Accueil du site > Comptes-rendus des CAPD > Archives 2010/2011 > Capd du 2 décembre 2010 liste d’aptitude à la direction d’école et règles et barèmes

Capd du 2 décembre 2010 liste d’aptitude à la direction d’école et règles et barèmes

publié le 3 décembre 2010

g

Liste d’aptitude à la direction d’école

Cette année, sur 103 candidats à l’inscription sur la liste d’aptitude à la direction d’école primaire, 27 ont été inscrits. Pour celle de direction d’école d’application, sur 5 candidatures, 3 ont été retenues. Pour celle de direction d’école spécialisée, sur 5 candidatures, 1 a été retenue.
Le SNUipp a de nouveau dénoncé que les enseignants des écoles maternelles sont défavorisés puisque bien souvent, il leur est reproché de ne pas avoir d’expérience en élémentaire (seuls cinq enseignants de maternelle reçus). Par contre, le reproche de manque d’expérience en maternelle n’est jamais fait aux enseignants d’école élémentaire. L’IA a entendu ces arguments, et rappellera l’an prochain aux membres des commissions que l’égalité de traitement doit primer entre les enseignants de maternelle et ceux d’élémentaire.

Les enseignants ayant obtenu un avis favorable à la fois de la commission et de l’ICC sont donc inscrits à la liste d’aptitude à la direction d’école. Ils pourront participer au mouvement départemental et demander un poste de direction au prochain mouvement. Le barème applicable au poste de direction d’école est différent de celui applicable aux postes d’adjoints (il est consultable sur le site internet du SNUipp Paris, rubrique carrière avec les barèmes et les postes obtenus lors du dernier mouvement départemental). Les candidats retenus seront contactés par l’administration pour participer au stage de formation « direction d’école » en cours d’année.
Les candidats ayant eu un avis défavorable de la commission ou de l’ICC peuvent contacter Mme Zounon au Rectorat pour en connaître le contenu : honorine.zounon@ac-paris.fr ou au 01 44 62 41 92.

Règles et barèmes

Comme tous les ans, l’administration a réuni un groupe de travail abordant les modifications éventuelles des règles et barèmes départementales proposées par l’administration ou les syndicats. Ce document est fondamental puisqu’il récapitule les règles et les barèmes concernant les différentes opérations administratives : mouvement, avancement, obtention de stages de formation continue… Ce point était à l’ordre du jour de la CAPD.
De manière générale, le SNUipp a rappelé sa revendication de suppression des affectations Hors-Barème de certains postes : conseillers pédagogiques, certains postes de direction à la discrétion de l’IA… L’IA a de nouveau justifié cette procédure injustifiable. Aucune justification crédible n’a pu être donnée par l’IA.

Promotion enseignants des écoles Le SNUipp a rappelé ses revendications concernant l’avancement des enseignants : l’avancement au rythme le plus rapide pour tous et l’accès de tous les enseignants à l’indice terminal 783 (dernier échelon de la hors-classe). Il a également rappelé son opposition à la prise en compte de la note pédagogique dans le barème de l’avancement des personnels en raison des injustices que cela engendre (différences très importantes entre les circonscriptions et selon les fonctions exercées par exemple).

Mouvement intra-départemental
- Barème des enseignants devant classe : il n’y a pas de modifications. Sur les points « Bonus » (de stabilité, RAR, poste fractionné), une discussion a été engagée entre l’administration et les représentants du personnel. Le SNUipp a rappelé sa demande de bilan sur l’introduction de ces points dans le mouvement des personnels et a indiqué qu’un questionnement sur les effets de l’introduction de ces points Bonus était indispensable. Un débat a eu lieu sur le fait que le point B3 soit attribué aux collègues jusqu’à obtention d’un poste définitif. Toutefois, afin de ne pas remettre en cause les barèmes tous les ans, le barème ne sera pas modifié. Une réflexion de fond est indispensable sur le barème des enseignants devant classe afin établir l’équité entre les personnels.

Le SNUipp a demandé une réévaluation des points en compensation d’une fermeture de poste. Face à la multiplication des points Bonus, il nous semble nécessaire que le nombre de points « carte scolaire » soient augmentés.

- L’IA a proposé que les postes de FIP soient à présent affectés Hors Barème. Les représentants du personnel ont dénoncé que le fait du prince puisse s’appliquer sans aucune justification. L’IA a donc renoncé à la nomination hors barème, mais une commission d’entretien sera mise en place pour chaque poste de FIP devenant vacant au mouvement en raison des missions spécifiques attribués à chaque poste, elle donnera un avis favorable ou défavorable. Puis la sélection se fera au barème.

- Barème des directeurs et directrices d’école : l’IA a proposé que les 300 points soient affectés aux personnels ayant été directeurs d’école à Paris et étant parti à l’étranger dès leur retour de détachement. Ce qui n’est pas le cas des directeurs revenant de province après permutations, ou encore des collègues ayant été obligé de prendre un temps de disponibilité pour raisons personnelles. Les représentants du personnel ont dénoncé ce privilège attribué à une catégorie de personnels sans aucune équité. L’Inspecteur d’académie a dit « avoir entendu » les arguments, mais l’IA s’est arc-bouté sur sa décision injuste et inacceptable.

Formation continue L’IA avait proposé de limiter la possibilité pour chaque enseignant de partir en stage de formation continue à 3 semaines de stages au lieu de 4 par année scolaire. Les représentants du personnel ont exprimé leur désaccord en groupe de travail. L’IA a entendu ces arguments.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0