Accueil du site > Carrière > Mouvement intra-departemental > Mouvement 2018 Réponses apportées en CAPD

Mouvement 2018 Réponses apportées en CAPD

publié le 24 mai 2018

g

La CAPD a eu lieu le 24 mai, les résultats sont à présent définitifs.

J’ai obtenu un poste au mouvement, est-ce bien à titre définitif ? Les collègues qui ont obtenu un poste au mouvement, y compris celles et ceux qui l’ont obtenu via l’application des vœux d’ordre général 1 obtiennent ce poste à titre définitif. Ils pourront rester sur ce poste et ne le quitteront que s’ils participent au mouvement et qu’ils en obtiennent un autre lors d’un prochain mouvement.

J’ai obtenu un poste dans une école, quelle est la suite des opérations ? Les collègues sont invité-es à contacter leur future école au plus vite afin de pouvoir participer au conseil des maîtres-ses qui traitera de l’affectation des classes.

Je suis sans affectation, quelle va être la suite des opérations ? 519 enseignant-es resteraient sans affectation après le mouvement (22% des participant-es), soit un peu moins que l’an passé (26,7%).
Les collègues qui n’ont pas obtenu de poste au mouvement principal seront affecté-es après la CAPD sur des postes vacants, sur des compléments de temps partiels… L’administration prendra en compte, dans la mesure du possible, les vœux d’ordre général effectués. Les affectations se feront dans l’ordre du barème.
Le Dasen s’est engagé à ce que les affectations ne se fassent pas trop tardivement et que le maximum de collègues soit affecté fin juin. Cela dit, il est évident que certain-es collègues seront affecté-es au courant de l’été voire après la rentrée. Les collègues qui resteraient sans poste à la fin de l’été effectueront des remplacements en attendant qu’un poste se libère.

Les collègues qui souhaitent rester sur leur école actuelle seront prioritaires pour y rester au cas où un poste serait disponible si l’école est en REP et qu’ils ont effectué le VOG « maintien sur poste ». Tout courrier qui vise à demander un maintien sur poste ou à émettre des souhaits devra être adressé au Dasen par mail (ce.dasen1@ac-paris.fr) avec une copie adressée à l’IEN dont l’enseignant-e dépend actuellement.
Le SNUipp-FSU invite les personnels qui effectueraient cette démarche à envoyer une copie du courrier au syndicat.

Une fiche de contrôle syndical est en ligne afin que les représentant-es du personnel puissent vérifier les affectations provisoires. Le SNUipp-FSU a organisé une permanence au local syndical mercredi 23 mai afin d’accompagner les collègues sans affectation. Au-delà de cette permanence, les enseignant-es concerné-es peuvent contacter le syndicat pour obtenir aide et conseil. Ils sont invité-es à remplir une fiche de contrôle syndical en ligne afin que les élu-es du personnel puissent suivre leur affectation.

Le SNUipp-FSU rappelle qu’un « second mouvement » qui consisterait à permettre aux collègues de demander des vœux précis lors d’une deuxième phase n’est pas possible au sein de l’académie de Paris, c’est d’ailleurs pour cela que la majorité des organisations syndicales ne revendique pas son organisation. En effet, ce second mouvement se déroule dans d’autres départements fin mai / début juin. Or, à cette date, à Paris, il y a trop peu de postes vacants à proposer pour le grand nombre de collègues sans poste. Les postes se libèrent plus tard au sein de notre académie en raison de procédures qui lui sont propres : demandes tardives de temps partiels de droit, de disponibilités, détachement… Chiffres à l’appui, l’Académie l’a démontré les années passées. Il n’y a pas de raison de remettre en cause les données précises fournies par l’Académie, d’autant que les représentant-es du SNUipp-FSU ont de leur côté étudié ces données avec les documents dont ils disposaient.

Quels sont les postes restés vacants ? A l’issue de cette première phase, les catégories de postes vacants non bloqués seraient les suivantes. Ces postes n’ont donc été demandés par aucun collègue :

- un peu plus d’une centaine de postes spécialisés ASH dont beaucoup dans l’option D

- 2 postes de direction classique

- 1 postes de direction spécialisée et 2 postes de direction d‘application

- 8 postes d’adjoint-es en élémentaire fléché-es langue

- 62 postes de brigade

- 4 postes de TRS

- 4 postes de CPC

- 42 postes de PEMF dont 8 postes de PEMF en maternelle. Ces postes vont être proposés aux lauréats du CAFIPEMF.

Je suis non spécialisé, mais je souhaite un poste en ASH à la rentrée, comment faire ?
Les collègues spécialisé-es sans poste spécialisé ou les collègues non spécialisé-es désirant obtenir un poste en ASH resté ou se révélant vacant pourront participer au mouvement complémentaire ASH. Un mouvement complémentaire ASH est organisé par l’Académie pour pourvoir les postes restés vacants à l’issue du mouvement principal. Une circulaire rectorale est parue pour indiquer la liste des postes à pourvoir et la procédure à suivre. Attention, le délai pour candidater est court, il faut envoyer les candidatures avant le 31 mai à 12h.
Les collègues qui obtiendraient un poste au mouvement complémentaire restent titulaires de leur poste actuel et sont affecté-es à titre provisoire sur le poste ASH pour l’année scolaire à venir.
La CAPD traitant du mouvement complémentaire ASH aura lieu le 7 juin.

Tous les enseignant-es qui ont obtenu un départ en stage CAPPEI vont devoir candidater au mouvement complémentaire ASH. Ils devront formuler des vœux sur des postes vacants. En effet, leur départ en formation ne pourra être validé que s’ils obtiennent un poste dans la spécialité souhaitée. Un courrier particulier va être envoyé à chaque candidat-e.

Les collègues participant au mouvement complémentaire sont invité-es à envoyer une copie de leurs voeux au SNUipp-FSU afin que les élu-es du personnel puissent suivre leur demande.

J’ai obtenu un poste de TRS (titulaire secteur), quand vais-je connaître mon affectation ?
Les collègues affecté-es sur un poste de TRS vont effectuer des compléments de temps partiels dans la circonscription de leur école de rattachement. Le rattachement à une école n’est qu’administratif. Cela ne signifie pas que les collègues exerceront dans cette école.
Les affectations n’auront a priori pas lieu avant la deuxième quinzaine de juin. Le SNUipp-FSU revendique que les collègues aient connaissance de leur affectation au plus vite afin de connaître leur(s) lieu(x) et leur(s) niveau(x) d’exercice et puissent prendre contact avec leurs écoles. Lors de la CAPD du 24 mai, le SNUipp-FSU a demandé à ce que les collègues puissent formuler des vœux auprès du rectorat pour obtenir des compléments en élémentaire ou maternelle. L’académie a accepté même si les services ne seront pas tenus de respecter ces vœux. Les services ont précisé qu’ils essaieraient tout d’abord de maintenir les collègues sur leurs compléments actuels. Les collègues concerné-es devront envoyer leur demande au rectorat à : anais.marchaut@ac-paris.fr et gerard.suss@ac-paris.fr en mettant en copie l’IEN dont l’enseignant-e dépend actuellement.

J’ai obtenu un poste de brigade, quelle est la suite des opérations ? Suite aux changements concernant les postes de remplaçant-es, changements dénoncés par le SNUipp-FSU, deux cas de figures se présentent :

- les postes de brigade rattachée à une école : ce sont des postes « ex ZIL » ayant vocation à effectuer prioritairement des remplacements courts au sein de leur circonscription. L’école de rattachement est l’école où ils doivent se rendre s’ils n’ont pas de mission de remplacement. Les collègues peuvent prendre contact avec la circonscription de leur école de rattachement.

- les postes de brigade rattachés à une circonscription : ce sont des postes « ex brigade maternité/maladie » ayant vocation à effectuer prioritairement des remplacements longs sur tout Paris. Le rectorat continuera de leur confier les missions de remplacement. En revanche, en l’absence de mission, ils devront contacter l’inspection à laquelle ils sont rattachés, celle-ci pourra leur attribuer des missions de remplacements courts au sein de la circonscription dans l’attente d’une mission de remplacement long.

Comment candidater sur les postes de CPC vacants ?
Le rectorat va publier un appel à candidatures très prochainement pour candidater sur les postes de CPC restés vacants.

Je viens d’obtenir le CAFIPEMF ou suis PEMF sans poste d’application, comment candidater sur les postes de PEMF ?
Les 19 admis au CAFIPEMF vont se voir proposer par le Rectorat la liste des postes de PEMF vacants dans les écoles d’application. Ces collègues devront choisir un de ces postes en priorité. Dans certains cas, ils pourront voir leur poste actuel transformé en poste d’application : lorsque dans la circonscription, il n’y a pas de poste d’application en maternelle ou en élémentaire.

Nouveaux directeurs-trices : le point sur le stage de préparation
Le stage de trois semaines aura lieu en juin. Il concernerait les collègues adjoint-es nommé-es pour la première fois sur un poste de direction suite au mouvement. Le SNUipp-FSU a demandé que les collègues qui seront appelé-es à faire un interim dès la rentrée l’année prochaine puissent aussi y participer. L’Académie a répondu que cela sera prévu pour les premier-es inscrit-es sur la liste d’aptitude à la direction d’école dans la limite des moyens de remplacement disponibles.
Les enseignant-es concerné-es peuvent contacter le syndicat pour connaître leur rang sur la liste d’aptitude à la direction d’école.

Mouvement inter-degré
Les résultats seront connus après le 31 mai.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0