Accueil du site > Comptes-rendus des CAPD > Archives 2011/2012 > CAPD du 24 novembre promotion, liste d’aptitude direction d’école...

CAPD du 24 novembre promotion, liste d’aptitude direction d’école...

publié le 25 novembre 2011

g

Déclaration liminaire du SNUipp FSU Paris

La CAPD du 24 novembre était la première CAPD suite aux élections professionnelles d’octobre dernier. Le SNUipp FSU a de nouveau dénoncé les conditions inacceptables du vote électronique auquel nous nous sommes toujours opposés. En tant que premier syndicat des écoles parisiennes, il a rappelé sa détermination à poursuivre avec l’ensemble de la profession son action pour la défense des droits des personnels, la construction d’une école progressiste et démocratique dans une société plus juste. Ses représentant-es continueront de défendre l’équité et la transparence dans l’ensemble des opérations administratives.
Dans cette déclaration, le SNUipp FSU a également dénoncé les attaques passées et actuelles contre le pouvoir d’achat des fonctionnaires et des enseignants : gel du point d’indice, projet d’arrêté et de décret sur l’avancement et l’évaluation des enseignants, jour de carence en cas d’arrêt maladie… Le SNUipp FSU s’oppose à ce que le Ministère fasse encore des économies sur le dos des enseignants. Il revendique une revalorisation immédiate des salaires et des carrières.
Dans un vœu unitaire demandant le retrait des projets de décrets et d’arrêtés, le SNUipp FSU, avec l’ensemble des autres organisations syndicales appelle les enseignants à se mettre massivement en grève pour exiger le retrait de ces textes.

Non au recours à des contractuels dans les écoles parisiennes

Le SNUipp FSU a dénoncé en début de CAPD le refus du Ministère de recevoir les organisations syndicales lors du rassemblement de mercredi 23 novembre. De même, l’Inspecteur d’académie aura mis trois semaines pour répondre favorablement à une demande d’audience intersyndicale. Le SNUipp FSU a rappelé que les besoins en enseignants dans l’académie sont criants (nombreuses absences non remplacées, postes de Rased non pourvus…), conséquence des suppressions massives de poste. Pour seule réponse, l’Inspecteur d’académie a rappelé le contexte budgétaire dans laquelle l’académie de Paris se trouvait… Réponse inacceptable au regard de la situation dans laquelle se trouvent les écoles parisiennes. Le SNUipp FSU a réaffirmé sa revendication de l’arrêt des suppressions de poste, de l’augmentation du nombre de places au concours et dans l’urgence, le recrutement de stagiaires sur la liste complémentaire.

Promotions

Pendant la CAPD, les élu-es du personnel du SNUipp FSU ont démontré que les documents concernant l’avancement des personnels étaient faux. En effet, le Rectorat n’avait pas calculé le barème des personnels promouvables à deux rythmes pendant l’année scolaire. Le SNUipp FSU déplore ce nouveau retard dans des opérations administratives.
Une nouvelle CAPD est convoquée vendredi prochain pour arrêter les opérations d’avancements. Les résultats provisoires vont être envoyés aux adhérent-es du SNUipp, ainsi qu’aux enseignants nous ayant envoyée une fiche de contrôle.

Liste d’aptitude à la direction d’école

Cette année, sur 95 candidats à l’inscription sur la liste d’aptitude à la direction d’école primaire, 25 ont été inscrits. Pour celle de direction d’école d’application, sur 12 candidatures, 5 a été retenue. Pour celle de direction d’école spécialisée, sur 2 candidatures, 2 ont été retenues.
Les représentants du SNUipp FSU ont de nouveau demandé lecture de certains avis défavorables de la commission et interpelé l’Inspecteur d’académie sur le flou de ces avis ne permettant pas aux collègues concernés de savoir sur quoi travailler pour préparer l’entretien l’année prochaine.

Les enseignants ayant obtenu un avis favorable à la fois de la commission et de l’ICC sont donc inscrits à la liste d’aptitude à la direction d’école. Ils pourront participer au mouvement départemental et demander un poste de direction. Le barème applicable au poste de direction d’école est différent de celui applicable aux postes d’adjoints (il est consultable sur le site internet du SNUipp Paris, rubrique carrière avec les barèmes et les postes obtenus lors du dernier mouvement départemental).
Les candidats retenus seront contactés par l’administration pour participer au stage de formation « direction d’école » en cours d’année. Les candidats ayant eu un avis défavorable de la commission ou de l’ICC peuvent contacter Mme Zounon au Rectorat pour connaître le contenu des avis : honorine.zounon@ac-paris.fr ou au 01 44 62 41 92.

Questions diverses

Evaluations d’écoles
Le SNUipp FSU a interpelé une nouvelle fois l’Inspecteur d’académie sur les évaluations d’école qui se généralisent dans l’académie. La circulaire académique va être envoyée aux écoles, accompagnée du compte-rendu d’un colloque sur la question. Le SNUipp FSU a dénoncé le manque de cadre réglementaire de ce nouveau dispositif : les actes d’un colloques ne suffisent pas à cadrer les opérations. Les représentants du SNUipp FSU ont mis en lumière les dysfonctionnements dans certaines circonscriptions et ont demandé à ce que la participation à ce dispositif se fasse sur la base de volontariat puisque ce dispositif est « sensé » aider les équipes. L’Inspecteur d’académie a estimé qu’en cas de désaccord de l’équipe, l’Inspecteur de circonscription devait fournir des explications aux équipes afin de les convaincre. Au final, l’Inspecteur d’académie a considéré que cela pouvait être imposé.
Le SNUipp FSU invite les équipes concernées à contacter les représentants du personnel à la section pour être informées du cadre dans laquelle ce dispositif se déroule et obtenir de l’aide et du soutien en cas d’abus.

Animations pédagogiques
Le SNUipp FSU a dénoncé une nouvelle fois le fait que des collègues se voyaient imposer une ou plusieurs animations pédagogiques dans certaines circonscriptions en raison de « leurs faiblesses » supposées ou en tout cas détectées par l’ICC. Ce n’est pas acceptable. L’inspecteur d’académie a annoncé que cette obligation devait faire l’objet d’une négociation entre l’Inspecteur et l’enseignant concerné. Le droit des personnels à la formation continue ne cesse d’être bafoué à travers la diminution des stages proposés. Les animations pédagogiques ne peuvent pallier cette baisse. Les enseignants concernés sont invités à contacter la section.


© SNUipp-FSU Paris | 11 rue de Tourtille 75020 | tél. : 01 44 62 70 01 | Nous écrire | SPIP | | | Suivre la vie du site RSS 2.0