Accueil du site > Comptes-rendus des CAPD > Archives 2010/2011 > Capd du 14 octobre 2010 reportée suite à l’absence de l’IA

Capd du 14 octobre 2010 reportée suite à l’absence de l’IA

publié le 14 octobre 2010

g

En début de séance, les élu(e)s du SNUipp FSU, Snudi FO et Sud Education ont lu la déclaration suivante :

« Monsieur l’Inspecteur d’académie,

Nous tenons à commencer cette CAPD en réaffirmant l’opposition d’une très grande majorité des enseignants parisiens au projet actuel de la réforme des retraites. Mardi encore, une grande majorité des enseignants parisiens étaient en grève pour réaffirmer leur détermination d’en découdre face au gouvernement.
Cette réforme fait peser l’avenir de notre système de retraite sur les seuls salariés. Face à l’intransigeance du gouvernement, le SNUipp FSU, Snudi FO, Sud Education, CGT Educ’action et CNT appellent à la reconduction de la grève dès aujourd’hui pour obtenir le retrait de la réforme des retraites. De nombreux enseignants parisiens sont donc en grève ce jour. Nos organisations appellent également à participer aux différentes manifestations (notamment celle du 16 octobre) et à amplifier la mobilisation sous toutes ces formes..

Contrairement aux traditions, le manque de CAPD depuis la rentrée et les vacances d’automne arrivant, nous n’avons pas souhaité à titre tout à fait exceptionnel le report de cette commission paritaire. Cela dit, nos délégations sont restreintes afin d’être également présent dans les assemblées générales qui se tiennent en ce moment. »

L’Inspecteur d’académie a annoncé qu’il ne pouvait assister à la CAPD qu’une demie heure en raison d’une impossibilité liée à un rendez-vous ministériel. Les élu(e)s du SNUipp FSU , Snudi FO et Sud Education ont donc dénoncé ce manque de respect du paritarisme. Ils ont rappelé les gros dysfonctionnements dans l’académie et la colère des enseignants face à ces difficultés : manque d’AVS, animations pédagogiques n’importe quand au mépris de la vie personnelle des personnels, proposition scandaleuse de l’académie d’aller effectuer des suppléances dans le second degré, non respect du droit syndical…
Considérant que sans l’Inspecteur d’académie, aucun arbitrage ne serait rendu sur les différents problèmes, ni sur les dossiers individuels, les élu(e)s du SNUipp FSU, Snudi FO et de Sud Education ont donc exigé le report de cette CAPD. L’Inspecteur d’académie a entendu ces arguments et proposera au plus vite une date de report.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0