Accueil du site > Comptes-rendus des CAPD > Archives 2015/2016 > Groupe de travail du 23 juin Changement de département via les Ineat/exeat, Mouvement complémentaire ASH, Affectations pros, Brigades, Allègement de service, Temps partiels

Groupe de travail du 23 juin Changement de département via les Ineat/exeat, Mouvement complémentaire ASH, Affectations pros, Brigades, Allègement de service, Temps partiels

publié le 23 juin 2016

g

Recruter les candidat-es sur liste complémentaire pour éviter l’embauche de contractuels, c’est une urgence !

Les résultats au CRPE sont connus depuis deux jours. 70 candidat-es ont été inscrit-es sur la liste complémentaire. L’an passé, l’académie avait recruté l’ensemble des candidats inscrits sur la liste complémentaire. Le SNUipp-FSU a demandé à l’académie qu’elle ouvre cette année encore la liste complémentaire. C’est pour le moment le seul moyen d’éviter que des contractuels soient de nouveau embauchés l’an prochain. En groupe de travail le 23 juin, l’académie a indiqué qu’une réponse à la revendication du SNUipp-FSU serait apportée rapidement.

Pour mémoire, contrairement à la situation avant la réforme de la Masterisation, ces jeunes collègues sont placés dans les mêmes conditions que ceux reçus sur liste principale (alternance ESPE/école).

Enquête amiante : ne pas la remplir dans l’attente d’une réponse de l’académie

Le SNUipp-FSU a interpellé l’académie sur l’enquête ministérielle « amiante » envoyée aux directeurs/trices d’école. Pour le SNUipp-FSU, c’est aux collectivités territoriales qu’il renvient de répondre à cette enquête, même si les collègues doivent être informés de la présence d’amiante dans leur école. Dans l’attente de la réponse du Dasen, le SNUipp-FSU appelle les collègues à ne pas remplir cette collègue.

Mouvement complémentaire ASH : le SNUipp-FSU obtient plus de transparence

Le groupe de travail a étudié les candidatures des personnels au mouvement complémentaire ASH. Le SNUipp-FSU a une nouvelle fois demandé plus de transparence dans le déroulé du mouvement complémentaire ASH afin de permettre aux représentant-es du personnel de contrôler mieux les opérations. L’académie a accepté d’engager une réflexion sur la question pour le prochain mouvement complémentaire.
Le SNUipp-FSU a obtenu que les candidat-es au mouvement complémentaire ASH n’ayant pas obtenu satisfaction soient contactés par le rectorat pour pouvoir demander un poste qui n’a pas été pourvu au mouvement complémentaire.

Par ailleurs, le SNUipp-FSU a demandé l’organisation d’un groupe de travail sur le mouvement inter-degré en parallèle du mouvement principal afin là aussi de permettre aux personnels et à leurs représentant-es de mieux suivre son déroulerement. Mme Faure-Filastre a accepté.

Le SNUipp-FSU invite les personnels concernés à contacter le syndicat pour connaître leur résultat personnel. Certains postes ne seront attribués que dans une semaine.

Ineat/exeat : confirmation inacceptable du blocage

En début de séance, le SNUipp-FSU a énoncé le blocage des mutations à l’œuvre à Paris depuis quelques années.

Cette année, sur 138 demandes d’exeat. En parallèle, 72 demandes d’ineat ont été enregistrées.

Pour le Dasen, l’académie de Paris manque de personnel (90 contractuels embauchés cette année). Ce manque est du en partie, selon lui, à un trop grand nombre d’exeat accordés l’année dernière. Il a donc décidé de n’accorder que 15 exeat qui seront effectifs c’est à dire après avoir vérifié que les collègues concernés obtiennent bien leur ineat.
En pratique, ont d’abord été examinés les exeat pour raisons médicales et sociales. Les collègues ayant eu un exeat l’an passé gardent l’accord pour leur exeat. Le classement des demandes est acté, mais tous les départements n’ayant pas encore tenu leurs instances, la liste des 15 collègues bénéficiant de l’exeat sera connu qu’au courant du mois de juillet.
En plus, en-dehors de cette liste, les échanges ont été réalisés : si un enseignant d’un département donné veut entrer dans Paris et a obtenu son exeat, l’enseignant parisien pourra avoir son exeat pour aller dans ce département.

Le SNUipp-FSU a pris acte de ces décisions, mais a dénoncé la limitation inacceptable des possibilités de mutation pour les enseignant-es parisien-nes.

Le SNUipp-FSU invite les personnels à contacter le syndicat pour obtenir des informations les concernant et obtenir plus d’explications, notamment sur leur rang de classement.

Allègements de service

L’académie a reçu 51 demandes d’allègement de service. L’académie a accepté 18 allégements compensés (c’est-à-dire à des collègues affectés sur des postes nécessitant un remplacement) et 11 allègements non compensés. Il reste deux possibilités d’allègements que l’académie souhaite garder « en réserve » pour pouvoir les utiliser sur des cas émergeant à la rentrée.

Le SNUipp-FSU a tout d’abord dénoncé le manque de moyens alloués par l’académie pour accompagner les collègues rencontrant de graves difficultés médicales. Il appelle les collègues concernés à contacter le syndicat pour connaitre leur résultat personnel et rédiger un recours en cas de refus.

Affectations provisoires

Le rectorat a effectué pour le moment les affectations des collègues sans poste ayant demandé leur maintien sur poste en REP. Par ailleurs, les titulaires secteurs ont été affectés sur les différents compléments de temps partiels. Les autres affectations auront lieu jusqu’à fin juillet.

Temps partiels

Jours et périodes libérés
Le SNUipp-FSU a une nouvelle fois demandé à ce que les collègues à temps partiels connaissent leur jour libéré au plus vite. Le rectorat a répondu qu’un courrier leur sera envoyé fin juin. Les collègues en mi-temps annualisé ont reçu ou vont recevoir dans les prochains jours un courrier avec la période libéré. Par ailleurs, le SNUipp-FSU a obtenu que les collègues remplaçants puissent rester sur leur poste tout en bénéficiant d’un mi-temps annualisé.

Temps partiels à 80%
Les collègues à 80% doivent effectuer 7 jours de remplacement. Même si l’année dernière, des améliorations avaient été apportées suite aux interventions du SNUipp-FSU, le système n’est toujours pas satisfaisant. L’an prochain, le Dasen a indiqué que les remplacements dus se feraient au sein de la circonscription pour remplacer les collègues suivant une formation de circonscription. Ce sont donc les circonscriptions qui attribueront les remplacements, les jours dus seront connus courant septembre.

Brigades : le SNUipp-FSU obtient leur affectation dès maintenant

Le rectorat n’avait pas prévu d’affecter l’ensemble des brigades avant le 5 juillet. Le SNUipp-FSU a demandé à ce que tous les congés longs déjà prévus soient attribués afin de permettre aux collègues de s’organiser avec l’école en question avant les vacances et ce dans l’intérêt des élèves et des personnels. Par conséquent, le rectorat enverra les ordres de missions dès la semaine prochaine.

Interim de direction d’école

30 collègues inscrits sur la liste d’aptitude sont déjà positionnés sur des interims de direction pour l’année prochaine.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0