concernant le barème :
- Les points enfants compteront à hauteur de 0,9 points par enfant de moins de 12 ans au 31 décembre 2018 et pour les enfants entre le 1er janvier et le 28 février 2019.
- Les points de renouvellement de demande sur le premier voeu : le SNUipp-FSU n’était pas favorable à la création de ces points. Après discussion, le rectorat ne déclenchera ces points qu’à partir de la 5ème demande d’un même poste et plafonnés à 3 points.
- L’ancienneté générale de services sera comptabilisée non plus jusqu’au 31 décembre précédent le mouvement, mais jusqu’au 31 aout de l’année du mouvement.

Le changement le plus important est l’obligation pour les collègues non titulaire d’un poste (jeunes collègues, entrants dans le département, retour de disponibilité…) d’effectuer au moins un vœu d’ordre général dits « VOL ». Elles et ils pourront être nommé-es à titre définitif sur un poste qui correspond à ce vœu. Par exemple, si-un-e collègue saisit le vœu « P.Volmvt PR10 et 19 TOUT ECEL », il-elle pourra être nommé-e sur tout poste d’adjoint-e en école élémentaire dans le 10ème et le 19ème. Le SNUipp-FSU s’est opposé sans succès à cette nouvelle disposition qui permet au Rectorat de nommer un-e enseignant-e à titre définitif sur une école qu’il n’a pas choisie.


Focus sur le mouvement ASH
Dans le cadre de la nouvelle réglementation liée au CAPPEI, des changements ont eu lieu concernant les règles du mouvement ASH. Dorénavant, les collègues titulaires du CAPPEI ou du CAPA SH pourront candidater sur des postes spécialisés qui ne correspondent pas à leur spécialité et y être nommé-e à titre définitif. Ceci dit, ils-elles ne pourront obtenir qu’un poste qui n’a pas été demandé par un-e enseignant-e spécialisé-e de la spécialité correspondante au poste.

Par ailleurs, les enseignant-es non spécialisé-es qui ne sont pas titulaires d’un poste pourront participer au mouvement sur des postes spécialisés. Ceci dit, ils-elles ne pourront obtenir que des postes spécialisés qui n’ont pas été demandés par des collègues spécialisé-es. Ils-elle seront alors nommé-es à titre provisoire.


Tout le dossier spécial mouvement ici : http://75.snuipp.fr/?-Mouvement-intra-departemental,7-


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0